Félicitations! Vous avez décidé que le moment est venu pour vous d’accéder à la propriété. Cependant, vous devrez probablement contracter un prêt hypothécaire afin d’obtenir la clé de la maison de vos rêves, car le prix moyen d’une maison au Canada est supérieur à 500 000 $. Heureusement, les taux d’intérêt sont actuellement assez faibles, ce qui réduit les coûts d’emprunt.

Avant de vous lancer à la recherche d’une maison, vous devrez d’abord obtenir une préautorisation de prêt hypothécaire.

Qu’est-ce qu’une préautorisation hypothécaire?

L’obtention d’une préautorisation hypothécaire signifie qu’un prêteur estime que vous êtes admissible à un prêt hypothécaire dont le montant dépend de votre situation financière courante. Cette préautorisation ne se veut toutefois pas une garantie de financement. Une fois que vous aurez trouvé une maison qui vous plaît, vous devrez quand même vous soumettre au processus final d’approbation, mais votre préautorisation hypothécaire devrait vous fournir une bonne assurance d’être admissible à un emprunt au montant de la préautorisation. De plus, une préautorisation hypothécaire vous permet habituellement de bloquer un taux d’intérêt durant 60 à 130 jours, ce qui vous permet de ne pas vous soucier d’une hausse des taux durant cette période (et de ne pas vous en faire si les taux baissent, puisque vous obtiendrez toujours le taux le plus faible).

Le processus de préautorisation peut prendre quelques jours, parfois jusqu'à ou quelques semaines. Mais il ne requiert que quelques minutes si vous choisissez de faire une demande de préautorisation en ligne au moyen de la plateforme hypothécaire eHOME de la Banque Scotia. Pour obtenir une préautorisation hypothécaire, voici quelques-uns des renseignements et des documents que vous devrez fournir à votre prêteur ou à votre courtier hypothécaire :

  • pièce d’identité délivrée par un organisme gouvernemental
  • preuve de revenu (habituellement des relevés de paie ou des avis de cotisation si vous êtes travailleur autonome)
  • preuve que vous avez les fonds nécessaires pour effectuer une mise de fonds ou couvrir les coûts de la vente
  • durée d’emploi auprès de votre employeur actuel
  • preuve de tout autre actif

renseignements sur vos autres dettes, notamment le montant de vos emprunts et de vos remboursements mensuels

Votre prêteur pourrait procéder à une interrogation de crédit inscrite. Le processus de préautorisation est habituellement assez simple si vous occupez un emploi permanent auprès d’un employeur, mais vous devrez fournir plus de renseignements si vous occupez plusieurs emplois ou si vous travaillez à votre compte.

Durant le processus de préautorisation, posez des questions à votre prêteur, par exemple :

  • Pendant combien de temps le taux préapprouvé est-il garanti? (habituellement de 60 à 130 jours)
  • Obtiendrais-je automatiquement le taux le plus bas si les taux d’intérêt diminuent durant le processus de préautorisation?
  • La période de préautorisation peut-elle être prolongée?

Obtenir une préautorisation hypothécaire en ligne

Heureusement, il n’a jamais été aussi facile de faire une demande de préautorisation hypothécaire. De nos jours, l’ensemble du processus peut être réalisé du confort de votre foyer, par exemple au moyen d’eHOME, le portail hypothécaire en ligne de la Banque Scotia.

Le processus de demande de préautorisation au moyen de l’application ne prend que quelques minutes. Vous pouvez télécharger et imprimer votre lettre de préautorisation où s’affichent les taux exclusifs en ligne. Une fois que vous avez fait une offre, vous n’avez qu’à soumettre votre demande de prêt hypothécaire officielle ainsi que la documentation connexe requise au moyen d’eHOME. Vous n’aurez pas à vous rendre en succursale** et vous pourrez effectuer le suivi du traitement de votre demande en ligne.

Vous pouvez maintenant chercher la maison de vos rêves, obtenir un prêt préapprouvé, puis le convertir en un prêt hypothécaire en ligne

L’importance d’une préautorisation hypothécaire

Le montant que vous croyez pouvoir vous permettre d’emprunter et le montant que votre prêteur est prêt à vous consentir pourraient diverger considérablement. Idéalement, vous devriez vous assurer d’avoir le plus tôt possible une idée précise du montant de votre préautorisation hypothécaire. Les gens dont la cote de crédit est faible, les travailleurs autonomes depuis moins de trois ans ou les personnes endettées pourraient avoir de la difficulté à obtenir une préautorisation hypothécaire pour le montant souhaité.

Certains courtiers immobiliers ne vous aideront à trouver la maison de vos rêves que si vous avez déjà une préautorisation hypothécaire, puisqu’ils voudront vous proposer des propriétés qui correspondent à vos moyens. Une préautorisation hypothécaire vous aidera donc à affiner votre recherche et à trouver la maison qui convient à votre stratégie financière.

Le montant maximal que vous pouvez emprunter

Vous pouvez vous servir des calculs effectués par les banques pour déterminer votre admissibilité à un prêt afin d’avoir une idée du montant du prêt hypothécaire que vous pouvez vous permettre en fonction de votre revenu. Le calcul du montant maximal que vous pouvez emprunter se fonde sur deux mesures : le ratio d’endettement brut (REB) et le ratio d’endettement global (REG). Pour le REB, une tranche maximale de 30 à 32 % du revenu annuel brut de votre ménage devrait être assignée à vos frais de logement, incluant les versements sur un prêt hypothécaire, les taxes foncières, les frais de copropriétés et les frais de chauffage. Pour le REG, les remboursements de vos dettes ne devraient pas dépasser 37 % à 40 % du revenu annuel brut de votre ménage. Ces remboursements incluent les versements sur un prêt hypothécaire, des cartes de crédit, des prêts automobiles et des prêts personnels.

Pour vous aider à déterminer le montant que vous pouvez vous permettre d’emprunter, essayez le Calculateur de versements hypothécaires de la Banque Scotia, que vous trouverez sur le portail eHOME. L’exercice ne vous prendra que quelques secondes et vous n’aurez pas à remplir de formulaire pour y accéder.

Pour répondre aux critères d’admissibilité du prêt hypothécaire que vous cherchez à obtenir, vous pourriez tenter de réduire vos dettes, augmenter le montant de votre mise de fonds ou chercher une maison moins chère. Si vous craignez de ne pas être admissible parce que vous êtes un nouvel arrivant au Canada ou un résident temporaire, la Banque Scotia propose des solutions hypothécaires spéciales adaptées à vos besoins.

Après avoir obtenu une préautorisation

Une fois que vous aurez obtenu une préautorisation hypothécaire, votre prêteur vous fournira des renseignements sur le type de prêt hypothécaire, la durée et le taux qu’il devrait être en mesure de vous offrir et votre taux sera bloqué durant une période de 60 à 130 jours. Vous pourrez alors vous lancer à la recherche de votre nouveau logement.

Une préautorisation hypothécaire a-t-elle une incidence sur votre dossier de crédit?

Lorsque vous demandez une préautorisation hypothécaire, un prêteur procédera habituellement à une interrogation de crédit inscrite pour vérifier votre cote de solvabilité. Cette interrogation s’inscrira à votre dossier de crédit, ce qui pourrait abaisser légèrement votre cote de crédit pour une durée maximale de 36 mois.

Heureusement, si différents prêteurs procèdent à une telle enquête sur une courte période de temps, une seule interrogation s’inscrira à votre dossier de crédit, vous permettant de magasiner les meilleurs taux sans avoir à vous préoccuper de ternir votre dossier de crédit. Vous avez de 14 à 45 jours pour procéder à plusieurs demandes qui ne compteront que pour une interrogation, selon le modèle d’évaluation de crédit utilisé***. C’est pourquoi il est important de planifier avant de commencer à magasiner un prêt hypothécaire.

Test de résistance pour les prêts hypothécaires et préautorisation au Canada

Depuis 2018, les Canadiens doivent passer un test de résistance pour être admissibles à un prêt hypothécaire. Les prix des propriétés ne cessant d’augmenter au pays, le gouvernement craignait que les Canadiens puissent obtenir des prêts hypothécaires qu’ils ne seraient peut-être plus en mesure d’assumer dans l’éventualité d’une hausse des taux d’intérêt.

Les prêteurs sous réglementation fédérale doivent s’assurer que le revenu de leurs clients suffira non seulement à effectuer des versements hypothécaires au taux d’intérêt actuel, mais aussi en cas de hausse des taux. L’admissibilité d’un client, si sa mise de fonds initiale représente au moins 20 % de la valeur de la propriété, dépend de sa capacité à assumer les versements d’un prêt hypothécaire au taux contractuel hypothécaire majoré de 2 % ou au taux de référence pour les prêts hypothécaires sur cinq ans de la Banque du Canada, selon le taux le plus élevé (seulement pour les prêts hypothécaires non assurés). Si sa mise de fonds est inférieure à 20 % de la valeur de la propriété (ce qui signifie que l’assurance hypothécaire contre le défaut de paiement est requise), son admissibilité dépend de sa capacité à assumer les versements d’un prêt hypothécaire au taux contractuel hypothécaire ou au taux de référence pour les prêts hypothécaires sur cinq ans de la Banque du Canada, selon le taux le plus élevé. Cette ligne directrice stricte se veut un coussin de sécurité pour les acheteurs potentiels.

L’obtention d’une préautorisation hypothécaire est une étape emballante du processus d’achat d’une propriété. Elle vous permet de vous lancer sérieusement à la chasse de la maison idéale, autant en fonction de votre qualité de vie que de votre santé financière, en vous fournissant une référence claire sur ce que vous pouvez vous permettre d’acheter.

Renseignez-vous sur les moyens à prendre pour obtenir une préautorisation hypothécaire en ligne