Vous voici prêt à mener les projets de rénovation dont vous rêvez? Qu’il s’agisse de construire une terrasse pour vous détendre avec les amis, de refaire la vieille salle de bains rose ou de paysager votre cour pour en faire un paradis de verdure, vous pensez à tous les moyens d’adapter votre maison à votre mode de vie.

Le seul problème est de savoir comment vous financerez tous les travaux que vous voulez faire. Pas de souci! Nous y avons pensé pour vous, dans cette capsule sur l’art de budgéter et de financer tous les travaux que vous voulez faire chez vous.

Établir l’ordre de priorité de vos projets

Vous emménagez dans une vieille maison que vous avez toujours voulu moderniser? Vous voulez ajouter une touche personnelle à votre intérieur? Vous avez un logement en copropriété qui a besoin d’une cure de jouvence? Vous avez sans doute une liste de projets de rénovation que vous voulez mener à bien. Mais par où commencer?

Les points de départ sont nombreux! Vous pourriez vous pencher sur le type de travaux qui feraient augmenter la valeur marchande de votre résidence. Il sera plus avantageux d’apporter de grands changements comme la modernisation de la cuisine ou de la salle de bains ou le paysagement de la cour pour améliorer l’attrait de votre maison.

Une autre façon de prendre cette décision est de faire les travaux de rénovation qui vous rendront le plus heureux. Même si une pergola ou un étang n’augmente pas la valeur de votre maison, ces travaux pourraient toutefois transformer votre jardin en une oasis où vous pourrez vous détendre. Il s’agit d’une dépense judicieuse.

Faites-le vous-même ou faites-le faire

Vous devez ensuite déterminer si vous voulez faire les travaux vous-même ou faire appel à un entrepreneur. Si faire vous-même les travaux vous permet de réaliser des économies à court terme, vous n’avez pas nécessairement les compétences pour bien les faire et à long terme, vous pourriez finir par dépenser plus que ce que vous aviez prévu dans votre budget.

Par exemple, si vous n’avez jamais posé de carreaux, refaire le plancher de la salle de bains pourrait s’avérer une source de grande frustration quand viendra le temps d’utiliser une scie à carreaux pour faire les coins. Et vos travaux de rénovation pourraient vous coûter plus cher si vous devez faire appel à un entrepreneur pour corriger les problèmes.

Cependant, même si vous êtes débutant, vous pourriez envisager d’entreprendre vous-même l’aménagement de votre jardin. En effet, on trouve facilement en ligne une foule de renseignements sur l’espacement des végétaux et la conception du paysagement. Par conséquent, ce type de projet est facile à réaliser pour la plupart des bricoleurs.

Si vous pensez pouvoir faire les travaux vous-même, cela ne signifie pas que vous devez nécessairement le faire. N’oubliez pas qu’entreprendre soi-même des travaux représente souvent un investissement énorme en temps, que vous pourriez plutôt consacrer à vous relaxer.

Découvrez les astuces et les outils de la Banque Scotia pour les rénovations domiciliaires

Un budget pour vos rénovations

Vous ne savez pas quelle somme prévoir pour vos travaux de rénovation? La première étape consiste à bien définir votre projet et à en répartir les frais. Des applications comme Budget My Reno et Buildshop vous permettent d’estimer les coûts des travaux de rénovation majeurs les plus courants, comme la cuisine ou la salle de bains. Pour chiffrer plus précisément vos besoins et votre projet, il se peut que vous deviez calculer vous-même le prix de tous les travaux. Si vous faites appel à un entrepreneur, demandez-lui un devis.

Il est important de commencer par chiffrer les travaux. Or, il y aura probablement des imprévus qui vous empêcheront de respecter votre budget. Assurez-vous de prévoir un léger supplément pour les frais imprévus comme les hausses des prix des matériaux, les problèmes de câblage ou de plomberie ou la moisissure. Vous pourriez choisir un matériau qui ne se pose pas comme prévu, par exemple un article de finition (comme un carreau ou un robinet) qui ne convient pas du tout ou qui n’est pas adapté à vos spécifications, ce qui vous obligerait alors à commander de nouveaux produits ou à refaire une partie des travaux. Ce ne sont que des exemples. Or, personne (ni même les entrepreneurs) ne peut tout prévoir. Prévoyez un supplément pour financer ces frais imprévisibles.

Financer ses rénovations domiciliaires

Quand il s’agit de financer des rénovations domiciliaires, différentes options s’offrent à vous. Vous devez surtout savoir ce qui vous convient le mieux. Avant de lancer vos travaux, réfléchissez à votre stratégie de financement, afin de savoir combien coûtera l’ensemble de vos travaux, en tenant compte des intérêts.

Pour y arriver, calculez le temps qu’il vous faudra vraisemblablement pour rembourser la somme que vous allez dépenser.

  • L’épargne existante : Avez-vous épargné en prévision de vos travaux de rénovation? Avez-vous un fonds de prévoyance ou un compte d’épargne auquel vous pouvez puiser pour financer vos travaux? Il s’agit d’un excellent moyen de financer des travaux de rénovation, puisque vous n’aurez pas d’intérêts à verser en plus de vos frais de rénovation.
    Vous n’avez pas d’argent qui sommeille dans un compte? Vous pourriez commencer aujourd’hui à réduire certaines de vos autres dépenses et à mettre de l’argent de côté chaque mois pour financer vos travaux de rénovation éventuels.
  • Profitez de la valeur nette de votre maison : La valeur nette de votre maison est un excellent moyen de financer des rénovations domiciliaires. Pour vous préparer à financer des projets de rénovation, vous pouvez faire appel au programme Crédit intégré ScotiaMD (CIS). Le CIS vous permet de faire une seule demande1 et de choisir différents produits de crédit (dont le prêt hypothécaire, la ligne de crédit et les cartes de crédit) selon vos besoins. Vous pouvez ainsi demander différents produits de crédit, dont un prêt hypothécaire, une ligne de crédit personnelle, un prêt personnel, une carte de crédit et une protection contre les découverts, pour ensuite lier tous vos comptes. Ainsi, la croissance la valeur nette de votre maison engendre une augmentation de votre capacité d’emprunt. Le CIS vous permet également de choisir l’option d’augmentation automatique de la limite, qui prévoit l’augmentation de la limite de votre ligne de crédit chaque fois que vous faites un versement sur votre emprunt hypothécaire. Ainsi, la prochaine fois que vous aurez besoin de fonds supplémentaires pour acheter un nouveau frigo ou des arbres en fleurs pour votre petit paradis, vous aurez les fonds nécessaires.
  • Un prêt personnel : Il s’agit d’un autre moyen de financer des travaux de rénovation sans avoir à payer les intérêts sur une carte de crédit. Grâce à un prêt personnel, vous empruntez des fonds pour une durée précise à un taux d’intérêt précis, et vos paiements sont alors divisés, ou amortis, en tranches égales pour la durée de votre prêt. Un prêt personnel comporte toutefois un inconvénient, puisque vous devez emprunter immédiatement la totalité des fonds et commencer à payer tout de suite les intérêts sur la somme empruntée.
  • Les cartes de crédit : Nombreux sont ceux qui utilisent des cartes de crédit pour financer des travaux de rénovation ou les suppléments imprévus liés à ces travaux. Bien que ce moyen de financement soit pratique, ce n’est pas toujours la meilleure idée, en raison des charges d’intérêts élevées. À moins de pouvoir rembourser tout votre relevé mensuel pour éviter de payer des intérêts, ce n’est sans doute pas la meilleure option, puisqu’elle peut avoir pour effet d’augmenter considérablement le coût total de vos travaux de rénovation.

Comment pairez-vous vos rénovations ?

Recommandations de financement :

Moins de 5000 $

Vous pourriez utiliser votre épargne ou une carte de crédit, pourvu que vous remboursiez le solde mensuel ou le montant total le plus tôt possible.

De 10 000 $ à 20 000 $

Une ligne de crédit serait un moyen plus rentable d’obtenir les fonds dont vous avez besoin, plutôt que d’effectuer des avances de fonds sur votre carte de crédit.

Plus de 20 000 $

Pour les projets de rénovation d’envergure, plusieurs propriétaires utilisent la valeur acquise de leur maison comme source de financement.

Ce qu’il faut savoir

Qu’il s’agisse de rénover votre vieille salle de bains ou votre cour, votre investissement aura un effet sur votre mode de vie, puisque vous pourrez profiter davantage de votre maison. Or, vous devez réfléchir au meilleur moyen de financer ces grands travaux.

Si vous pensez à rénover votre maison, prenez rendez-vous avec un conseiller en financement résidentiel de la Banque Scotia pour discuter des options qui vous permettront de financer vos travaux d’une manière rentable