Ouvrir un compte d’épargne est une étape importante.

Lorsque vous étiez enfant, vos parents vous ont peut-être amené à la banque pour déposer l’argent que vous aviez reçu en cadeau. Ou peut-être que vous avez ouvert votre compte lorsque vous avez obtenu votre premier emploi, pour épargner en prévision de l’achat de votre robe de bal. Ou, encore, peut-être que vous avez attendu d’avoir fini vos études et d’avoir plus d’argent à mettre de côté ?

Peu importe le moment où vous avez décidé d’ouvrir un compte d’épargne, c’était un sans aucun doute un moment important, car même s’il ne s’agissait que d’une petite somme, vous aviez des fonds excédentaires et vous avez choisi de les mettre de côté.

Et si vous n’avez pas encore de compte d’épargne, ne vous en faites pas ; les Canadiens sont nombreux à préférer conserver leurs fonds excédentaires dans un compte-chèques. Cela étant dit, la majorité des gens préfèrent profiter d’un taux d’intérêt plus élevé offert avec un compte d’épargne et de l’avantage psychologique que leur procure l’argent qu’ils mettent de côté dans un compte distinct.

Voici comment un compte d’épargne fonctionne.

Qu’est-ce qu’un compte d’épargne ?

Un compte d’épargne est un produit bancaire qui vous permet de gagner de l’intérêt sur vos dépôts. La banque vous offre un petit pourcentage pour vous encourager à laisser les fonds dans votre compte. Les taux d’intérêt fluctuent tout au long de l’année et peuvent être liés à votre solde.

Contrairement au compte-chèques, le compte d’épargne est conçu pour un nombre limité d’opérations. C’est l’idéal pour mettre de l’argent de côté en prévision de vos besoins à court ou à moyen terme, comme l’épargne pour une mise de fonds, vos prochaines vacances, l’achat d’une voiture ou simplement pour constituer un fonds de prévoyance.

Un compte d’épargne dans une banque canadienne est l’un des endroits les plus sûrs et accessibles où placer votre argent. Les fonds déposés dans votre compte d’épargne sont protégés par la Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC) jusqu’à hauteur de 100 000 $ et vous pouvez les retirer en tout temps. Contrairement à d’autres placements, votre épargne n’est pas soumise aux aléas des marchés et, contrairement aux options de placement à faible risque, comme les CPG, vous avez facilement accès à votre argent en tout temps.

Il est difficile de trouver un placement plus sûr et plus liquide.

Un compte d’épargne peut être non enregistré ou enregistré (comme un CELI, un compte d’épargne où vous ne payez pas d’impôt sur l’intérêt gagné).

Obtenez une prime de bienvenue de 350 $ avec le forfait Ultime de la Banque Scotia* 


*Des conditions s’appliquent.

Coûts et limites d’un compte d’épargne

Certains comptes d’épargne, comme le compte d’épargne Maître Compte de la Banque Scotia, sont offerts sans frais mensuels. Puisqu’un compte d’épargne a pour objectif d’accumuler des fonds plutôt que de les dépenser, un petit nombre d’opérations gratuites est offert.

Prenons l’exemple du compte d’épargne Maître Compte, celui-ci vous permet d’effectuer autant que de dépôts que vous le voulez et de virer des fonds entre vos comptes au moyen de l’appli mobile, à un GAB ou en ligne. Toutefois, si vous faites un achat au moyen de votre carte de débit, à partir de votre compte d’épargne, l’opération vous coûtera 5 $.

C’est pourquoi vous aurez besoin d’un compte-chèques en plus de votre compte d’épargne.

Utilisation de votre compte d’épargne

Il est très facile d’utiliser votre compte d’épargne. Vous avez différents moyens d’y accéder :

  • avec votre carte de débit
  • dans l’appli de services bancaires mobiles
  • en succursale
  • à un GAB
  • au moyen d’un virement en ligne à partir de votre compte-chèques détenu à la même institution financière

Examinons chacun de ces canaux.

Déposer des fonds en ligne, par chèque, à partir d’un autre compte ou par dépôt direct

Rien de plus simple que de déposer des fonds dans votre compte d’épargne. De nos jours, vous pouvez effectuer des dépôts dans le confort de votre salon si vous avez un téléphone intelligent ou un ordinateur.

Pour déposer un chèque, il suffit de le prendre en photo dans l’appli de services bancaires mobiles. Évidemment, vous pouvez aussi le faire en succursale, à un GAB ou avec l’aide d’un conseiller.

Puisque votre compte d’épargne et lié à votre compte-chèques, vous pouvez déplacer des fonds entre vos comptes en quelques clics. Par exemple, si vous avez un plan ou un objectif d’épargne, vous pouvez établir un dépôt automatique à partir de votre compte-chèques tous les vendredis, ou virer les fonds manuellement.

Vous pouvez également remplir un formulaire pour vous inscrire au dépôt direct de votre paie ou de vos versements du gouvernement. Ainsi, le remboursement de votre impôt, par exemple, serait automatiquement déposé dans votre compte d’épargne.

Il n’est même plus nécessaire de vous rendre à un GAB ou à votre succursale, à moins d’avoir des espèces.

Besoin de conseils pour vos finances personnelles ? Nous pouvons vous aider

Accès à vos fonds (retraits, virements)

L’accès à vos fonds est aussi facile que les dépôts. Voici comment :

  • Virez des fonds en ligne à votre compte-chèques pour payer des factures, tirer des chèques et envoyer des virements électroniques. De cette façon, vous évitez des frais, car le nombre d’opérations permises est plus élevé dans votre compte-chèques.
  • Réglez vos achats avec votre carte de débit en sélectionnant l’option « épargne » (notez que cela pourrait toutefois entraîner des frais).
  • Retirez des fonds à un GAB, à la caisse ou obtenez une remise en espèces à l’épicerie ou à la pharmacie lorsque vous effectuez des achats (notez que des frais pourraient être exigés si vous utilisez un GAB d’une autre institution financière ou si vous effectuez plus de retraits que le nombre d’opérations autorisé par votre compte d’épargne).

Autres options d’épargne

Bien qu’un compte d’épargne soit un excellent moyen de mettre des fonds de côté, à faible risque, ce n’est pas la seule option qui s’offre à vous. À l’heure actuelle, les taux d’intérêt sont au plus bas, ce qui pourrait vous inciter à évaluer d’autres outils d’épargne pour profiter d’un meilleur rendement. Selon vos besoins et la somme que vous avez mise de côté, vous pourriez vous tourner vers d’autres solutions d’épargne. Les options qui suivent offrent de taux d’intérêt légèrement supérieur en échange d’un accès limité à vos fonds ou à l’absence de service « en personne ».

Compte d’épargne en ligne

Les comptes d’épargne en ligne conviennent aux consommateurs technophiles à la recherche de taux d’intérêt élevés et de frais réduits. Les comptes d’épargne en ligne n’offrent pas de services « en personne » afin de réduire les coûts et d’offrir des taux d’intérêt plus élevés. Cela étant dit, vous effectuez sans doute déjà la plupart de vos opérations en ligne, alors pourquoi ne pas passer entièrement au numérique ?

Les comptes d’épargne en ligne peuvent être liés à d’autres institutions financières et vous permettent de virer des fonds en quelques clics. Comme vous êtes sans doute titulaire d’un compte-chèques auprès d’une grande banque qui offre des services en succursale, vous profitez du meilleur des deux mondes.

Comme pour tous les autres comptes d’épargne, vos dépôts sont assurés par la SADC jusqu’à hauteur de 100 000 $. En ce qui concerne les comptes d’épargne en ligne offerts par les coopératives de crédit, ils sont probablement protégés par une assurance-dépôts provinciale dont le fonctionnement est similaire.

Certificats de dépôt

Les certificats de dépôt sont des placements à court terme qui garantissent votre montant principal, tout en vous offrant un taux d’intérêt fixe pour une durée déterminée. Le dépôt minimum est d’environ 10 000 $. Les certificats de dépôt ne sont pas couverts par la SADC.

Par ailleurs, le CPG offre des placements jusqu’à hauteur de 100 000 $ qui, eux, sont couverts par la SADC. Vos fonds sont bloqués pour une période déterminée et vous savez exactement combien vous gagnerez en intérêts. De plus, votre montant principal est garanti.

Obtenez une prime de bienvenue de 350 $ avec le forfait Ultime de la Banque Scotia* 


*Des conditions s’appliquent.