Si vous prévoyez vous installer temporairement au Canada pour vos études ou de façon permanente pour un nouvel emploi, le fait de mettre de l’ordre dans vos finances avant votre arrivée vous épargnera beaucoup d’ennuis. L’une des premières étapes, et l’une des plus importantes, est d’ouvrir un compte bancaire au Canada. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une exigence des écoles ou des employeurs, il sera beaucoup plus facile de recevoir votre paie et de régler votre impôt. En outre, cela vous permettra de commencer à établir votre historique de crédit et d’utiliser une carte de débit pour effectuer vos achats locaux.

Pour un non-résident, il est beaucoup facile que vous ne le croyez d’ouvrir un compte-chèques au Canada. Pourvu que vous ayez les documents appropriés, vous devriez être en mesure d’ouvrir un compte immédiatement.

1. Renseignez-vous avant d’ouvrir un compte au Canada

Il y a plusieurs façons d’ouvrir un compte-chèques en ligne ou en personne. Les documents dont vous disposez détermineront la méthode qui convient le mieux à votre situation. Par exemple, si vous n’avez toujours pas reçu votre carte d’identité de votre employeur, il pourrait être plus simple d’ouvrir votre compte canadien par l’intermédiaire d’un correspondant bancaire.

Quelques options à prendre en considération :

  • Utiliser un correspondant bancaire : Les correspondants bancaires sont autorisés offrir différents services financiers au nom d’une autre banque. Un correspondant bancaire peut traiter des paiements et effectuer des télévirements de votre compte dans votre pays d’origine à votre compte canadien. Cette option est idéale pour les personnes qui prévoient habiter au Canada temporairement ou pour les étudiants universitaires qui doivent recevoir des fonds à l’occasion.
  • Ouvrir un compte international : Certaines banques exercent leurs activités partout dans le monde. D’autres ont des succursales régionales au Canada, ce qui facilite les opérations bancaires tant dans votre pays d’origine qu’au Canada. Il sera alors plus facile pour vous d’ouvrir un compte avant de déménager. Un compte bancaire international peut également faciliter l’ouverture d’un compte bancaire au Canada.
  • Parler à un conseiller dans une banque canadienne : Les grandes banques canadiennes offrent différents services pour aider les non-résidents. Contactez la banque avec laquelle vous souhaitez faire affaire pour obtenir des renseignements sur son processus d’ouverture de compte pour les non-résidents. Le programme pour les nouveaux arrivants de la Banque Scotia peut vous aider à établir votre compte bancaire avant votre déménagement.
  • Ouvrir un compte une fois au Canada : Bien que les banques aient toutes leurs propres exigences, en règle générale, vous devrez présenter votre passeport, vos documents d’immigration, et un permis de résident temporaire, de travail ou d’étudiant. Bien qu’il soit possible d’obtenir un compte de cette façon, il est préférable d’ouvrir un compte en ligne avant votre arrivée.

Vous venez d’arriver au Canada? Nous pouvons vous aider à préparer votre avenir financier.

2. Pensez à l’utilisation de votre compte 

Au Canada, les options bancaires sont nombreuses. Lorsque vous réfléchissez à ce dont vous avez besoin pour ouvrir un compte-chèques au Canada, vous devez également penser à l’utilisation que vous ferez de votre compte. En déterminant comment vous utiliserez votre compte, vous serez en mesure de prendre une décision réfléchie au moment de choisir le compte lui-même. Voici quelques facteurs à prendre en considération :

  • Emplacement : La banque est-elle facile d’accès? Pouvez-vous vous y rendre en allant au travail, à l’école ou lorsque vous faites des courses? Si vous devez faire 30 minutes de route pour aller à la succursale la plus proche, il sera plus difficile de gérer votre argent et de régler les problèmes qui pourraient survenir, par exemple avec votre paie ou le paiement de vos factures. Si vous optez pour l’ouverture d’un compte-chèques en ligne, qui est accessible presque partout, assurez-vous de faire l’essai des options bancaires en ligne et mobiles de la banque choisie.
  • Accessibilité : Comment et pour quoi utiliserez-vous votre compte bancaire? Si vous souhaitez ouvrir un compte-chèques et un compte d’épargne, cherchez une banque qui se spécialise dans ce type de comptes. Si vous êtes plutôt à la recherche d’un compte pour déposer votre paie et utiliser une carte de débit pour régler vos achats courants, tournez-vous plutôt vers une banque qui offre des comptes à peu de frais.
  • Frais : Les comptes bancaires canadiens exigent généralement des frais mensuels pour vous permettre de détenir le compte et d’effectuer différentes opérations. Choisissez la banque et le compte qui vous offriront un meilleur rapport qualité-prix. Évitez d’opter pour un compte-chèques à frais modiques dont le nombre d’opérations est limité, surtout si vous effectuez plus de 20 opérations par mois. Il est également important de choisir un compte qui répond à vos besoins en matière d’épargne et de dépenses.

3. Renseignez-vous sur les différents types de comptes bancaires.

Que vous prépariez un déménagement permanent ou un séjour de quelques années seulement, vous voudrez sans doute faire autre chose de votre argent que le laisser dormir dans votre compte. Différents types de comptes peuvent vous aider à atteindre vos objectifs financiers. Voici un bref aperçu des différents types de comptes-chèques et de comptes d’épargne qui sont offerts au Canada.

Types de comptes-chèques

  • Compte-chèques standard : C’est le type de compte le plus courant qui vous permet d’utiliser une carte de débit, de tirer des chèques et de payer des factures en ligne.
  • Compte-chèques portant intérêt : Certains comptes-chèques permettent d’accumuler un peu d’intérêt sur le solde de votre compte. Vous aurez toutefois besoin d’un numéro d’assurance social (NAS) canadien pour déclarer les revenus d’intérêt.
  • Compte-chèques pour étudiant : Un compte-chèques pour étudiant est l’idéal si vous êtes inscrit à l’université, car il est offert aux non-résidents. Ce type de compte exige peu ou pas de frais mensuels et des frais réduits sur les découverts et les opérations effectuées.
  • Forfait pour aînés : Certains comptes-chèques destinés aux aînés sont offerts à frais réduits, mais ils permettent un nombre limité d’opérations.

Types de comptes d’épargne

  • Compte d’épargne à intérêt élevé : Vous aurez besoin d’un numéro d’assurance social (NAS) canadien pour déclarer les revenus d’intérêt.
  • Compte d’épargne libre d’impôt (CELI) : Les non-résidents qui ont un NAS, en raison de leur emploi, sont admissibles au CELI. Cependant, les non-résidents doivent payer un impôt de 1 % pour chaque mois où une cotisation reste dans le compte. Vous ne paierez pas d’impôt au Canada si vous retirez des fonds du compte, par contre votre pays d’origine pourrait avoir des lois différentes en matière d’impôt si vous retirez les fonds et les utilisez ultérieurement. De plus, si vous quittez le Canada, vous ne recevrez plus d’intérêt sur votre épargne1.
  • Comptes d’épargne en devises : Ce type de compte vous permet d’effectuer des opérations en dollars US ou en euros, sans avoir à payer de frais de change.

La structure tarifaire varie selon le type de compte. Pour certains, les frais sont annulés si certaines conditions sont respectées, alors que d’autres comptes s’adressent à un type de consommateur en particulier. Il est important de connaître les frais exigibles avant de choisir un compte pour éviter de mauvaises surprises plus tard. Les frais de compte les plus courants comprennent notamment :

  • les frais mensuels des comptes-chèques : ces frais peuvent être annulés sur certains comptes si vous maintenez un solde de plus de 3 000 $ à 4 500 $ CA.
  • les frais de GAB : bien que vous ne paierez pas de frais pour effectuer un retrait dans un GAB de votre banque, si vous accédez à votre compte à un GAB d’une autre institution financière, vous devrez généralement payer des frais d’utilisation.
  • les frais de Virement Interac plusieurs comptes offrent un certain nombre d’opérations de Virement Interac gratuites chaque mois, puis exigent des frais minimes lorsque vous effectuez des opérations excédentaires.
  • les frais d’opérations en devises : si vous utilisez votre carte de débit ailleurs qu’au Canada, vous pourriez devoir payer des frais d’opérations en devises, en plus du taux de change en vigueur.
  • les frais de chèques : un tarif fixe est exigé pour commander des carnets de chèques.
  • les frais d’opérations de débit : si votre compte impose une limite mensuelle d’opérations de débit, vous pourriez devoir payer des frais minimes si vous effectuez des opérations excédentaires.
  • les frais d’insuffisance de fonds (NSF) et de découvert : si le solde de votre compte est insuffisant pour couvrir le montant de vos opérations de débit et vos paiements périodiques, vous pourriez devoir payer des frais pour chaque opération autorisée.

Soyez à l’affût des offres de services bancaires pour les non-résidents qui vous permettront d’éviter de payer des frais au cours de votre première année au pays. La Banque Scotia offre un compte pour nouveaux arrivants sans frais mensuels la première année, qui comprend des virements de fonds internationaux gratuits illimités2. Ce type d’offre peut vous aider à ouvrir un compte-chèques au Canada, sans être submergé de frais.

4. Renseignez-vous sur les documents requis.

Pour ouvrir un compte bancaire au Canada, vous devrez présenter des pièces d’identité appropriées. Il n’est toutefois pas nécessaire d’attendre d’être sur place; vous pouvez ouvrir un compte-chèques en ligne.

De quoi ai-je besoin pour ouvrir un compte-chèques au Canada?

  1. Ayez en main les documents nécessaires. Les exigences relatives aux documents nécessaires varient d’une banque à une autre, mais en règle générale, vous devrez fournir un numéro d’assurance sociale (NAS) du Canada (pour ouvrir un compte portant intérêt), un permis de travail, d’études ou de résident permanent valide, un passeport et vos documents d’immigration. Si vous êtes déjà titulaire d’une carte de débit ou de crédit émise par une autre banque canadienne, celle-ci pourrait être utile à l’ouverture de votre nouveau compte.
  2. Identifiez vote tuteur légal, si vous avez moins de 18 ans.
  3. Faites une demande. Épargnez du temps en faisant votre demande en ligne. Assurez-vous d’avoir sous la main tous les documents importants, ainsi que votre numéro d’employé et le numéro de votre compte bancaire.
  4. Déposez des fonds sur votre compte. Même si vous ouvrez un compte-chèques principalement dans le but de toucher facilement votre salaire, c’est une bonne idée d’effectuer un premier dépôt. En effet, cela pourrait faciliter l’approbation de votre compte. Si vous ouvrez votre compte en ligne, vous pourrez effectuer un virement à partir de votre compte bancaire dans une institution non canadienne.

Vous aimeriez en savoir plus pour commencer votre vie au Canada sur le bon pied?