Que votre enfant n’ait pas encore fait ses premiers pas ou qu’il soit sur le point de maîtriser ses tables de multiplication, vous songez sans doute déjà à ce que l’avenir lui réserve. 

Votre enfant souhaitera probablement poursuivre des études postsecondaires – qu’il s’agisse d’une formation au collège, à l’université ou dans le cadre d’un stage. C’est pourquoi il est essentiel de commencer à épargner le plus tôt possible en prévision des frais de scolarité.

Or, les études supérieures peuvent être très coûteuses. Au Canada, les frais de scolarité annuels moyens pour des études postsecondaires sont de 19499 $.

Comment pourrez-vous aider votre enfant à poursuivre ses études? Le REEE est l’un des meilleurs moyens de financer les études de votre enfant et de l’aider à réaliser ses ambitions futures. 

 

Commençons par la base : qu’est-ce qu’un REEE?

Le régime enregistré d’épargne-études (REEE) est l’instrument d’épargne en prévision d’études le plus répandu. Il aide les parents et les proches à épargner en prévision des études postsecondaires d’un enfant. 

Les cotisations aux REEE ne sont pas déductibles. Toutefois, les sommes qui y sont versées fructifient à l’abri de l’impôt jusqu’à ce que vous les retiriez du régime pour payer les études postsecondaires de votre enfant ou du bénéficiaire.

Questions courantes

 
Quel montant peut-on cotiser à un REEE? Vous pouvez verser dans un régime enregistré d’épargne-études un maximum à vie de 50 000 $ par bénéficiaire (soit, votre enfant ou tout autre bénéficiaire du REEE).
Quels sont les types de REEE offerts?

Quels sont les types de REEE offerts? Il y a deux options : 

Un régime familial pour regrouper les cotisations versées au nom d’un ou plusieurs bénéficiaires, qui sont membres de la même famille, jusqu’à ce que chacun atteigne 31 ans. 

Un régime individuel en désignant un seul bénéficiaire et en y versant des cotisations sans restriction quant à l’âge du bénéficiaire ni à son lien avec le titulaire du compte (vous pouvez même être le bénéficiaire).

Les cotisations au REEE sont-elles déductibles?

Les cotisations à un REEE ne sont pas déductibles d’impôt, mais tous les revenus de placement gagnés dans un REEE sont exempts d’impôt jusqu’au moment du retrait. 

Lorsque des fonds sont retirés du REEE comme paiement d’aide aux études (PAE), les gains acquis et les subventions sont considérés comme un revenu imposable du bénéficiaire. Votre enfant ou le bénéficiaire devra donc inclure ce montant dans sa déclaration de revenus pour l’année où il le reçoit.

Comment puis-je cotiser à un REEE?

Vous pouvez cotiser à un REEE par paiements forfaitaires ou par prélèvements automatiques périodiques de votre compte bancaire. Pour voir à quel point votre épargne pourrait fructifier, regardez notre vidéo interactive à banquescotia.com/PAC

Utilisez l’outil Diagnostic REEE de la Banque Scotia pour savoir comment vous pouvez planifier votre épargne et financer les études de votre enfant.

Que se passe-t-il si mon enfant ne fait pas d’études postsecondaires?

 Vous avez plusieurs options : 

➞ Vous pouvez désigner un autre bénéficiaire, si vous remplissez certaines conditions. 

➞ Vous pouvez retirer le montant de vos cotisations au REEE sans payer d’impôt, mais vous devez rembourser au gouvernement toutes les sommes reçues sous forme de subventions et bons d’études versées dans ce régime. 

➞ Vous pourriez être en mesure de transférer jusqu’à 50 000 $ des revenus de placement gagnés dans votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ou le REER de votre conjoint si vous avez suffisamment de droits de cotisation inutilisés. Vous pouvez également retirer le revenu de placement en liquidités (sur lesquelles vous aurez alors à payer de l’impôt).

Maximisez la valeur dans votre REE grâce aux subventions du gouvernement fédéral

Le gouvernement verse un montant correspondant à une tranche de vos cotisations à un REEE sous la forme de subventions afin de soutenir une croissance rapide et efficace de l’épargne en vue des études d’un enfant.

Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) 

  • La Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) correspond à 20 % de la première tranche de 2500 $ de vos cotisations admissibles à un REEE. Vous pourriez recevoir jusqu’à concurrence de 500 $ par an par bénéficiaire âgé de moins de 18 ans, et un maximum de 7200 $.
  • Vous pourriez aussi avoir droit à une SCEE supplémentaire, de 10 % ou 20 % sur le premier montant de 500 $ cotisé chaque année, jusqu’à concurrence de 100 $ par an par bénéficiaire âgé de moins de 18 ans, et d’un maximum de 7200 $, selon votre revenu familial net.4 
 
La SCEE selon le revenu net familial 
La valeur maximale de la SCEE est de : 
 

- 100 $ si le revenu net familial rajusté en 2021 est de 49020 $ ou moins (500 $ x 20 % = 100 $) 

- 50 $ si le revenu net familial rajusté en 2021 est supérieur à 49020 $ et inférieur à 98040 $ (500 $ x 10 % = 50 $)

Bon d’études canadien (BEC)

  • Un enfant né le 1er janvier 2004 ou après inclusivement, peut recevoir un bon d’études canadien (BEC) de 500 $ (dépôt initial) et de 100 $ par an par bénéficiaire admissible, jusqu’à ce que le bénéficiaire atteigne 15 ans et jusqu’à un maximum de 2000 $.5 Vous n’avez pas à cotiser à votre REEE pour demander et recevoir le BEC.

Voici deux stratégies de cotisation à un REEE à envisager 

  1. Stratégie d’épargne annuelle 
    Cette stratégie d’épargne fort répandue permet aux parents et aux autres membres de la famille d’épargner des fonds considérables en vue de financer des études postsecondaires et de maximiser les subventions annuelles obtenues du gouvernement.
  2. Stratégie d’épargne forfaitaire 
    Les gens qui en ont les moyens peuvent effectuer une cotisation forfaitaire unique de 50000 $ par bénéficiaire pour épargner le plus possible en vue du financement d’études postsecondaires.
  Stratégie d’épargne annuelle Stratégie d’épargne forfaitaire
Comment ça fonctionne? Cotisation annuelle de 2500 $ (ou environ 208 $ par mois), jusqu’à l’année du 17e anniversaire du bénéficiaire, en plus d’une cotisation forfaitaire supplémentaire de 7500 $ à la dernière année.  Cotisation maximale totale de 50000 $ dès la première année et maintien des placements jusqu’au 18e anniversaire du bénéficiaire.
Cotisation totale 50 000 $ 50 000 $

Montant de la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE)

Plafond global de 7 200 $ (500 $ par année, par bénéficiaire âgé de moins de 18 ans)

500 $ (en raison de la cotisation unique effectuée la première année)*

Croissance des placements (en supposant un taux de rendement annuel de 4 %) 25 200 $ 51 804 $
Valeur approximative du REEE au 18e anniversaire du bénéficiaire 82 400 $ 102 304 $
Dans quelle mesure les cotisations sont-elles imposables et qui est redevable du paiement?

La SCEE (7200 $) et les gains des placements (25200 $) sont imposables au moment de leur retrait par le bénéfi-ciaire, qui est redevable du paiement de l’impôt (32400 $ au total).

La SCEE (500 $) et les gains des placements (51804 $) sont imposables au moment de leur retrait par le bénéficiaire, qui est redevable du paiement de l’impôt (52304 $ au total).

Comparaison des stratégies d’épargne annuelle et forfaitaire

Le graphique suivant met ces deux stratégies en parallèle, en supposant un taux de rendement de 4 %. 

Investment Strategies
Legend

Un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) peut aussi vous aider à mettre de l’argent de côté pour les études de votre enfant

Si vous craignez que vos cotisations à un REEE ne suffisent pas à financer les coûts éventuels d’études postsecondaires, vous pourriez aussi effectuer des cotisations à cet effet dans un CELI. 

Les REEE et les CELI se ressemblent, les cotisations versées dans chacun de ces instruments n’étant pas déductibles d’impôt. 

Un CELI offre notamment les avantages suivants : 

  • Les revenus générés dans un CELI sont libres d’impôt, même au moment du retrait des fonds.
  • Les fonds d’un CELI peuvent être utilisés comme vous l’entendez, et non uniquement pour financer des études. 
  • Le plafond cumulatif de cotisation à un CELI est de 75500 $ et la limite de cotisation annuelle courante est de 6000 $. La cotisation maximale à vie à un REEE est de 50000 $ par bénéficiaire.

Un conseiller de la Banque Scotia peut élaborer une stratégie d’épargne-études adaptée à votre situation financière, en tenant compte des subventions publiques applicables, afin de vous aider à financer les études de votre enfant. Pour en apprendre davantage ou pour ouvrir un REEE, parlez à un conseiller de la Banque Scotia

Le moment est venu de planifier votre avenir financier? Venez rencontrer un conseiller de la Banque Scotia dès aujourd’hui