Vous aimez tellement votre conjoint que vous êtes prêt à faire fi (la plupart du temps) de sa fâcheuse habitude de laisser ses serviettes humides sur le sol de la salle de bain. Fort bien. Les questions monétaires, toutefois, peuvent mettre à l’épreuve même les couples les plus unis, surtout si vous ne prenez pas le temps de discuter de votre situation financière partagée.

L’argent peut être une source de nombreux conflits dans une relation de couple. Votre conjoint a peut-être une importante dette de carte de crédit et il peut avoir des idées différentes des vôtres au sujet des dépenses, de l’épargne ou des décisions financières. En outre, vous pourriez avoir des objectifs financiers opposés. Pour toutes ces raisons, la planification financière est essentielle selon Leonardo Colangelo, CFP, spécialiste en placement et planificateur financier à la Banque Scotia.

"

La plupart des couples n’aiment pas parler de leurs finances, car c’est l’une des principales sources de conflits. Il s’agit néanmoins d’une conversation essentielle, qui doit avoir lieu. 

-  Leonardo Colangelo, CFP, spécialiste en placement et planificateur financier à la Banque Scotia

Comment se porte votre relation financière ? Voici quelques astuces pour amorcer la discussion sur la planification financière de votre couple ou pour pousser la conversation un peu plus loin. 

Les finances d’un couple marié ou de conjoints de fait

Quel est l’aspect le plus important des finances d’un couple marié ou de conjoints de fait ?

« L’une des premières choses à faire est de déterminer comment vous partagerez vos finances, explique M. Colangelo. Vous pouvez ouvrir un compte joint et y verser une partie de vos revenus respectifs ; vous pouvez avoir des comptes distincts et diviser le paiement de vos dépenses partagées ; ou encore, vous pouvez entièrement réunir vos finances. Quelle que soit la stratégie que vous adoptez, assurez-vous d’être sur la même longueur d’onde. Si votre budget ou votre plan d’épargne est perçu comme injuste par l’un ou l’autre, un certain ressentiment pourrait s’installer entre vous. »

Le fait de conserver des comptes distincts en plus d’un compte joint vous permet de garder une certaine autonomie financière, mais il peut aussi compliquer la planification et le budget commun. Cependant, cette autonomie peut être salutaire, surtout si vous vous mariez plus tard dans la vie, si vous avez un salaire élevé et avez accumulé un patrimoine important, ou si vous avez une dette plus élevée.

Parmi les couples qui prévoient se marier, plusieurs optent pour des ententes pré- ou postnuptiales afin de protéger leur valeur nette, surtout lorsque les deux partenaires ont déjà été mariés.

« Ce n’est jamais une conversation facile, mais j’estime que les contrats de mariage peuvent éviter le ressentiment et faire en sorte que chacun garde le contrôle de ses actifs advenant l’échec du mariage, » explique M. Colangelo.

Les nouveaux mariés et les couples qui sont ensemble depuis longtemps ont souvent de la difficulté à parler d’argent, car c’est un sujet très délicat. 

 

Il poursuit en disant que « la planification financière porte sur vos objectifs et vos plans pour l’avenir. Par exemple, que faire si l’un des partenaires préfère la location d’un appartement, les voyages et profiter de la vie, alors que l’autre prévoyait plutôt acheter une maison et fonder une famille ? En somme, la conversation sur l’argent est une complexe négociation au sujet de l’avenir. »

S’entendre sur vos objectifs financiers est essentiel, mais il est tout aussi essentiel de s’entendre sur les moyens pour les atteindre. Lorsque vous avez établi à quoi ressemble votre avenir, il faut aborder dans le menu détail les mesures que vous prendrez vous pour le réaliser.

Combien chacun de vous contribuera-t-il à l’épargne en prévision de vos objectifs financiers et au budget commun ? Qui sera responsable de payer les factures ? Vous devez trouver la réponse à toutes ces questions. Vous devriez revoir régulièrement votre couverture d’assurance vie et invalidité, vos comptes d’épargne et de retraite, surtout si vous prévoyez fonder une famille ou faire un achat important.

« Le fait de discuter ouvertement de ces éléments vous permettra d’éviter les conflits et les malentendus, » soutient M. Colangelo, qui suggère également de faire appel à un conseiller ou à un planificateur financier si vous avez besoin de conseils.

Communiquez avec un conseiller de la Banque Scotia pour élaborer un plan personnalisé qui vous conviendra à tous les deux.

Conseils pour les nouveaux couples qui emménagent ensemble 

Vous êtes sur le point d’emménager avec l’amour de votre vie ? Vous vous demandez quels sujets vous devriez aborder pour planifier votre avenir financier commun?

M. Colangelo estime que les éléments les plus pressants sont le budget familial et la logistique entourant le paiement des factures communes, c’est-à-dire le partage équitable des frais, surtout si l’un de vous a un revenu considérablement plus élevé. Cela peut comprendre la constitution d’un fonds d’urgence afin que vous soyez tous deux protégés en cas d’imprévus.

Cette étape est le moment idéal pour discuter de l’ouverture d’un compte joint pour faciliter le partage des dépenses et commencer à planifier votre avenir financier commun. Il faut voir les actifs et les dettes de chacun, afin d’en tenir compte dans la planification, surtout si la question n’a pas été abordée avant.

« Si vous décidez d’épargner tous les deux en prévision d’un mariage ou d’avoir des enfants et si vous vous entendez sur la question, vous pouvez commencer à discuter des mesures à prendre, » ajoute-t-il.

Initialement, si vous n’êtes pas intéressé à ouvrir un compte joint et décidez de conserver vos comptes personnels, vous pourriez constater au fil du temps qu’un compte joint est plus simple à gérer. C’est particulièrement important si vous commencez à épargner en prévision de l’achat d’une maison.

Vous pourriez continuer à séparer les factures, ou en payer chacun une partie, jusqu’à ce que vous soyez à l’aise dans votre relation. Il n’est pas nécessaire de vous presser ; chaque couple évolue à son propre rythme. Sachez toutefois que la planification permet d’établir des objectifs pour un avenir commun et de définir les mesures à prendre pour le réaliser.

Planification financière pour les jeunes couples

Vous êtes jeunes et en amour... Les jeunes couples font face à des défis financiers particuliers, car plusieurs ont des prêts étudiants, des dettes de carte de crédit et des salaires peu élevés.

Vous commencez à peine à développer de bonnes habitudes financières et vos objectifs financiers à court et à long terme sont encore à l’étape de l’ébauche.

« À mon avis, les jeunes couples ont plus de temps pour penser à leurs habitudes financières respectives et peuvent s’aider à s’améliorer. À deux, ils peuvent apprendre à épargner, éliminer leurs mauvaises habitudes de consommation et améliorer leur cote de crédit, explique M. Colangelo. Toutefois, ils doivent tenir compte de la situation financière de chacun, qu’il s’agisse de dettes d’études ou autres, et déterminer comment les gérer. »

Si certains jeunes couples ont tous deux décroché des emplois bien rémunérés dès la fin de leurs études, la plupart ont de petits salaires qui couvrent à peine les dépenses essentielles et ont des dettes à régler.

« À ce stade, vous pouvez discuter de vos objectifs professionnels et de ce que vous souhaitez accomplir au cours des cinq prochaines années, ajoute-t-il. Vous devriez également discuter de votre budget et des mesures que vous prendrez pour réaliser vos projets d’avenir. »

Il n’est pas rare de voir les jeunes couples attendre avant de mettre leur argent dans un compte joint, puisqu’ils sont plus susceptibles de vivre d’une paie à l’autre, contrairement aux couples plus âgés. Ils doivent également s’assurer que leur partenaire a la même approche à l’égard de la gestion des finances. Il peut être difficile pour quelqu’un de dépensier de vivre avec quelqu’un qui est davantage porté sur l’épargne, surtout lorsque les fonds disponibles sont limités en raison de leur situation professionnelle.

Applis et logiciels de planification financière

M. Colangelo suggère d’utiliser un logiciel ou une appli pour vous aider à élaborer et à gérer votre budget. Ces outils peuvent aider les couples, quel que soit le stade où ils en sont dans leur vie commune, à planifier et à faire suivi de leurs dépenses personnelles et communes. Cependant, il faut faire attention, car certains de ces outils vont à l’encontre des conditions établies par les institutions financières.

« Vérifiez auprès de votre banque si l’appli ou le logiciel qui vous intéresse respecte votre entente à l’égard de l’utilisation des services financiers, » recommande M. Colangelo.

Plusieurs banques, comme la Banque Scotia, offrent des outils sur leur site web, comme le calculateur Trouver l’argent pour vous aider à établir votre budget conjoint. La Banque Scotia propose également des InfoAlertes qui vous aideront à faire le suivi de vos dépenses mensuelles en temps réel.

Découvrez comment élaborer votre budget 

Prêt à parler d’argent?

Si vous êtes prêt à discuter d’argent avec votre partenaire, assurez-vous de le faire de façon à ce que la conversation soit productive et vous permette de vous rapprocher. Autrement dit, parlez-en bien et parlez-en régulièrement.

« Vous devez être à l’aise de parler d’argent, explique M. Colangelo. Prévoyez un moment pour faire le point, que ce soit chaque semaine ou chaque mois. Vous pouvez même en parler pendant ou après une soirée romantique. Ce qui importe c’est que vous puissiez mesurer votre progrès à l’égard de vos objectifs. Passez en revue votre budget, vos dépenses, vos objectifs et la planification fiscale à chacune de vos discussions. »

« Si vous réussissez à naviguer cet aspect de votre relation, votre vie à deux sera prospère, » soutient M. Colangelo. 

"

Les couples qui ont une planification financière commune ont beaucoup moins de conflits ; ils ont aussi plus de succès financier, affirme M. Colangelo. La planification vous permet de garder le cap et de mieux dormir. 

Vous voulez prendre en main la planification de votre épargne et de vos placements ?