Il y a de fortes chances que vous ayez dérogé à vos habitudes financières au cours de la dernière année. Quelle que soit votre situation, la pandémie a probablement changé votre vision de l’argent à différents niveaux : la manière et les endroits où vous dépensez, votre façon d’investir, l’importance accordée au fonds d’urgence et le fait de vivre ou non selon vos moyens. 

Maintenant que le confinement au Canada tire à sa fin, il est bon de revoir le plan financier de votre famille en prévision de votre nouvelle normalité.

Nous vous présentons ici, étape par étape, chaque élément clé qui vous aidera à dresser un plan financier (post-pandémique) pour votre famille.

Obtenez une prime de bienvenue de 350 $ avec le forfait Ultime de la Banque Scotia* 



*Des conditions s’appliquent.

Vérifiez le revenu total de votre ménage

La dernière année a été volatile sur le plan des revenus : licenciements, mises à pied, réduction des heures de travail, nouveaux postes, primes touchées et aide gouvernementale. Maintenant que la situation se normalise, la première étape pour l’élaboration d’un plan financier rigoureux consiste à déterminer le revenu total mensuel et annuel de votre ménage.

Évaluer l’ensemble de ses dettes et faire un plan pour les rembourser

De nombreuses personnes ont dû se tourner vers les cartes de crédit, les prêts, les lignes de crédit et le report des versements hypothécaires. Aujourd’hui, leur principale priorité pourrait être le remboursement de leurs dettes. L’argent que vous dépensez en intérêts serait bien mieux placé dans un compte d’épargne puisqu’il vous rapporterait, alors plus vous épongerez rapidement vos dettes, mieux ce sera.

Songez à rembourser d’abord celles dont le taux d’intérêt est élevé – les cartes de crédit sont un bon point de départ. Optez pour la consolidation des dettes qui propose un taux d’intérêt plus faible. Si vous ne savez pas trop par où commencer, parlez à un conseiller au sujet de la gestion de vos dettes.

Voir la vidéo: Comment rembourser une dette

Insert heading text

with an optional subtitle

Suivre et réduire les dépenses fixes de la famille

Maintenant que les coûts « normaux » comme les services de garde, les frais de transport et tout autre paiement reporté sont de nouveau d'actualité, asseyez-vous et dressez une liste de toutes les dépenses fixes et récurrentes de votre famille. Notez toutes les factures de services publics, les paiements de la voiture et des assurances, les abonnements, les forfaits téléphoniques, le loyer ou les versements hypothécaires, l’épicerie, et bien d’autres choses encore.

Maintenant, réduisez ou éliminez le plus de dépenses possible. Avez-vous encore besoin de ces services de diffusion en continu? Pouvez-vous remplacer vos abonnements audio par des livres audio offerts gratuitement à la bibliothèque? Essayez de renégocier le forfait téléphonique de votre famille. Chaque sou compte.

Pensez à regrouper vos produits financiers pour pouvoir vous connecter à vos services bancaires sur une même plateforme. La Banque Scotia offre les forfaits Ultime et Essentiel, avec des avantages exceptionnels comme l’annulation des frais, des incitatifs en espèces et des taux d’intérêt bonifiés. 

Tirer parti des stratégies fiscales pour les familles avec enfants

Même si la saison de l’impôt n’est que dans quelques mois, déterminez dès maintenant comment maximiser votre déclaration de revenus en vous familiarisant avec les prestations gouvernementales offertes aux familles canadiennes comme la déduction des frais de garde d’enfants, l'allocation canadienne pour enfants et bien plus. 

Prévoir un fonds d’urgence pour subvenir à ses besoins pendant six à douze mois

Nous avons tiré une leçon de la pandémie : il faut toujours se préparer aux imprévus. Votre priorité en matière d’épargne devrait être de réapprovisionner votre fonds d’urgence que vous avez peut-être touché durant la pandémie ou d'en créer un si vous n'en avez pas. Il devrait pouvoir vous aider, de manière réaliste, à subvenir aux besoins de votre famille pour une période de six à douze mois.

Régler toutes les questions liées à l’assurance vie et au plan de succession

Même si vous êtes jeune et en bonne santé, il est important de songer à une assurance vie et à une planification successorale, surtout si vous avez une famille. Si vous ne l’avez pas encore fait, recherchez les plans qui vous conviennent le mieux. 

Définir (ou redéfinir) les objectifs financiers de la famille

C’est le moment idéal pour réévaluer et réorienter les objectifs financiers de votre famille. Les revenus annuels ou les priorités ont peut-être changé, ou encore vos objectifs en matière de délais doivent être revus si vous avez cessé de cotiser durant la pandémie.

N’hésitez pas à demander l’avis de toute la famille, c’est le côté amusant de la planification. Lorsque les enfants participent aux décisions, cela vous aide à respecter vos engagements – surtout si l’un des objectifs est un voyage à Disneyland – et à leur transmettre très tôt des connaissances financières

Commencez par des objectifs globaux et à long terme, c’est-à-dire ceux que vous devrez atteindre dans plus de cinq ans. Pensez à l’épargne-retraite et à la vieillesse (vous ne voulez pas être un fardeau financier pour vos enfants), aux grands déménagements et aux études postsecondaires. Les objectifs à moyen terme devraient être réalisés dans un délai de trois ans et les objectifs à court terme, dans un délai d’un à deux ans (enfin, les vacances familiales!).

Définissez des objectifs clairs et précis. Une fois que vous vous êtes fixé un montant, travaillez à rebours pour déterminer l’épargne mensuelle ou hebdomadaire nécessaire.

Obtenez une prime de bienvenue de 350 $ avec le forfait Ultime de la Banque Scotia* 



*Des conditions s’appliquent.

Examiner ses placements

Vérifiez si vos placements vous conviennent toujours. Votre plan actuel cadre-t-il avec vos nouveaux objectifs financiers? Êtes-vous toujours à l’aise avec le niveau de risque que vous prenez? Existe-t-il de nouvelles occasions que vous pouvez saisir? C’est le bon moment de parler à un conseiller de la Banque Scotia pour une révision de votre portefeuille.

Créer un budget familial

Pour maintenir le cap, votre ménage a besoin d’un budget efficace. Les dépenses imprévues et les achats impulsifs peuvent vraiment s’accumuler. La fin du confinement rime avec liberté : sorties au restaurant, au cinéma, dans des parcs d’attractions, etc. Soudainement, la vie redevient très chère.

Une fois que vous avez réglé toutes vos dépenses fixes et les montants établis pour vos objectifs financiers, commencez à répartir le reste de votre revenu familial dans vos dépenses mensuelles variables selon les catégories : divertissement, escapades de fin de semaine, sorties spéciales, restaurants. Vous pouvez être aussi précis que vous le souhaitez.

Pensez à utiliser une application de budgétisation liée à votre compte bancaire, non seulement pour établir votre budget, mais aussi pour surveiller vos dépenses et même suivre la progression de vos objectifs. Choisissez-en une qui prend en charge plusieurs utilisateurs afin que votre conjoint et même vos enfants puissent participer à cette démarche.

Surveiller de près toutes ses dépenses

Le suivi de vos dépenses familiales au moyen d’une feuille de calcul Excel classique ou d’une application de finances personnelles vous aidera à respecter votre budget, mais le plus dur c’est de maintenir votre plan. En surveillant vos dépenses tous les mois, ou idéalement toutes les semaines, vous apprendrez à connaître vos habitudes et pourrez les ajuster. Vous remarquerez tout d’un coup les cafés glacés, les repas du midi à emporter et les coups de tête sur Amazon.

Prenez rendez-vous avec l’un de nos conseillers pour à mettre de l’ordre dans vos finances et préparer l’avenir