Parlons placements. Que vous déteniez un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) ou que vous en ayez simplement déjà entendu parler, vous avez sûrement des questions sur le fonctionnement de cet instrument.

Ce guide fournit des renseignements et des conseils qui vous aideront à tirer le maximum d’un CELI. 

Qu’est-ce qu’un CELI?

Un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est un compte enregistré dans lequel vous pouvez accumuler un revenu à l’abri de l’impôt. Même lors du retrait des fonds, vous n’avez aucun impôt à payer.

En quoi diffère-t-il d’un REER?

Bien que les deux instruments permettent d’épargner à l’abri de l’impôt, le compte d’épargne libre d’impôt diffère d’un REER. En effet, lorsque vous retirez des fonds d’un compte d’épargne libre d’impôt, les montants retirés ne sont pas ajoutés à votre revenu imposable. De plus, vous ne perdrez pas vos droits de cotisation pour les années à venir. Vous perdez ces droits pour l’année en cours, mais vous les récupérez le 1er janvier de l’année suivante, alors que vous perdriez vos droits de cotisation pour toujours en effectuant un retrait d’un REER.

Comment puis-je effectuer des placements dans un REER ou un CELI?

Dans un CELI et dans un REER, divers instruments de placement, qu’il s’agisse de comptes d’épargne, de CPG ou de fonds communs de placement, sont réunis sous un même toit. Vous déterminez la composition de vos placements en fonction de vos objectifs d’épargne, de votre horizon de placement et de votre tolérance au risque.

Un CELI s’avère-t-il un bon choix pour les gens qui commencent à épargner?

Si vous commencez à épargner et que vos revenus imposables ne sont pas élevés, le CELI est sans doute une bonne solution. Un CELI vous permet aussi d’effectuer des retraits sans pénalité. Si vous devez rembourser un solde de carte de crédit élevé ou si vous souhaitez vous offrir des vacances de rêves, vous pouvez vous servir des fonds placés dans votre CELI.

Y a-t-il des inconvénients à un CELI?

Un CELI ne comporte aucun désavantage. Si vous effectuez un retrait, le montant des fonds retirés n’est pas ajouté à votre revenu imposable et ne vous fait pas perdre de droits de cotisation (vous les perdez pour l’année en cours et les récupérez l’année suivante). Un CELI est un instrument d’épargne flexible qui convient à l’atteinte d’objectifs à court terme, par exemple l’épargne en vue d’acheter une propriété, de voyager ou de réaliser un achat important comme l’acquisition d’une automobile, mais aussi à l’épargne en vue de la retraite.

Un CELI convient-il pour épargner en vue de la retraite?

Pour épargner en vue de la retraite, nous vous conseillons de vous doter d’un REER et d’un CELI. Plusieurs personnes croient qu’un CELI convient surtout à l’épargne à court terme. En réalité, il s’agit d’un instrument d’épargne flexible idéal pour épargner à long terme.

Je mets de l’argent de côté pour voyager; devrais-je me servir d’un REER ou d’un CELI?

Pour atteindre un objectif d’épargne à court terme, tel que le financement d’un voyage, Ie compte d’épargne libre d’impôt est l’instrument qu’il vous faut. Le REER convient plutôt pour l’épargne en vue de la retraite, tandis qu’un CELI vous permet d’effectuer des retraits sans avoir à payer de l’impôt sur les montants retirés et sans perdre de droits de cotisation (vous les perdrez pour l’année en cours, mais les récupérez l’année suivante).

N’oubliez pas de vérifier votre plafond de cotisation annuelle au CELI. Vos droits annuels de cotisation s’élèvent à 5 500 $. Ce montant s’ajoute à tous les droits inutilisés que vous avez accumulés au fil des ans.

Cliquez ici pour ouvrir un CELI! 

Pour toute autre question ou pour déterminer si cet instrument de placement convient à votre situation et à vos objectifs financiers, n’hésitez pas à consulter notre FAQ sur les CELI

 

Avertissement : Le présent document est publié à titre informatif seulement. Il ne doit pas être réputé offrir des conseils en placement, une garantie pour l’avenir ou des recommandations d’achat ou de vente. Les renseignements présentés, notamment ceux ayant trait aux taux d’intérêt, à la conjoncture des marchés, aux règles fiscales et à d’autres facteurs liés aux placements, peuvent changer sans préavis, et La Banque de Nouvelle-Écosse n’est pas tenue de les mettre à jour. Même si les renseignements de tiers contenus dans le présent document proviennent de sources jugées fiables à la date de publication, La Banque de la Nouvelle-Écosse ne garantit pas leur fiabilité ni leur exactitude. Les lecteurs sont invités à consulter leur propre conseiller professionnel pour obtenir des conseils de placement ou des conseils fiscaux adaptés à leurs besoins. Ainsi, il sera tenu compte de leur situation, et les décisions seront fondées sur l’information la plus récen