Vous travaillez fort pour mettre de l’argent de côté. Les comptes-chèques et les comptes d’épargne à intérêt élevé sont des pierres angulaires de tout plan financier, mais pour faire fructifier efficacement votre épargne, vous devez vous aventurer dans le monde des placements. Les différentes solutions de placement à court et à long terme peuvent vous aider à bonifier votre épargne et à atteindre vos objectifs financiers.

« Pour commencer, tout investisseur doit définir ses objectifs financiers et élaborer un plan financier approprié. »

– Lenny Colangelo, spécialiste en placement de la Banque Scotia

Un conseiller peut vous aider à sélectionner les instruments de placement à court et à long terme qui conviennent à votre stratégie financière.

« Ensuite, lorsque vous avez un plan détaillé en main, vous pouvez commencer à sélectionner des solutions de placement qui contribueront à l’atteinte de chacun de vos objectifs », ajoute M. Colangelo.

Réfléchissez à vos objectifs financiers pour les 5 prochaines années

Le choix d’un instrument de placement pour faire fructifier votre argent à court terme dépend de vos objectifs d’épargne.

« Pour épargner en vue d’atteindre un objectif à court terme, par exemple le financement d’une mise de fonds pour l’achat d’une nouvelle maison dans 2 ans, il est préférable d’opter pour une solution d’épargne liquide et sûre, avance M. Colangelo. Dans un tel contexte, un investisseur pourrait se tourner vers un certificat de placement garanti (CPG) à court terme ou un compte d’épargne. »

Avant d’arrêter votre choix sur une solution de placement à court terme, posez-vous les questions suivantes :

  • Combien d’argent puis-je déposer dans un placement à court terme sans déséquilibrer mon budget mensuel?
  • De combien de temps disposez-vous pour épargner?
  • Y aura-t-il des pénalités ou des frais si j’accède aux fonds plus tôt que prévu?
  • Combien d’intérêt ce produit d’épargne me rapportera-t-il?
  • Quelle est ma tolérance au risque?

Quelles solutions de placement à court terme s’offrent à moi?

Quand prévoyez-vous de faire appel à votre épargne pour concrétiser vos objectifs? Votre horizon de placement est un facteur crucial à considérer en sélectionnant une solution de placement. Si cet horizon est de 3 ans ou moins (par exemple, vous souhaitez épargner en vue de l’achat d’une voiture), des produits comme des comptes d’épargne à intérêt élevé ou des CPG à court terme pourraient vous convenir.

Si vous prévoyez d’atteindre vos objectifs d’ici 3 à 5 ans, tournez votre attention vers d’autres solutions, comme les CPG à long terme, les comptes d’épargne à intérêt élevé et les fonds communs de placement. Voici une description de certains de ces instruments.

CPG

Les certificats de placement garanti (CPG) fonctionnent un peu comme des comptes d’épargne : vous touchez des intérêts sur le capital investi, et ce dernier est garanti. Toutefois, contrairement à l’argent versé dans la plupart des comptes d’épargne, celui investi dans un CPG est immobilisé pendant une période établie. La durée des CPG variant de 30 jours à 10 ans, vous pouvez choisir la durée la mieux adaptée à vos objectifs de placement. Le bon CPG dépend de votre situation financière, de vos objectifs et de votre horizon de placement.

Renseignez-vous sur les divers types de CPG et sur la façon dont ils pourraient vous aider à atteindre vos objectifs

Compte d’épargne à intérêt élevé

Pour vous aider à atteindre des objectifs à très court terme, vous pourriez ouvrir un compte d’épargne à intérêt élevé. Le compte d’épargne MomentumPLUS de la Banque Scotia permet aux Canadiens de mettre de l’argent de côté pour différents objectifs dans un même compte, qu’il s’agisse d’amasser un fonds d’urgence ou de s’offrir un voyage de rêves ou d’épargner pour votre mariage. D’autres comptes d’épargne à intérêt élevé, comme le compte Accélérateur d’épargne de la Banque Scotia, permettent aux épargnants d’ouvrir un compte d’épargne dans le cadre d’un régime enregistré ou non enregistré et de placer leurs fonds dans un CELI, un REER ou un REEE, afin de profiter de taux d’intérêt avantageux.

Aucun dépôt minimum n’est exigé à l’ouverture d’un compte d’épargne à intérêt élevé et tous les fonds déposés sont assurés par la SADC, ce qui en explique son attrait aux yeux des investisseurs. De plus, bon nombre des comptes d’épargne à intérêt élevé permettent à leurs titulaires de toucher des intérêts sur l’ensemble de leurs soldes et d’effectuer des dépôts forfaitaires ou des retraits en tout temps, sans pénalité.

Renseignez-vous sur le fonctionnement des comptes d’épargne

Fonds communs de placement

Un fonds commun de placement est un instrument de placement géré par des professionnels qui réunit les dépôts de nombreux épargnants et les investit dans des actions, des obligations, des instruments du marché monétaire à court terme ou d’autres valeurs mobilières. Les fonds communs de placement sont gérés par des gestionnaires de portefeuille chevronnés, qui négocient les titres détenus par les fonds.

Les fonds communs de placement peuvent servir de produits de placement à moyen et long terme, selon vos objectifs financiers et leur horizon de placement. Pour épargner en vue de la retraite ou pour atteindre des objectifs financiers à long terme, comme le financement des études postsecondaires de votre enfant, des solutions de placement à long terme comme des fonds communs de placement équilibrés ou des fonds d’action offrent un meilleur potentiel de croissance.  La valeur générée par ces types de fonds communs de placement est habituellement sensible aux aléas des marchés, surtout à court terme. C’est pourquoi ils conviennent surtout aux investisseurs dont l’horizon de placement est long (habituellement cinq ans ou plus) et qui ont une certaine tolérance au risque lié à l’instabilité des marchés. Avec ces types de placement, le temps est votre allié, puisqu’il permet d’atténuer les répercussions de certains replis à court terme et vous encourage à faire preuve de patience en maintenant vos placements. 

D’autres options s’offrent aux investisseurs en quête d’un revenu régulier et stable qui s’accommodent d’une croissance potentielle modeste, comme les fonds communs de catégorie actions, les titres à revenu fixe ou les fonds obligataires. Les fonds obligataires ne sont pas sans risque, mais ils tendent à être moins sensibles aux fluctuations des marchés, ce qui est avantageux pour les investisseurs dont l’horizon de placement est court (de 3 à 5 ans, par exemple).  

« Un investisseur qui fait ses premiers pas dans le monde des placements et se fixe des objectifs à long terme pourrait opter pour un fonds commun de placement qui comprend des placements en actions et en titres à revenu fixe », ajoute M. Colangelo, précisant qu’un investisseur pourrait se doter d’un tel instrument de placement à la Banque Scotia en effectuant un placement initial de 500 $ et en cotisant aussi peu que 25 $ par mois par la suite.

REER et CELI

Les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) et les comptes d’épargne libre d’impôt (CELI) vous aident à faire fructifier vos placements à l’abri de l’impôt. Toutefois, dans le cas d’un REER, vous paierez de l’impôt sur les revenus de placement que vous en tirerez à la retraite ou sur les fonds que vous déciderez de retirer avant la retraite.

Avec un CELI, les investisseurs peuvent placer leurs fonds après-impôt et tirer des revenus de leurs placements à l’abri de l’impôt. Si un CELI constitue la solution idéale pour épargner en vue de la retraite, il peut aussi servir à épargner en vue de l’atteinte d’objectifs à court terme, comme l’achat d’une maison ou des vacances de rêves.

Prêt à intégrer votre épargne à une stratégie de placement à court ou long terme? La Banque Scotia propose un large éventail de types de placement adaptés à votre budget et à vos besoins uniques.

La planification de vos placements vous empêche de dormir? Nous pouvons vous aider