Le voyage, c’est l’aventure. Il est toutefois facile de se perdre lorsqu’on se retrouve en territoire inconnu. Une carte routière – ou feuille de route – vous aidera à rester sur la bonne voie. À l’instar d’une telle carte, la planification de vos finances pourra vous aider lorsque vous devrez contourner les obstacles, négocier les virages et éviter les culs-de-sac, tout en vous permettant de choisir le bon itinéraire.

Votre plan doit mettre l’accent sur vos besoins actuels et vos objectifs d’avenir. Le plan indique le bon trajet pour se rendre (à temps) et les points de repère importants pour toujours être sûr d’être sur la bonne voie.

Personne n’a exactement les mêmes besoins, et la vie comporte souvent des détours. Votre plan peut donc être très simple ou plus complexe, selon vos besoins. Un conseiller peut vous aider à trouver une solution qui vous convient.

Voici certains points dont vous devriez tenir pour préparer votre feuille de route.
 

Connaître vos dépenses

Déterminer combien d’argent vous avez et à quoi vous l’employez ne signifie pas que vous devez cesser de vous faire plaisir en renonçant, par exemple, à votre souper hebdomadaire en ville, à vos vacances annuelles ou à votre cappuccino quotidien. Il s’agit plutôt de trouver les meilleures façons de consacrer votre argent à ce qui est le plus important pour vous. Pour commencer, pourquoi ne pas faire la liste de vos revenus et de vos dépenses, pour dénicher les nids-de-poule potentiels sur votre trajet? Cet exercice vous aidera aussi à déterminer si vous pouvez maintenir votre train de vie actuel.
 

Diversifiez votre portefeuille

C’est un long trajet, et vous rencontrerez probablement des obstacles en cours de route. La répartition de votre épargne peut vous aider à atténuer les risques sans perdre de vue vos objectifs de placement. De plus, vous risquez moins de tomber dans le piège qui consiste à essayer d’anticiper le marché.
 

Tenez compte de la fiscalité

Lorsqu'il est question de vos finances, un bon plan établit des moyens de réduire ou de reporter les impôts, maintenant et plus tard. Les stratégies sont nombreuses, comme le report des gains en capital, le fractionnement du revenu de retraite, le partage des prestations du Régime de pensions du Canada (RPC) ou du Régime de rentes du Québec (RRQ), les cadeaux en argent à des enfants mineurs, les fiducies testamentaires et les placements fiscalement avantageux, comme les fonds communs de placement constitués en société. 
 

Modifiez votre plan au besoin 

Votre situation pourrait changer en cours de route. Si vous vous mariez, fondez une famille ou lancez une entreprise, il est important d’en mesurer les répercussions sur votre plan. Vous devez vous assurer que votre situation financière et juridique est à jour. De plus, même si ce n’est pas facile, vous devez prévoir une halte en cours de route pour prendre des décisions objectives et financièrement solides qui vous permettront d’établir un testament conforme à vos souhaits. Votre plan financier peut vous aider à déterminer les meilleures façons de transférer votre patrimoine à plusieurs générations ou à divers membres de votre famille, à choisir le bon liquidateur et le bon fiduciaire pour votre succession, à intégrer des dons de bienfaisance, et à gérer l’homologation et d’autres incidences fiscales. Si vous possédez une entreprise, votre feuille de route vous aidera aussi à comprendre comment réussir le transfert de votre entreprise à la relève.

Un conseiller peut vous aider à créer votre feuille de route et, en le rencontrant chaque année, vous aurez l’assurance d’aller dans la bonne direction. 

 

Avertissement : Le présent document est publié à titre informatif seulement ; il ne doit pas être réputé offrir des conseils en placement, une garantie pour l’avenir ou des recommandations d’achat ou de vente. Les renseignements présentés, notamment ceux ayant trait aux taux d’intérêt, à la conjoncture des marchés, aux règles fiscales et à d’autres facteurs liés aux placements, peuvent changer sans préavis, et La Banque de Nouvelle-Écosse n’est pas tenue de les mettre à jour. Même si les renseignements de tiers contenus dans le présent document proviennent de sources jugées fiables à la date de publication, La Banque de la Nouvelle-Écosse ne garantit pas leur fiabilité ni leur exactitude. Les lecteurs sont invités à consulter leur propre conseiller professionnel pour obtenir des conseils de placement ou des conseils fiscaux adaptés à leurs besoins. Ainsi, il sera tenu compte de leur situation, et les décisions seront fondées sur l’information la plus récente.