L’emplacement est l’un des principaux facteurs à prendre en considération pour l’ouverture ou l’agrandissement de votre clinique. Située au bon endroit, elle sera visible, attirera de nouveaux patients et sera facilement accessible en transports en commun pour vos patients actuels.

Que vous cherchiez à ouvrir une nouvelle clinique ou que vous vous sentiez à l’étroit dans votre clinique actuelle, la location ou l’achat d’un immeuble présente des avantages et des inconvénients. Tout dépend en fait de vos objectifs à long terme et de l’espace dont vous avez besoin. Voici quelques aspects qui peuvent faire pencher la balance.

Avantages de louer

  • Flexibilité : La location vous permet de relocaliser facilement votre clinique dans un autre secteur ou d’élargir vos activités.
  • Meilleur fonds de roulement : En louant un immeuble ou un local déjà occupé par d’autres médecins et équipé pour accueillir une clinique, vous pouvez vous mettre au travail sur-le-champ moyennant des coûts de démarrage peu élevés.
  • Entretien simplifié : Le propriétaire de l’immeuble s’occupera des réparations et de l’entretien. Vous pourrez alors vous concentrer sur ce que vous faites le mieux : prendre soin de vos patients.

Désavantages de louer

  • Règles d’utilisation de l’immeuble : Les clauses de certains baux ne permettent pas aux locataires de modifier l’apparence physique de l’intérieur ou de l’extérieur de l’immeuble. Si l’espace réservé au bureau et à la clinique est désuet ou si l’extérieur a besoin d’un petit coup de pinceau ou de réparations, vous devrez vous en remettre à votre propriétaire.
  • Coûts de location variables : Le loyer mensuel pourrait augmenter chaque année ou encore, le propriétaire pourrait refuser de renouveler le bail si aucune clause de renouvellement n’a été prévue à l’échéance de ce dernier. Votre propriétaire pourrait aussi décider de vendre l’immeuble, ce qui vous obligerait à déménager. Ce sont des choses sur lesquelles vous n’avez aucun contrôle. Assurez-vous de lire attentivement toutes les clauses de votre bail.
  • Répercussions sur votre clientèle : Si votre propriétaire ne renouvelle pas votre bail, vous serez obligé de déménager. Vous pourriez alors perdre des patients qui ne souhaiteraient pas vous suivre à votre nouvelle adresse.

Avantages d’acheter

  • Nouvelles sources de revenus : Si vous achetez un immeuble de grande superficie, vous pouvez en louer une partie à d’autres fournisseurs de soins de santé ou à des pharmaciens et ainsi en tirer une source de revenus.
  • Place assurée pour l’avenir : Vous pouvez accroître votre clientèle à long terme sans avoir à vous soucier de changer de quartier en raison d’un problème de bail.
  • C’est un investissement : Un immeuble dont vous êtes propriétaire peut devenir un placement qui s’appréciera d’ici à ce que vous preniez votre retraite. Vous risquez fort de réaliser un bénéfice au moment de la vente, mais vous pourriez aussi louer votre immeuble pour toucher un revenu résiduel à la retraite.
  • Déductions d’impôts : En étant propriétaire, vous pouvez demander des déductions d’impôts associées à l’exploitation de votre clinique, notamment pour l’intérêt hypothécaire et l’impôt foncier. Vous pouvez aussi demander un amortissement fiscal pour votre immeuble.
  • Des rénovations à votre goût : Vous voulez rénover votre immeuble ou le réaménager en fonctions des besoins de votre clinique? Le coût des rénovations peut être entièrement couvert par le programme bancaire Pro Santé+ Banque Scotia. Ainsi, votre clinique sera équipée de tout ce dont vous avez besoin.

Désavantages d’acheter

  • Frein à la croissance : Déménager votre clinique par manque d’espace pourrait se traduire par des frais de réinstallation élevés. La vente ou la location de votre immeuble pourrait également prendre beaucoup de temps. Vous pourriez encaisser une perte en vendant votre immeuble rapidement si le marché n’est pas propice.
  • Diligence accrue : Déménager votre clinique par manque d’espace pourrait se traduire par des frais de réinstallation élevés. La vente ou la location de votre immeuble pourrait également prendre beaucoup de temps. Vous pourriez encaisser une perte en vendant votre immeuble rapidement si le marché n’est pas propice.

Même si vous avez décidé d’acheter, la conjoncture immobilière et l’endroit où vous souhaitez implanter votre clinique ou lui faire prendre de l’expansion peuvent freiner vos ambitions. S’il y a peu d’immeubles médicaux à vendre dans la région qui vous intéresse, vous pourriez devoir repousser l’achat d’un immeuble et vous contenter de louer une clinique pendant quelques années. Attendre pour acheter peut se révéler en fin de compte plus coûteux si la valeur des propriétés continue de grimper. Chaque situation et chaque clinique étant unique, il importe de faire un choix éclairé à chaque étape de votre carrière médicale.

Qu’il s’agisse d’ouvrir une clinique, de lui faire prendre de l’expansion ou d’en assurer la gestion, la Banque Scotia et Gestion financière MD comprennent parfaitement qu’en tant que médecin, vos besoins financiers sont particuliers. Forts de dizaines d’années d’expérience en financement de cliniques, les spécialistes, Soins de santé de la Banque Scotia sont là pour aider les professionnels de la santé tels que vous à prospérer. Un conseiller* peut vous aider à déterminer comment votre décision cadre avec votre plan financier.

Vos besoins financiers personnels et professionnels évolueront en même temps que votre clinique. Les conseils et solutions que nous offrons aux médecins sont adaptés à chacune des étapes de leur carrière.

Visitez scotiabankhealthcareplus.com pour en savoir plus sur le programme bancaire Pro Santé+ Banque Scotia et discuter de vos besoins bancaires pour affaires avec un spécialiste, Soins de santé de la Banque Scotia.