Escroqueries courantes

Voyez les dernières trouvailles des magouilleurs et autres escrocs.

Vous soupçonnez des activités frauduleuses?

Hameçonnage par courriel

Il s'agit d'un type de vol d'identité par lequel des criminels utilisent le courriel pour vous appâter dans le but de vous amener sur de faux sites Web. Une fois que vous êtes sur ces sites, on vous demande de divulguer des renseignements financiers et personnels, comme vos mots de passe, vos numéros de carte de crédit, vos codes d'accès ou votre numéro d'assurance sociale.

Ces courriels ont souvent l'air authentique, comportant des logos et un graphisme similaire à ceux utilisés par des institutions pour des communications légitimes. Parce que ces courriels semblent parfois vraiment officiels, les destinataires sans méfiance risquent d’y répondre, s'exposant du coup à des pertes financières, à un vol d'identité et à d'autres formes de fraude.

Apprenez à reconnaître un faux courriel et évitez de devenir victime de fraude.

Hameçonnage par message texte

Les spécialistes de la fraude ont trouvé le moyen d'envoyer des messages textes frauduleux à des téléphones mobiles.

Gardez à l'esprit l'ensemble des points indiqués plus haut à propos de l'hameçonnage par courriel. L'intention derrière l'hameçonnage par message texte est la même que dans le cas de l'hameçonnage par courriel. De plus, le contenu ainsi que le ton des messages sont très similaires.

Hameçonnage par téléphone

Ce type d'hameçonnage combine les communications téléphoniques au courriel ou à Internet afin de dérober de l'information et de l'argent à des consommateurs sans méfiance. Les artistes de la fraude utilisent différentes méthodes. Règle générale, vous recevez un appel d'un système automatisé ou un courriel vous indiquant de composer un numéro de téléphone ou encore de vous rendre sur un site Web et d'y entrer des renseignements personnels.

Souvenez-vous que la Banque Scotia ne vous enverra jamais de courriels ou de messages textes non sollicités vous demandant des renseignements confidentiels, comme votre mot de passe, votre NIP, votre code d'accès, votre numéro de carte de crédit ou votre numéro de compte. Nous ne vous demanderons jamais de valider ou de restaurer l'accès à votre compte au moyen de courriels ou de fenêtres flash.

Faux sites Web

Dans bon nombre de cas de fraude, des arnaqueurs envoient des courriels à l’apparence trompeuse ou créent de fausses annonces publicitaires en ligne pour tenter de vous soutirer les renseignements de votre carte de crédit ou de vous vendre un produit différent de celui qui vous est présenté en se faisant passer pour une entreprise réputée.

L’Agence de la consommation en matière financière du Canada vous suggère de vous poser ces quelques questions avant d’effectuer un achat sur un site que vous ne visitez pas souvent :

  • Le site est-il mal conçu ? Contient-il des liens rompus?
  • Parvenez-vous à trouver le numéro de téléphone de l’entreprise?
  • Les politiques relatives aux ventes, aux retours et à la confidentialité sont-elles définies clairement?
  • Le bouton « Retour » fonctionne-t-il? Si vous n’arrivez pas à quitter une page ou à retourner à la page précédente, c’est habituellement le signe que vous vous trouvez sur un site frauduleux.
  • Vous demande-t-on des renseignements sur votre carte de crédit à un moment où vous ne vous êtes pas encore engagé à effectuer un achat?

Fausses applications

De plus en plus de détaillants et de fournisseurs de service exigent que vous téléchargiez une application avant d’effectuer un achat (ou vous encouragent à le faire). Malheureusement, des fraudeurs conçoivent aussi de fausses applications pour tenter de vous soutirer des renseignements confidentiels.

L’Association des banquiers canadiens vous conseille d’être attentif à certains détails avant de télécharger et d’utiliser une application et de vous poser les questions suivantes :  

  • Le nom du diffuseur de l’application est-il le même que celui du détaillant? Y a-t-il des fautes d’orthographe?
  • Des utilisateurs ont-ils évalué l’application ou laissé des commentaires?
  • Faut-il un nombre d’autorisations excessif pour l’installation?
  • L’application génère-t-elle beaucoup de fenêtres de publicité ou de demandes de saisie de renseignements confidentiels?

En cas de doute, servez-vous d’un moteur de recherche pour vous rendre directement au site Web de l’entreprise ou communiquez avec celle-ci par courriel ou par téléphone, en vous fiant aux renseignements que vous trouverez sur le site Web officiel de l’entreprise.

Visitez Conseils+ pour vous renseigner sur les moyens à prendre pour prévenir les fausses applications mobiles.

Les personnes à la recherche d’un emploi ou qui tentent de vendre des biens sont souvent les cibles des arnaques proposant de faux emplois et de la fraude par chèque. Cependant, il est facile d’éviter les deux. Voici quelques trucs.

Se protéger contre les arnaques proposant de faux emplois

Si l’Internet facilite plus que jamais la recherche d’emploi, il faut toutefois se méfier des offres qui sont trop belles pour être vraies. Les fraudeurs qui se cachent derrière ces arnaques trouvent le moyen de donner une apparence professionnelle et légitime aux entrevues avec les candidats. Une fois que le candidat accepte l’emploi, le fraudeur lui demande de fournir des renseignements personnels, y compris son numéro d’assurance sociale (NAS), son numéro de permis de conduire ou de passeport et ses renseignements bancaires.

Voici quelques signaux d’alerte :

  • Un « employeur » communique avec vous même si vous n’avez pas fait de demande d’emploi.
  • Un « employeur » utilise un compte de courriel général plutôt que celui d’une entreprise, par exemple : Ryanpeters@gmail.com plutôt que Ryanpeters@entrepriselegitime.com.
  • La personne responsable de l’entrevue s’occupe également de toutes les tâches liées à l’intégration d’un nouvel employé.
  • L’offre d’emploi n’est pas publiée sur le site Web de l’entreprise. Les entreprises en bonne et due forme qui utilisent des plateformes pour publier les offres d’emploi afficheront également le poste offert sur leur site Web.
  • Vous êtes embauché sans avoir fait une entrevue.
  • Le salaire semble trop beau pour être vrai.
  • On vous demande d’envoyer de l’argent ou de payer pour du matériel à l’avance.
  • L’« employeur » refuse de vous rencontrer en personne ou par téléconférence. Peu importe la situation, une entreprise devrait avoir un processus d’embauche sécuritaire pour l’accueil des employés, en personne ou par téléconférence.

En cas de doute, refusez l’emploi et poursuivez vos recherches sur les sites Web d’entreprises connues et en lesquelles vous pouvez avoir confiance.

Éviter la fraude par chèque

Que vous utilisiez un site Web ou une annonce en ligne, les fraudeurs :

  1. offrent souvent de payer plus que le prix demandé
  2. vous demanderont d’envoyer l’article à une adresse différente.

Les fraudeurs envoient un chèque ou un mandat poste dont le montant est supérieur au prix que vous demandez. Ils prétendent que le montant supplémentaire devra servir à payer les frais d’expédition ou disent tout simplement s’être trompés de montant. Ils vous demandent ensuite de déposer leur chèque ou mandat frauduleux dans votre compte et de leur retourner le montant excédentaire par virement. Ces chèques sont souvent frauduleux. Par conséquent, vous perdez votre article et votre argent!

Méfiez-vous des acheteurs qui offrent de payer plus cher que le prix que vous avez demandé, n’acceptez jamais un montant supérieur à celui que vous avez demandé et demandez un virement électronique, un paiement comptant ou un chèque certifié.

Visitez Conseils+ pour vous renseigner sur les moyens à prendre pour prévenir les arnaques liées à l'emploi et la fraude par chèque.

En raison de l’omniprésence du courriel et d'Internet, nous oublions souvent notre bon vieux système postal. Mais les fraudeurs professionnels, eux, ne l'oublient pas et l'utilisent toujours pour commettre leurs méfaits.

Le type de fraude le plus courant est de vous faire solliciter de l'argent et de ne rien recevoir en retour. Par exemple :

  • Des combines où l'on vous fait miroiter la possibilité de devenir riche rapidement.
  • La sollicitation de dons par de faux organismes de bienfaisance.
  • L'attribution de faux prix pour lesquels vous devez payer les frais de livraison.

L'enveloppe et la lettre peuvent sembler officielles, mais n'oubliez jamais ceci : vous ne devriez jamais fournir de renseignements personnels dans une enveloppe préadressée, ni joindre un chèque ou de l'argent en espèces, à moins que vous n'ayez amorcé vous-même la correspondance ou formellement vérifié la source.

Vol d'identité

Une fois que les malfaiteurs ont mis la main sur votre nom et vos renseignements personnels, ils peuvent faire des demandes de cartes de crédit et d'autres produits financiers en utilisant votre nom, au point de contracter des dettes importantes. Plus de détails sur le vol d'identité.

Mesures préventives

  • Recueillez votre courrier sans tarder, après la livraison.
  • Avisez immédiatement votre bureau de poste si vous changez d'adresse.
  • Demandez à votre bureau de poste de retenir votre courrier si vous vous absentez durant quelques jours.
  • Assurez-vous que votre boîte aux lettres est verrouillée et que personne d'autre que vous n'y a accès.
  • Portez attention aux factures qui vous parviennent en retard ou qui sont perdues dans le courrier, et faites un suivi auprès de la société émettrice.

Chaque fois que vous répondez au téléphone et que vous ne connaissez pas l'interlocuteur, prenez des précautions. Des fraudeurs pourraient se présenter comme des représentants d'institutions financières légitimes ou d'autres types de sociétés. Les types les plus courants de fraude par téléphone sont :

  • Des combines où l'on vous fait miroiter la possibilité de devenir riche rapidement.
  • La sollicitation de dons par de faux organismes de bienfaisance.
  • L'attribution de faux prix pour lesquels vous devez payer les frais de livraison.

Mesures préventives

  • Raccrochez immédiatement si l'appel vous semble suspect.
  • Ne donnez jamais vos numéros de compte ou vos renseignements personnels par téléphone.
  • Si vous doutez de l'authenticité de l'entreprise ou de la personne qui vous a appelé, vérifiez le numéro de téléphone sur Internet ou dans l'annuaire téléphonique, puis rappelez.
  • Si vous doutez que l'appel provient vraiment de la Banque Scotia, raccrochez et composez le 1-800-575-2424.
  • Signalez-le-nous.

Un autre type de fraude semblable est l'hameçonnage par téléphone. Plus de détails sur l'hameçonnage.

Voici une liste des arnaques les plus courantes en lien avec le commerce électronique que vous devriez connaître et des mesures à prendre pour éviter de vous faire piéger.

Hameçonnage

Vous avez probablement déjà reçu un courriel suspect. Les courriels d’hameçonnage proviennent de diverses organisations criminelles qui tentent de se faire passer pour des boutiques en ligne, des institutions financières ou des fournisseurs de services.

L’hameçonnage ne se pratique pas uniquement au moyen de courriels. Les arnaqueurs se servent également de textos ou d’appels téléphoniques pour tenter de vous tromper et vous inciter à fournir des renseignements confidentiels ou financiers.

Usurpation de page Web

Ce stratagème permet aux pirates informatiques de détourner des victimes potentielles vers un faux site Web. En imitant une page d’ouverture de session, les fraudeurs peuvent aisément voler les noms et les mots de passe des internautes bernés.

Prise de contrôle d’un compte

La prise de contrôle survient lorsqu’un arnaqueur se sert de renseignements confidentiels volés pour accéder illégalement à vos comptes en ligne ou à vos comptes bancaires. Une fois qu’il a accédé à votre compte, un fraudeur peut effectuer des achats ou des retraits non autorisés et même modifier les renseignements de votre compte.

Arnaque des vacances

Un criminel pirate votre compte de courriel et envoie un courriel alarmant à vos amis et aux membres de votre famille, les priant de vous transférer de l’argent le plus rapidement possible, car tous vos biens vous ont été volés durant vos vacances.

Vente en ligne frauduleuse

Une vente en ligne frauduleuse survient lorsqu’un soi-disant vendeur met en vente un produit à un prix étonnement bas ou promet certains avantages comme la livraison gratuite ou rapide, sans toutefois avoir l’intention d’honorer ses promesses. Rappelez-vous que n’importe qui peut créer un commerce en ligne et que si l’aubaine semble trop belle pour être vraie, c’est probablement le cas.

Comment vous protéger contre la fraude en effectuant vos achats en ligne

  • Soyez attentif aux détails.
  • Ne cliquez pas sur les liens d’un courriel ou d’un message texte suspect, et n’ouvrez pas les pièces jointes d’un courriel ou d’un message texte provenant d’un inconnu.
  • Ne répondez pas aux courriels, aux messages textes et autres communications non sollicités vous demandant des renseignements personnels ou financiers.
  • Avant d’effectuer un achat ou de transmettre des renseignements confidentiels, vérifiez l’authenticité du commerce ou de l’organisation en ligne.
  • Ne divulguez jamais vos mots de passe en ligne et évitez les combinaisons courantes.
  • Consignez vos opérations en ligne et passez en revue vos relevés de carte de crédit afin de relever toute anomalie potentielle et pensez à opter pour les relevés électroniques.

Visitez Conseils+ pour vous renseigner sur les moyens à prendre pour prévenir la fraude en effectuant vos achats ligne.

Ce que vous devez savoir sur les fraudes amoureuses

Les fraudes sentimentales, aussi appelées « arnaques amoureuses », sont des stratagèmes frauduleux menés habituellement à partir de médias sociaux ou de sites de rencontres, où le fraudeur tente de séduire une victime potentielle et de nouer une relation avec elle dans le but ultime de lui soutirer de l’argent. Les personnes âgées sont particulièrement à risque d’être ciblées par une telle fraude. Si cette réalité est préoccupante, il existe des moyens à prendre pour éviter de tomber dans ce type de piège, et certaines mesures à mettre en œuvre pour limiter les dégâts si vous tombez dans les filets d’un arnaqueur.

Comment déceler une fraude sentimentale?

Les fraudeurs qui commettent ce genre d’escroquerie suivent souvent le même mode opératoire. Restez à l’affût de certains signaux d’alarme :

  • Ils refusent de vous rencontrer en personne ou par messagerie vidéo.
  • Ils dévoilent leur soi-disant amour et veulent s’engager dans une relation très rapidement.
  • Leur profil en ligne fournit peu de renseignements et ils semblent avoir peu d’interactions et de relations en ligne.
  • Il existe des incohérences entre ce qu’ils publient sur leur profil en ligne et ce qu’ils vous disent.
  • Ils cherchent à obtenir vos renseignements confidentiels et financiers ou des photographies et vidéos explicites qu’ils pourraient ensuite utiliser à des fins de chantage.
  • Ils vous demandent de l’argent pour payer des factures médicales, des frais d’études, leur facture de téléphone pour qu’ils puissent continuer à vous parler, ou vont même jusqu’à vous demander de leur payer un billet d’avion ou d’autobus pour qu’ils puissent vous rencontrer. Méfiez-vous particulièrement des demandes d’argent soi-disant urgentes.

Que faire si vous êtes victime d’une telle fraude?

Si vous soupçonnez que vous êtes la cible d’une fraude sentimentale, arrêtez immédiatement toute communication et signalez la fraude aux autorités. Prenez soin de fournir le plus de renseignements possible au poste de police local et avisez la Banque Scotia de la situation (ainsi que toute autre institution financière où la confidentialité de vos renseignements pourrait être compromise). Annulez immédiatement tout paiement en attente.

De plus, déposez une plainte officielle au Centre antifraude du Canada, par leur système de signalement confidentiel en ligne ou par téléphone, au 1-888-495-8501.

Visitez Conseils+ pour vous renseigner sur les moyens à prendre pour prévenir les fraudes amoureuses.

Carte perdue ou volée?

Par téléphone

Laissez-nous vous aider :

1-800-575-2424