Acheteurs d'une première maison

Emprunts : l'essentiel

Vous êtes prêt à acheter votre première maison. Par où commencer?

Vous devez tout d'abord déterminer combien vous pouvez épargner pour votre versement initial en plus d'évaluer le montant que vous pouvez vous permettre de payer pour les frais courants, l'entretien, etc.

Puis, vous devez obtenir de votre banque un prêt hypothécaire préautorisé afin de connaître le montant maximal que vous pourrez emprunter et la gamme de prix que vous avez les moyens de payer pour votre maison. Cette étape sera fort utile lorsque vous commencerez vos recherches parce que votre agent immobilier pourra mieux identifier les maisons que vous pouvez réellement vous permettre d'acheter.

Ensuite, vous devez choisir votre équipe de spécialistes en matière d'accession à la propriété : le prêteur qui vous offrira un prêt hypothécaire, un agent immobilier, un notaire ou un avocat, un inspecteur en bâtiment, un évaluateur, ainsi qu'un courtier d'assurances. Voyez ci-dessous des conseils supplémentaires.

Nous vous suggérons d'utiliser le Diagnostic Trouver l'argentMC pour savoir où va votre argent. Tenez compte de toutes vos dépenses mensuelles et prévoyez aussi pour un certain nombre d'imprévus. En demeurant le plus près possible de votre réalité, vous ferez en sorte de respecter votre budget. Rappelez-vous que même 100 $ par mois peuvent rapidement se transformer en une somme considérable avec le temps.

Si vous avez un REER, vous pourriez songer au Régime d'accession à la propriété (RAP) et vérifier s'il s'applique dans votre cas. N'oubliez pas que plus votre versement initial est élevé, plus vous évitez d'emprunter une somme d'argent importante. Et s'il correspond à plus de 20 % de la valeur de la maison de votre choix, vous n'aurez pas à payer la prime d'assurance hypothécaire (certaines exceptions s'appliquent). De par la loi, les banques canadiennes peuvent offrir du financement hypothécaire uniquement aux acheteurs dont la mise de fonds est d'au moins 20 %, sauf si le prêt hypothécaire est assuré contre le défaut de paiement. L'assurance hypothécaire peut vous aider à acquérir une maison et à commencer à vous constituer un patrimoine plus rapidement.

Télécharger (PDF: 22.7 kb)

Après avoir élaboré votre liste et identifié l'endroit où vous souhaitez vivre, vous êtes prêt à partir à la recherche de la maison idéale pour vous.

Déterminez votre préférence entre une maison neuve et une maison existante, chaque option ayant ses avantages et ses inconvénients. Une fois que vous avez fait votre choix, vous pouvez visiter de nouveaux développements résidentiels ou demander à un agent immobilier de vous aider à trouver des maisons dans le quartier qui vous intéresse.

Mais avant de faire une offre d'achat, posez-vous quelques questions :

  • Quel est le montant des impôts fonciers?
  • Quels sont les frais de copropriété?
  • À combien s'élèvent les frais de chauffage?
  • L'accès aux transports en commun est-il facile?
  • Y a-t-il des écoles à proximité?
  • L'emplacement est-il approprié pour tous les membres de votre famille?
  • Les magasins sont-ils suffisamment proches pour vous?

Si vous êtes satisfait des réponses, demandez à votre agent immobilier de préparer une offre d'achat. Laissez-lui vous aider à décider du montant de l'offre que vous présenterez au vendeur. Et prévoyez un étape de négociation sur le prix de la maison, ce qui est parfois nécessaire.

Votre offre d'achat devrait comporter les éléments suivants : le prix que vous offrez, une date de clôture et certaines conditions particulières que vous souhaitez inclure (notamment la durée de votre offre d'achat, l'inspection de la maison, les modalités de financement, etc.). De plus, assurez-vous que votre offre fait mention des détails relatifs à ce que vous voulez conserver dans la maison, par exemple le numéro de série des appareils électroménagers, une description des luminaires et de l'habillage des fenêtres, etc.

Avant de présenter votre offre d'achat au vendeur, vous pourriez demander à votre notaire ou avocat d'y jeter un coup d'oeil pour assurer que vos intérêts seront bien protégés. Habituellement, l'offre d'achat donne lieu à une ou plusieurs contre-offres avant que l'acheteur et le vendeur ne parviennent à une entente.

La propriété choisie doit répondre aux exigences du prêteur hypothécaire, et celui-ci pourrait exiger une inspection ou une évaluation de la propriété. C'est aussi le moment de soulever les questions ou les inquiétudes que vous pourriez avoir relativement au prêt hypothécaire.

N'oubliez pas que choisir le bon prêt hypothécaire est aussi important que de choisir la bonne maison. Il est donc essentiel de vous assurer que votre prêt hypothécaire répond à vos besoins.

Le choix d'un agent immobilier - Votre agent doit connaître le quartier qui vous intéresse et, idéalement, il devrait y avoir son bureau.

Le choix d'un notaire ou d'un avocat - Consultez vos amis, votre famille et vos collègues de travail pour connaître le nom d'un notaire ou d'un avocat qui saura bien vous conseiller. Ou encore, adressez-vous à la Chambre des notaires ou au Barreau de votre région. Si vous achetez un logement en copropriété, choisissez un notaire qui connaît bien la copropriété.

Le choix d'un inspecteur en bâtiment - Obtenez une référence de votre entourage ou adressez-vous à l'association professionnelle de votre province, par exemple l'Association des inspecteurs en bâtiments du Québec. Le site Web de la Société d'hypothèques et de logement contient des renseignements utiles sur tous les aspects de l'achat d'une maison, y comptis un feuillet d'information sur le choix d'un inspecteur en bâtiment.

La négociation de visites avant la clôture de la vente - Si vous prévoyez effectuer des travaux de rénovation ou de peinture ou que souhaitiez simplement planifier la disposition de votre mobilier dans les pièces, il est possible de visiter à nouveau la propriété avant d'en prendre possession.

La préparation au déménagement - Assurez-vous que les services publics seront branchés et que tous les appareils de la maison sont en bon état de fonctionnement. Si vous prévoyez emménager la journée où le vendeur quittera la maison, des problèmes de logistique pourraient survenir. Préparez-vous!

La confirmation de votre financement et la disponibilité de TOUS les frais associés à la clôture de la vente - Assurez-vous de recevoir votre financement. Prévoyez TOUS les frais de clôture. Si vous habitez une province où l'on perçoit des droits de mutation immobilière, assurez-vous de pouvoir régler le montant exigé à la date de décaissement des fonds. Parmi les autres frais de clôture possibles, citons l'impôt foncier, les frais de chauffage, les coûts du certificat de localisation, les frais d'évaluation, les frais juridiques, la prime d'assurance du prêt hypothécaire, les coûts de déménagement et le branchement des services publics.

La clôture de la vente - Prenez congé, même si vous ne déménagez pas cette journée. Il vous faudra signer certains documents, et vous devrez régler plusieurs détails de dernière minute.

La prise de possession de votre maison - Faites le tour de la maison pour vous assurer que tout est conforme à l'offre d'achat. Dans le cas contraire, vous avez la possibilité d'exercer un recours.