Pour de nombreux Canadiens, les célébrations de fin d’année sont une période où ils se permettent de délier les cordons de leur bourse, d’ignorer le solde de leurs cartes de crédit qui grimpe sournoisement et de donner la priorité au plaisir et à l’abondance plutôt qu’à la croissance de leur épargne à long terme.

Il n’est pas rare que des dépenses exagérées nous obligent à nous serrer la ceinture pendant au moins un mois pour remettre notre budget sur la bonne voie.

Mais sachez qu’il n’est pas obligatoire de vous résigner à passer janvier sous le signe de l’austérité pour pouvoir avoir du plaisir pendant les Fêtes. Il existe de nombreuses façons de réduire vos dépenses durant cette période de festivités, qu’il s’agisse de profiter des aubaines, de fabriquer vos cadeaux vous-même ou de choisir des mets plus abordables.

Voici quelques conseils et astuces qui vous aideront à limiter vos dépenses des Fêtes sans que cela nuise aux réjouissances.

Préparez un plan de dépenses

Pour assurer la viabilité de vos dépenses des Fêtes et réduire votre stress financier, déterminez à l’avance les cadeaux que vous souhaitez offrir puis, avant de passer à la caisse, évaluez si les articles que vous avez choisis valent leur prix. Ainsi, vous risquez moins de faire des achats impulsifs ou de rater de bonnes affaires.

Pour un plan de dépenses simple, commencez par dresser une liste. À qui souhaitez-vous faire un cadeau? Que comptez-vous offrir et quel montant consacrerez-vous à chacun? Cette liste vous permettra de suivre l’évolution de vos dépenses à l’approche des Fêtes. Veillez à mettre ce système en place avant de vous laisser séduire par les vitrines festives ou les offres à durée limitée en ligne.

Si vous manquez de temps ou d’énergie, vous risquez d’être tenté d’attendre d’arriver au magasin pour décider ce dont vous avez besoin, plutôt que d’apporter une liste d’achats. Mais ne perdez pas de vue que magasiner sans plan est presque toujours une erreur, surtout en cette période de l’année où les commerçants sont plus motivés que jamais à vous faire remplir votre panier.

De nombreux détaillants comptent sur certains moments de l’année où les gens ont l’habitude de faire leurs achats des Fêtes (comme le Cyberlundi) pour mousser leurs ventes et vous bombardent d’offres toutes plus alléchantes les unes que les autres pour vous inciter à faire des achats impulsifs. Plutôt que de compter uniquement sur votre volonté pour résister à la tentation, munissez-vous d’une armure solide en établissant à l’avance la liste des cadeaux à acheter. Puis, faites de votre mieux pour la respecter. Ainsi, votre magasinage sera mieux ciblé et vous aurez plus de temps pour comparer les prix.

Déterminez combien vous pouvez réellement vous permettre de dépenser

Après avoir passé autant de temps séparé de nos proches, il est tout à fait naturel d’avoir envie de les gâter ou de multiplier les festivités pour compenser l’isolement de la dernière année. Cependant, malgré toute la satisfaction qu’un achat peut vous procurer sur le moment, évitez les dépenses excessives qui pourraient plomber votre budget au lendemain du Nouvel An. 

Établissement d’un budget pour les dépenses

Étape 1 : Sortez vos relevés de cartes de crédit, de comptes courants et de comptes d’épargne.

Étape 2 : Faites le bilan d’au moins deux à trois mois de dépenses mensuelles réelles, en incluant vos cotisations d’épargne à long terme et vos achats imprévus.

Étape 3 : Soustrayez le montant obtenu à l’étape 2 de votre salaire net de la même période. Le but est de déterminer exactement combien d’argent il vous reste de manière générale, lorsque votre revenu est stable et que vous ne modifiez pas vos dépenses. 

Si vous constatez que la différence entre votre revenu et vos dépenses mensuelles moyennes n’est pas suffisante pour couvrir confortablement vos dépenses des Fêtes, vous devriez peut-être revoir à la baisse le montant que vous aviez prévu de dépenser. Utilisez un surligneur ou une application de finances personnelles pour faire le bilan de vos habitudes de consommation et pour voir si vous pouvez vous priver temporairement de certains achats. Aussi, faites la somme de tous vos achats ponctuels et calculez à combien s’élèvent ces dépenses chaque mois. En supposant que votre revenu ne fluctue pas, le montant que vous dépensez habituellement pour des achats ponctuels sans vous endetter devrait vous donner une bonne idée de ce que vous pouvez vous permettre de consacrer aux achats des Fêtes.

Établissez vos priorités

Après avoir établi votre budget des Fêtes et déterminé votre limite de dépenses, il se peut que vous deviez vous résigner à calmer vos ambitions. Si votre liste de dépenses dépasse votre budget, vous devrez faire des compromis et réduire vos frais. Le secret pour ne pas regretter ses choix, c’est de faire preuve de discernement et de hiérarchiser vos achats. 

Certains achats sont probablement plus importants pour vous que d’autres. Alors, plutôt que d’essayer d’acheter tout ce qui figure sur votre liste, réfléchissez bien à ce qui vous tient vraiment à cœur et à ce qui vous apportera, à vous ou à son destinataire, la plus grande satisfaction à long terme.

Une étude récente d’Interac a révélé que de nombreux Canadiens accordent une grande priorité aux achats dits « liés au bien-être », soit des achats non essentiels effectués pour ressentir des émotions positives. Il en est aussi ressorti que les personnes qui font ces achats liés au bien-être ressentent des sentiments intenses de satisfaction lorsque ces achats sont en lien avec leurs passions.

C’est la première fois que vous faites un budget? Utilisez notre calculateur Trouver l’argent pour comparer vos revenus et vos dépenses afin de découvrir s’il vous reste des fonds excédentaires pouvant être consacrés à vos objectifs. Bien que cet outil soit conçu pour vous aider à établir la priorité de vos dépenses courantes plutôt que de vos achats des Fêtes, il peut être utile pour créer votre budget pour cette période.

Essayez d’éviter de vous endetter

Quoi que vous fassiez, ne laissez pas votre envie de festivités prendre le dessus sur votre santé financière de l’année suivante. Les dettes à taux d’intérêt élevé accumulées pendant la période des Fêtes pourraient vous suivre longtemps après le Nouvel An.

Vous pourriez vous prévaloir d’un plan de crédit à tempérament, offert avec certaines cartes de crédit de la Banque Scotia admissibles, pour rembourser vos achats des Fêtes. Le plan de crédit à tempérament est une option de paiement qui vous permet de rembourser, sur une période déterminée, les achats portés à votre compte de carte de crédit. Il peut vous aider à équilibrer votre budget et à gérer vos dépenses en vous offrant des options de paiement souples. La Banque Scotia propose Paiement Sélect ScotiaMC, un plan de crédit à tempérament dont peuvent se prévaloir les titulaires d’une carte de crédit Visa* admissible de la Banque Scotia**.

Qu’est-ce qu’un plan de crédit à tempérament et comment puis-je en profiter au maximum?

Avant d’envisager un plan de crédit à tempérament, vérifiez la marge de manœuvre budgétaire que vous prévoyez d’avoir après les Fêtes et assurez-vous que vous serez en mesure de faire les versements minimums mensuels prévus aux termes du plan avant la date limite. Il est important de ne pas faire d’achats qui pourraient nuire à l’équilibre de votre budget, même si vous prévoyez d’avoir recours à un plan de crédit à tempérament. Dans l’établissement de votre budget mensuel, tenez compte du montant des versements de votre plan, qui font partie du solde de votre carte de crédit, pour vous assurer d’être en mesure de les faire à temps chaque mois.

Si vous êtes porté à dépenser exagérément, soyez particulièrement prudent lorsqu’il est question de vos achats de Noël. Par exemple, vous pourriez être avisé de n’apporter que votre carte de débit comme mode de paiement lorsque vous sentez que la tentation de faire des achats impulsifs risque d’être forte.

Faites vos achats tôt

Si vous savez déjà ce que vous devez acheter, n’attendez pas et profitez-en pour prendre le temps de comparer les prix afin de vous prévaloir des offres précoces. En vous y prenant tôt, vous vous éviterez bien des maux de tête. De plus, de nombreux commerçants sont aux prises avec d’importants problèmes d’approvisionnement à cause de la pandémie et ont de la difficulté à maintenir en stock leurs produits les plus populaires. Par conséquent, les consommateurs sont invités à faire leurs achats le plus tôt possible pour être certains de tout trouver. 

Au lieu d’attendre à la dernière minute pour faire vos achats des Fêtes, faites la tournée des magasins dès maintenant et vérifiez s’ils proposent des offres promotionnelles pour encourager les achats anticipés. Aussi, profitez de ce surplus de temps pour comparer les prix et – pourquoi pas?  – tenter de faire jouer la concurrence en négociant.

Offrez des cadeaux communs

Un autre moyen éprouvé de réduire vos dépenses des Fêtes consiste à faire des cadeaux communs. En combinant vos ressources, vous serez en mesure d’offrir de plus beaux cadeaux à moindre coût, et vos proches seront heureux de recevoir des articles de meilleure qualité qui dureront longtemps.

Vous pouvez aussi proposer à votre famille et à vos amis de faire un échange de cadeaux ou une pige afin de réduire le nombre de cadeaux à acheter.

Achetez localement

Cette année, compte tenu des problèmes d’approvisionnement que subissent les commerçants et de la hausse des coûts de transport, vous pourrez probablement trouver de bonnes affaires pour vos cadeaux et autres achats des Fêtes si vous faites votre magasinage localement. Les défis relatifs à la chaîne d’approvisionnement touchent tous les détaillants, petits et grands. Les consommateurs qui comptent sur les achats en ligne pourraient avoir la mauvaise surprise de constater une hausse des prix si les détaillants sont contraints de répercuter une partie de l’augmentation de leurs coûts d’approvisionnement sur les clients. De plus, il se pourrait que des détaillants qui vendent des articles en boutique et dans le monde entier soient plus motivés que jamais à proposer des offres spéciales à ceux qui achètent en personne, afin de réduire leurs frais d’expédition. 

Échangez les points de vos cartes de crédit

Vous pourriez être étonné de la valeur que représentent vos cartes de crédit avec récompenses. Selon une récente étude de J.D. Power and Associates, 22 % des Canadiens n’ont pas échangé leurs récompenses depuis plus d’un an. Pour autant que ces récompenses soient toujours valides et que votre carte le permette, vous pourriez demander qu’elles soient utilisées pour rembourser votre solde sous la forme d’un crédit inscrit sur votre relevé.

Par exemple, pour un an d’achats courants dans les stations-service et les épiceries portés à une carte avec remise en argent comme la carte Visa Momentum Scotia, vous pourriez accumuler une remise suffisante pour payer quelques cadeaux. De plus, certaines nouvelles cartes sont assorties d’une prime à l’ouverture si vous portez un montant donné à votre compte. Si vous n’avez pas encore de carte de crédit qui vous permette d’accumuler des points ou des remises en argent, c’est le moment d’en demander une.

Faites des cadeaux utiles

Un autre bon moyen de réduire vos dépenses du temps des Fêtes consiste à offrir des cadeaux non traditionnels, que vous aurez plus de chances de trouver à prix réduit. Pour dénicher les meilleures offres, scrutez les circulaires que vous recevez par la poste et utilisez des applications de couponnage pour trouver des marchandises à prix très réduit.

Si vous avez des proches très pragmatiques, pensez à un cadeau qui leur sera utile. Par exemple, si une carte-cadeau peut sembler être un cadeau facile ou de paresseux, les personnes dont le budget est serré seront heureuses d’avoir une rare occasion de se faire plaisir en s’achetant quelque chose pour elles-mêmes. 

Vous pouvez aussi sortir des sentiers battus et envisager des cadeaux intangibles qui ne s’emballent pas. Par exemple, offrez de rendre service à un proche qui manque de temps, cuisinez pour lui, ou encore organisez un repas-partage.

En somme

Pendant les Fêtes, il n’est pas nécessaire de se ruiner pour avoir du plaisir. Si vous avez l’habitude de dépenser sans compter dès l’arrivée des premiers froids, cette année, prenez le temps de réfléchir à ce que vous ferez de vos temps libres et à la façon dont vous dépenserez votre argent. Vous devrez peut-être prendre du temps pour évaluer vos dépenses des années précédentes et élaborer un plan réaliste qui vous évitera bien des tracas financiers une fois la fête terminée.

Le moment est venu de planifier votre avenir financier? Venez rencontrer un conseiller de la Banque Scotia dès aujourd’hui