Épargnez-vous ou effectuez-vous des placements? Il est facile de confondre ces deux notions. Peut-être pensez-vous devoir épargner en vue de votre retraite alors qu’il serait en réalité plus avantageux de procéder à des placements. Mais comment distingue-t-on l’épargne des placements?

Lorsqu’on épargne, il s’agit habituellement de placer de l’argent dans un compte bancaire à faible risque ou dans un instrument d’épargne comme un certificat de placement garanti (CPG). Une telle approche convient à l’atteinte d’objectifs à court terme ou à la constitution d’un fonds de prévoyance. En revanche, lorsqu’on procède à placements, on fait fructifier son argent en profitant des taux d’intérêt avantageux d’instruments de placement, qui s’accompagnent toutefois d’un risque plus élevé. Les stratégies de placement s’inscrivent habituellement dans une perspective à long terme et ne visent pas à produire des rendements immédiats.

Vous n’avez toutefois pas à choisir l’un ou l’autre. L’épargne et les placements sont tout aussi importants pour votre avenir et votre bien-être financiers. Voyons maintenant les différences entre l’épargne et les placements, leurs avantages respectifs et les raisons pour lesquelles vous devriez miser sur ces deux solutions.

L’épargne et les placements : quelle différence?

Fondamentalement, l’épargne se distingue des placements par certains aspects clés :

Épargne

  • Types d’instrument : comptes bancaires, comptes du marché monétaire
  • Faible rendement du capital investi
  • Peu ou pas de risque
  • Convient aux horizons temporels à court terme ou à la constitution d’un fonds d’urgence
  • Liquidité élevée – vous avez accès à vos fonds en tout temps

Placements

  • Types d’instrument : actions, fonds communs, fonds négociés en bourse (FNB), obligations, immobilier, œuvres d’art
  • Rendement potentiellement supérieur du capital investi
  • Plus risqué
  • Convient aux stratégies et aux horizons temporels à long terme
  • Faible liquidité – le retrait prématuré de vos fonds pourrait être compliqué ou entraîner une pénalité

Comment puis-je commencer à épargner?

Pour commencer à épargner, il vous suffit d’ouvrir un compte d’épargne auprès de votre banque. Vous pouvez ouvrir plusieurs comptes, soit un compte par objectif d’épargne que vous vous êtes fixé, et y déposer des fonds; par exemple, un compte d’épargne pourrait vous servir à mettre de l’argent de côté en vue d’un voyage de rêves et un autre, en vue de l’achat d’une voiture.

Pourquoi devrais-je procéder à des placements?

En quoi les placements sont-ils différents de l’épargne? Les placements sont un moyen efficace d’atteindre vos objectifs financiers à long terme ou de faire fructifier vos économies en touchant des intérêts au fil du temps. Les instruments de placement se présentent sous plusieurs formes : actions, fonds communs, FNB, obligations, propriétés et tout autre bien que vous pourriez acquérir dans l’espoir qu’il prenne de la valeur, comme des œuvres d’art ou autres articles de collection. Bon nombre de gens investissent sur les marchés boursiers, où ils acquièrent des participations partielles dans des sociétés (des actions), ce qui leur permet de toucher une part des bénéfices distribués sous forme de dividendes ou de tirer parti de la hausse du cours d’une action lorsqu’une société prend de la valeur.

Qu’est-ce que le placement?

What is investing?

 

L’avantage des placements, c’est qu’ils ont tendance à prendre de la valeur au fil du temps. Cela permet à un investisseur d’empocher éventuellement plus d’argent que la valeur initiale de ses placements. Malheureusement, cette pratique s’accompagne d’une part de risque, puisque rien ne garantit que la valeur d’un placement augmentera.

Le risque varie toutefois d’un placement à l’autre. Selon votre tolérance au risque, vous pourriez sélectionner des solutions de placement moins risquées comme les FNB ou les fonds communs de placement, qui génèrent habituellement de bons rendements, ou opter pour des placements plus risqués qui génèrent parfois une croissance plus marquée. Au fil du temps, vous accumulerez des intérêts sur votre placement initial ET sur les intérêts cumulés. C’est ce qu’on entend par intérêts composés. Avec le temps, votre placement initial pourrait fructifier grandement grâce à cet effet de levier exponentiel.

Comment gérer la volatilité des marchés

Insert heading text

with an optional subtitle

En raison de l’instabilité des rendements de certains placements, il est préférable de les financer au moyen de fonds dont vous n’aurez pas besoin à court terme. Si certains placements peuvent être facilement liquidés, soit convertis aisément en espèces, vous pourriez subir des pertes importantes en les liquidant en période de repli des marchés. C’est pourquoi il vaut mieux que vous financiez vos placements à l’aide de fonds que vous pouvez vous permettre de mettre de côté afin de laisser le temps faire son œuvre.

Comment puis-je effectuer des placements?

Vous pouvez acquérir des actions, des obligations ou des parts de fonds communs ou de FNB au moyen d’un compte de courtage, soit un compte de placement qui vous permet d’acheter et de vendre des valeurs mobilières. Mais d’autres avenues s’offrent aux investisseurs. Ils peuvent par exemple acquérir des placements au moyen d’un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ou un compte d’épargne libre d’impôt (CELI).

Quelle est la différence entre un REER et un CELI?

What is the difference between an RRSP and a TFSA?

Un REER est un compte qui vous permet de mettre de l’argent de côté en vue de la retraite à l’abri de l’impôt jusqu’au jour où vous décidez de retirer les fonds. Un CELI, quant à lui, est un compte enregistré qui vous permet de faire des placements à l’aide de fonds sur lesquels l’impôt a déjà été prélevé. Lorsque vous effectuez un retrait, vous n’avez pas à payer d’impôt sur les montants retirés. Contrairement à un REER, qui impose un âge à partir duquel vous pouvez effectuer des retraits, un CELI vous permet de retirer ou de cotiser quand bon vous semble, sans pénalité.

Renseignez-vous sur le CELI et sur les mesures à prendre pour ouvrir un compte 

Si vous vous demandez quel est le bon moment pour commencer à investir, la réponse est simple : faites-le dès que vous le pouvez! Plus vous commencez tôt, plus vous aurez de temps pour faire fructifier votre argent.

Scénario d’épargne et de placement

Disons que vous obtenez une augmentation de salaire et que vous souhaitez vous servir de cette nouvelle entrée d’argent pour atteindre un objectif financier que vous vous êtes fixé, que devriez-vous faire?  Épargner ou investir?

Si vous n’avez pas de fonds de prévoyance ou si votre objectif financier est fixé dans un horizon d’un an ou deux (par exemple, un voyage ou l’achat d’une voiture ou d’une maison), vous avez probablement avantage à placer votre argent dans un compte d’épargne. Mais, si vous envisagez d’acquérir une propriété dans cinq ans ou si vous souhaitez épargner en vue de la retraite, vous feriez mieux de faire fructifier votre argent en investissant vos fonds dans un instrument de placement.

Le tableau ci-dessous résume les options de placement afin de vous aider à déterminer celles qui conviennent à vos objectifs. 

 

 HORIZON TEMPORELEXEMPLE D’OBJECTIF FINANCIEROPTIONS RECOMMANDÉES
Court termeMoins de 3 ans

 

- Constituer votre fonds de prévoyance 
- Épargner pour l’achat d’une voiture
- Épargner pour des vacances

 

- Comptes d’épargne
- Certificats de placement garanti (CPG) à court terme 
- Obligations d’épargne encaissables 

Moyen termeDe 3 à 5 ans

- Épargner pour une mise de fonds sur une maison
- Épargner pour des rénovations majeures 

- CPG
- Compte d’épargne libre d’impôt (CELI) 
- Fonds communs 

Long terme

Plus de 5 ans

 

- Épargner en prévision de la retraite
- Épargner pour les études de vos enfants
- Épargner en vue de l’achat d’une résidence secondaire ou d’une propriété à revenue

 

- Régime enregistré d’épargne-retraite (REER)
- Compte d’épargne libre d’impôt (CELI)
- Fonds communs
- Régime enregistre d’épargne-études (REEE)
- CPG a long terme 

Choisir entre l’épargne et les placements n’aura jamais été aussi facile

Maintenant que vous êtes en mesure de différencier l’épargne des placements, le moment est venu de mettre en place votre stratégie financière. Dans le cadre de cet exercice, votre conseiller de la Banque Scotia peut vous aider à établir un plan sur mesure qui s’aligne sur vos objectifs.

Avec votre conseiller, vous pouvez décider d’ouvrir des comptes de placement, des comptes d’épargne ou les deux. Ainsi, vous serez en bonne voie d’atteindre vos objectifs financiers.

Découvrez d’autres astuces et outils pour vous aider à planifier votre avenir financier