L’année scolaire sera inusitée. En effet, bon nombre d’universités et de collèges ont choisi d’offrir des cours en ligne pour la session d’automne.

Plutôt que de vous installer en résidence ou dans un appartement avec vos colocataires, vous avez peut-être choisi de rester chez vos parents pour économiser et respecter les règles de distanciation sociale. Cette décision vous aidera sans doute à économiser sur vos transports, le loyer et les services publics, cependant il pourrait être plus difficile d’obtenir le revenu que procure un emploi à temps partiel. Par conséquent, vous pourriez avoir un peu plus de difficulté à épargner.

Voici quelques astuces pour établir un budget et épargner tout en restant à la maison :

Que devriez-vous inclure dans votre budget?

Qu’il s’agisse de votre premier budget ou d’un budget ayant besoin de rajustements pour l’adapter à votre nouvelle réalité, prenez le temps de réfléchir aux dépenses dont vous devez tenir compte.

« L’aspect imprévisible de la pandémie complique l’exercice du budget, » explique Ava Zarrion, planificatrice financière à la Banque Scotia, qui estime que la première étape est de déterminer vos entrées de fonds. Évaluez vos sources de revenus : vos parents, vos prêts étudiants, vos bourses d’études et votre emploi à temps partiel.

Lorsque vous aurez calculé la somme de vos revenus, vous pourrez déterminer s’il y a un écart entre vos entrées et vos sorties de fonds.

Pour évaluer vos dépenses, Mme Zarrion suggère de les regrouper en deux catégories : les dépenses fixes et les dépenses variables.

Les dépenses fixes comprennent vos frais de scolarité, vos manuels, votre téléphone cellulaire, vos transports, votre assurance automobile et toute autre dépense « obligatoire » et dont le montant est fixe. Les dépenses variables comprennent l’alimentation, les divertissements, les vêtements et les autres dépenses dont le montant varie.

Comment estimer le montant de vos sorties de fonds ? Examinez vos dépenses des derniers mois. Quels sont les montants habituels pour ces catégories ? Sont-ils susceptibles d’augmenter lorsque l’école reprendra ? Vous pouvez également dresser le bilan de vos dépenses pour vos sessions antérieures, si vous n’en êtes pas à votre première année d’études postsecondaires. Vous pourrez ensuite estimer ce qu’il vous en coûtera pendant que vous étudiez à la maison.

"

« Lorsque vous avez dressé la liste de vos entrées et sorties de fonds, vous devez comparer les montants afin de vérifier si vos revenus et vos dépenses sont équilibrés. Si vos dépenses sont plus élevées que vos revenus, il y a un problème. Vous devrez faire quelques ajustements pour réduire vos dépenses, » explique Mme Zarrion.

Que faire si vous avez de la difficulté à trouver un équilibre?

Vous avez peut-être eu de la difficulté à trouver un emploi cet été, car ils étaient rares ou parce que vous ne vous sentiez pas en sécurité. Peut-être que votre stage ou le poste que vous aviez obtenu dans le cadre de votre programme coopératif a été annulé, ou encore vos parents ne sont peut-être pas en mesure de vous aider autant que prévu, car leur propre budget est plus serré. Les raisons sont nombreuses pour expliquer une perte de revenu cette année. Alors, comment faire pour combler l’écart?

La première étape est de trouver des façons de réduire vos dépenses, explique Mme Zarrion. Mais cela ne s’applique qu’à vos dépenses variables. Bien que vous économisiez sur le loyer en restant chez vos parents, certaines autres dépenses seront également réduites, car vous n’aurez pas à vous rendre en classe. Par exemple, vous n’aurez pas de café ni de lunch à acheter parce que vous étiez trop occupé à étudier ou à finir votre travail de session. Comme vous serez à la maison, les frais de données de votre téléphone pourraient aussi diminuer puisque vous utiliserez davantage le wifi.

Les événements « en personne » sont également moins nombreux, ce qui contribuera à réduire vos dépenses de divertissement. Investissez plutôt dans des divertissements plus rentables. Examinez vos abonnements aux services de diffusion en continu ; lesquels utilisez-vous le plus ? Ne conservez que les abonnements que vous utilisez régulièrement. Considérez les options gratuites, comme l’appli Overdrive, qui vous permet d’utiliser votre carte de bibliothèque pour emprunter gratuitement des livres audio et électroniques.

Dans le même ordre d’idées, vous n’aurez sans doute pas besoin d’autant de vêtements neufs si vous étudiez à la maison, « en mou ».

Faites attention de ne pas couper pas toutes vos dépenses. Trouvez des moyens pour vous gâter un peu, pour garder le moral ; c’est important pendant les périodes plus difficiles. Prévoyez au moins une petite gâterie par mois, question de vous faire plaisir.

S’il y a encore un écart à combler, Mme Zarrion suggère d’explorer les bourses d’études, l’aide financière et d’autres sources de revenus potentielles.

L’année pourrait être plus difficile. Un plus grand nombre d’étudiants sont dans le besoin, mais communiquez avec les services aux étudiants et parlez-leur de votre situation. Ils pourraient vous suggérer des emplois, des prix ou des prêts auxquels vous pourriez être admissible. La plupart des collèges et universités ont constitué des fonds d’aide d’urgence pour les étudiants qui éprouvent des difficultés financières en lien avec la COVID. Vous y êtes peut-être admissible.

Si vous cherchez du travail supplémentaire, Mme Zarrion propose d’utiliser vos compétences et aptitudes pour offrir vos services à la pige. Faites du tutorat en ligne, des livraisons ou des services de magasinage. La demande pour ces types de services est en hausse, car les gens tentent de limiter les contacts pour respecter les consignes sanitaires. Assurez-vous simplement de vous doter de l’équipement de protection approprié pour le type d’emploi que vous aurez choisi.

Dépenses liées aux études à la maison

Bien que rester chez ses parents et suivre ses cours à distance soit moins dispendieux que de fréquenter l’école, il y a des frais associés aux études à distance. Y avez-vous pensé ?

« Vous aurez peut-être besoin d’un nouvel ordinateur ou d’une meilleure connexion internet, » souligne Mme Zarrion.

Vous devez également tenir compte des frais liés aux périphériques informatiques ; pensez écouteurs, routeur wifi et imprimante. Vous devrez peut-être acheter ou organiser un petit poste de travail à la maison, si vous ne l’avez pas déjà fait. Ces dépenses pourraient être coûteuses. Si vous n’avez pas accès à une bibliothèque où emprunter des livres, vous aurez peut-être à acheter plus de manuels pour faire vos travaux.

Découvrez comment épargner sur les manuels scolaires.

Assurez-vous de mettre suffisamment d’argent de côté pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Attendez, si possible, la période des fêtes pour profiter des soldes pour acheter votre ordinateur et économiser sur le matériel informatique. Si vous ne pouvez pas attendre jusque-là et devez absolument remplacer votre ordinateur, optez un ordinateur remis à neuf ou usagé.

Tirez le maximum de vos études à la maison

Étudier à la maison représente un nouveau défi. Vous devrez partager le wifi et résister à la fatigue oculaire engendrée par les heures passées devant l’écran pendant vos cours. Assurez-vous de planifier et d’inclure des pauses à votre budget et de garder le contact avec vos amis, même si vous devez le faire en ligne. Il va sans dire que l’année scolaire sera étrange. N’oubliez pas de prendre soin de vous et de garder vos objectifs en tête, qu’ils soient scolaires, financiers ou autres.

Pour obtenir de plus amples renseignements adaptés aux besoins des étudiants, consultez notre Portail Étudiants. Vous y trouverez des astuces pour vous adapter à la vie étudiante, obtenir votre stage ou votre emploi de rêve et gérer votre budget étudiant.