Si vous en êtes à planifier la prochaine étape de votre vie au Canada et hésitez entre louer ou acheter une maison, vous devez tenir compte de différents facteurs.

Selon la ville où vous vous établirez, vous n’aurez peut-être pas le luxe de choisir. En décembre 2019, le Toronto Real Estate Board a estimé que la valeur moyenne d’une maison était de 837 788 $.1 Le Real Estate Board of Greater Vancouver, quant à lui, évalue que le coût moyen à 1 million $ .2 En fait, la ville de Toronto s’est récemment classée au deuxième rang des marchés de l’immobilier les plus surévalués au monde, et Vancouver arrive au sixième rang. 3 Ces prix sont hors de portée pour un nouveau diplômé.

Pour ceux qui ne souhaitent pas s’installer dans les marchés immobiliers les plus tendus au monde, la décision de louer ou d’acheter mérite une certaine réflexion. Traditionnellement, on prétend qu’il vaut mieux acheter, mais des experts ont réfuté cette idée au cours des dernières années.4

Voici quelques facteurs à considérer avant de décider de louer ou d’acheter.

Quels sont vos objectifs?

Acheter une première maison est une décision importante qui peut être grisante, mais vous devez vous assurer d’être prêt. À la fin de vos études, vous avez sans doute quelques objectifs financiers que vous tentez d’équilibrer, comme rembourser vos prêts étudiants et commencer à épargner pour votre avenir.

Venez rencontrer l’un de nos conseillers qui saura vous aider à planifier en vue d’atteindre vos objectifs, à déterminer combien il vous faudra pour les réaliser et les mesures que vous devrez prendre pour y arriver. Lorsque vous aurez établi un plan, vous aurez une meilleure idée de ce que vous pouvez vous permettre après la remise des diplômes ou s’il est préférable d’attendre quelques années avant d’acheter votre première maison.

Où vous voyez-vous dans 5 ans?

Lorsque vous achetez une maison, vous vous enracinez. Pour cette raison, on recommande l’achat aux personnes qui ont la certitude (ou quasi-certitude) de vouloir s’installer pour une période d’au moins trois ans, cinq ans ou plus. Si vous ne savez pas où vous en serez dans trois ans, les coûts associés à la propriété font en sorte que cette option est plus ou moins sensée, car le marché n’évoluera pas suffisamment entre le moment de votre achat et celui où vous prévoyez vendre votre maison, votre copropriété ou votre appartement.

L’habitation influence tout

Que ce soit directement ou indirectement, la décision de s’installer à un endroit affecte presque tous les aspects de notre vie, y compris votre cheminement de carrière. Si vous prévoyez acheter une maison, une copropriété ou un appartement, lorsque vous vous engagez à payer un certain montant chaque mois, vous devez vous assurer d’être en mesure de faire ces versements à long terme, ce qui peut avoir une influence sur vos décisions professionnelles. Lorsque vous louez une copropriété ou un appartement, vous avez un peu plus de souplesse quant aux occasions dont vous voulez profiter afin de changer de carrière ou même d’accepter un poste dont la rémunération est inférieure.

Votre choix d’habitation affecte également votre vie sociale, l’endroit où vos enfants fréquentent l’école et le moment où vous pourrez prendre votre retraite. Ce n’est donc pas une décision à prendre à la légère.

Que pouvez-vous vous permettre?

L’achat d’une maison est un investissement important et la valeur nette de votre propriété croît au fil du temps. Vous aimeriez avoir une meilleure idée de ce que cela représente ? Notre calculateur Devriez-vous louer ou acheter? peut vous aider à calculer et à comparer les coûts d’un loyer et de l’achat d’une maison.

Planifier les frais

Pour les locataires, l’élaboration d’un budget est plus simple, car il y a peu de frais additionnels. Le propriétaire fixe le loyer mensuel, qui comprend parfois les services publics, et là s’arrête le calcul.

Au-delà des versements hypothécaires et des services publics, les propriétaires doivent prendre en considération certains frais additionnels. Par exemple, si vous habitez dans un immeuble ou un complexe offrant des espaces partagés, vous aurez des frais d’entretien à payer. Par ailleurs, vous devez également tenir compte de l’impôt foncier, de la mise de fonds, de l’assurance habitation et des frais d’entretien de la propriété. Vous devez être en mesure d’inclure un fonds de prévoyance dans votre budget, car si un tuyau éclate ou si le toit doit être réparé, ces dépenses sont aux frais du propriétaire.

Quelle option vous convient?

Tout dépend de facteurs tels que le style de vie, l’emploi et la mobilité. Les réponses à ces questions vous permettront de déterminer s’il est préférable de louer ou d’acheter, d’un point de vue financier. Prenez rendez-vous avec un conseiller pour discuter de la solution qui répond le mieux à vos besoins actuels et futurs. Il pourra ensuite vous aider à préparer un plan pour la prochaine étape de votre vie.

Renseignez-vous sur les moyens à prendre pour choisir un prêt hypothécaire qui vous convient