Bon nombre de Canadiens se servent d’une carte de crédit pour régler leurs achats puisqu’il s’agit d’un mode de paiement simple et sûr qui peut aussi les aider à établir leur dossier de crédit.1 Le processus de demande d’une carte de crédit, d’un prêt ou d’une ligne de crédit paraît simple, mais il peut être source de grand stress en cas de refus. Voici sept raisons pour lesquelles vous pourriez avoir de la difficulté à obtenir du crédit et quelques mesures à prendre pour contribuer à changer les choses.

1. Vous avez déjà des dettes.

En évaluant votre demande de crédit, les prêteurs tiennent compte des soldes de vos comptes de prêt hypothécaire, de ligne de crédit, de prêt auto, de prêt étudiant et de carte de crédit.

Avant de vous accorder un nouveau crédit, ceux-ci chercheront à déterminer si vous avez les moyens de le rembourser. Ils se fieront notamment à votre ratio d’endettement, qui correspond au pourcentage de votre revenu mensuel requis pour rembourser vos dettes actuelles. Si ce ratio est trop élevé, votre demande de crédit pourrait être refusée.

Plus votre dette est élevée par rapport à votre revenu et à votre limite de crédit, plus vous aurez de la difficulté à obtenir une nouvelle carte ou ligne de crédit. Pour les 68 % des Canadiens ayant atteint la limite de crédit d’au moins une carte de crédit2, les probabilités que leur demande de crédit supplémentaire soit déclinée sont plus élevées puisque les prêteurs cherchent à s’éviter des démarches de recouvrement pénibles.

Si votre demande pour une nouvelle carte ou ligne de crédit de crédit est refusée ou si la limite de crédit que l’on vous propose est révisée à la baisse, cela pourrait s’expliquer par le poids de votre endettement actuel.

2. Vous magasinez le crédit.

Chaque fois que vous présentez une demande pour un prêt auto, une ligne de crédit ou tout autre produit de crédit, les prêteurs procéderont à une vérification de votre dossier de crédit pour évaluer votre solvabilité. Ces requêtes seront archivées dans votre dossier de crédit jusqu’à 6 ans après vos demandes de crédit3. Toute demande d’augmentation de votre limite de crédit s’affichera aussi dans votre dossier de crédit.

Si vous faites plusieurs demandes de crédit à différents endroits en très peu de temps, les prêteurs pourraient interpréter cette démarche comme une « recherche de crédit ». Les prêteurs seront frileux dans une telle situation. Ils pourraient déduire que vous éprouvez des difficultés financières ou que vous risquez de trop vous endetter, et refuser votre demande de crédit pour ces raisons.

3. Vos antécédents font état de défauts ou de retards de paiement

"

Au Canada, 70 % des particuliers paient la totalité du solde de leur carte de crédit chaque mois4

S’il vous arrive d’oublier un paiement ou de l’effectuer en retard, celui-ci sera consigné dans votre dossier de crédit. Habituellement, les mentions de retard ne s’affichent à votre dossier de crédit qu’environ 30 jours après la date d’échéance du paiement5 et celles peuvent nuire à votre approbation d’un nouveau crédit. En effet, un prêteur peut fonder sa décision sur le risque de crédit que représente votre demande. Des antécédents d’oubli ou de retard de paiement, surtout récents, augmentent la probabilité qu’une nouvelle demande de crédit soit refusée. C’est pourquoi il est si important de payer ses comptes à temps.

Même si votre demande de compte de carte ou de ligne de crédit est approuvée, votre cote de crédit pourrait pousser un prêteur à vous proposer une limite de crédit moins élevée et un taux d’intérêt plus élevé que prévu.

Heureusement, il existe des solutions pour améliorer votre cote de crédit.

4. Vous ne répondez pas aux critères d’octroi de crédit.

Pour avoir droit à du crédit au Canada, vous devez répondre à certaines exigences minimales. Vous devez être citoyen ou résident permanent du Canada et avoir atteint l’âge de la majorité dans votre province ou territoire de résidence.

D’autres critères peuvent s’appliquer, selon le produit ou le montant du prêt demandé. Par exemple, certaines cartes de crédit exigent un revenu minimal ou une cote de crédit minimale. Les prêteurs, après avoir étudié votre cote de crédit et votre dossier de crédit, pourraient décliner votre demande si votre cote de crédit n’est pas assez élevée ou si votre profil ne répond pas à une exigence minimale. Dans un tel cas, pourquoi ne pas envisager d’opter pour une carte sans frais annuels proposant des avantages et caractéristiques restreints? Cela pourrait vous aider à étoffer votre dossier de crédit petit à petit.

Lisez bien les exigences établies par un prêteur avant de soumettre une demande de crédit. Assurez-vous de fournir les renseignements appropriés puisque toute erreur pourrait entraîner le refus de votre demande, ce qui entacherait votre dossier de crédit.

Certaines mesures peuvent vous aider à améliorer votre cote de crédit, si celle-ci n’est pas suffisamment élevée pour vous permettre d’obtenir la carte de crédit, le prêt ou la ligne de crédit qui vous intéresse.

5. Votre historique d’emploi ou de revenu est instable.

On pourrait vous demander de fournir une preuve de revenu produite par une source reconnue et légitime, notamment en ce qui a trait à votre emploi, à une pension de retraite ou d’invalidité, ou à des versements de rente viagère. Des prêteurs pourraient exiger la présentation de bulletins de paie ou de relevés confirmant les renseignements fournis dans votre demande et la stabilité de vos revenus. Ces preuves servent à évaluer si vous serez en mesure de rembourser un nouvel emprunt.

Un emploi stable renforcera la confiance d’un prêteur en votre capacité de miser sur une source de revenus continue pour rembourser votre emprunt dans les délais prescrits.

6. Vous n’avez pas beaucoup d’expérience en matière d’emprunt.

Votre dossier de crédit est d’une grande importance. Il vous faut du crédit afin de démontrer que vous êtes en mesure de le gérer adéquatement, ce qui n’est pas évident si vous venez d’arriver au Canada ou si vous êtes trop jeune pour présenter des antécédents de crédit solides.

Certaines cartes de crédit sont conçues pour les étudiants, les titulaires d’une première carte de crédit ou les nouveaux arrivants, comme la carte Visa* Savoir ScotiaMD pour étudiants, la carte Visa* SCÈNE pour étudiants, la carte Visa* MomentumMD Scotia et la carte American ExpressMD de la Banque Scotia. Ces cartes de crédit, dont la limite est souvent peu élevée, pourraient vous aider à étoffer votre dossier de crédit. Assurez-vous d’effectuer à temps au moins le paiement mensuel minimum exigé sur votre compte de carte ou ligne de crédit, de façon à ce que votre dossier de crédit profite d’un historique de remboursements solide.

7. Des erreurs se sont glissées dans votre dossier de crédit.

Si votre ratio d’endettement est faible, si votre historique d’emploi est solide, si vous effectuez toujours vos paiements à temps et si vous utilisez votre crédit de manière responsable, un refus de votre demande pourrait être révélateur d’un autre problème.

Des erreurs pourraient s’être glissées dans votre dossier de crédit. Si vous êtes un client de la Banque Scotia, vous pouvez obtenir facilement et gratuitement une copie de votre dossier de crédit.6 Vérifiez si des comptes que vous avez fermés continuent d’apparaître comme étant ouverts dans votre dossier de crédit (ce qui a une incidence sur le calcul de votre ratio d’endettement), si certaines dettes s’affichent en double ou si des manquements ont été inscrits à votre dossier par erreur. Assurez-vous qu’aucun compte n’a été ouvert récemment sans votre autorisation, ce qui pourrait indiquer que vous avez victime d’un vol d’identité. Ces erreurs peuvent nuire à votre cote de crédit et influer sur votre capacité à obtenir du nouveau crédit. En faisant apporter les correctifs nécessaires, votre cote pourrait augmenter. Un service de suivi de votre dossier de crédit peut vous alerter lorsque votre cote de crédit change.

Les raisons pour lesquelles nous n’approuverions pas votre demande

Trop de dettes

Achat à crédit

Des paiements manqués ou en retard

Vous ne remplissez pas les conditions de crédit

Revenu et/ou emploi précaires

Absence d’antécédents de crédit

Erreus dans votre dossier de crédit

Les facteurs qui influent sur votre cote de crédit et les moyens à prendre pour l’augmenter

Alors qu’une cote de crédit est cruciale à l’obtention de crédit, 56 % des jeunes Canadiens considèrent la leur comme étant basse7. Suivez ces étapes simples pour tenter de rehausser votre cote de crédit et potentiellement accroître vos chances d’obtenir du crédit :

Établissez un budget mensuel

Dressez une liste de vos dépenses et de vos revenus mensuels pour vous assurer que vous avez suffisamment de fonds dans votre compte bancaire pour payer vos comptes, notamment ceux de votre carte de crédit et de vos autres emprunts. Avec un budget, vous éviterez de trop dépenser et de contracter des dettes que vous aurez de la difficulté à rembourser.

Remboursez vos dettes

Plus vous abaissez votre ratio d’endettement, plus vos chances d’obtenir du crédit augmentent. Assurez-vous d’effectuer au moins les paiements minimums exigibles chaque mois et, si possible, de procéder à des remboursements plus élevés pour réduire vos dettes. Vous auriez aussi avantage à maintenir des soldes au moins 30 % inférieurs à vos limites de carte et de ligne de crédit.

Soyez ponctuel 

Les oublis et les retards de paiement nuisent à votre cote de crédit. Établissez des rappels dans votre calendrier pour toujours payer vos comptes à temps et ainsi augmenter votre cote de crédit.

Le Canadien moyen a une cote de crédit de 667^. Vous voulez la comparer?