Représenter nos couleurs : de jeunes joueurs de soccer canadiens se mesurent à des équipes internationales de haut niveau

Airport4_image

Des jeunes de l’équipe du Toronto FC s’amusent à l’aéroport avant leur départ pour le tournoi de la Ligue des champions CONCACAF de la Banque Scotia pour les moins de 13 ans. 

Par Diana Hart

Par une journée grise, sur un vaste terrain de soccer du nord de Toronto, Luca Accettola et ses coéquipiers participent à l’une de leurs dernières séances d’entraînement avant le grand tournoi. Le joueur de 13 ans ne songe pas qu’à ses rivaux.

« C’est le Mexique. Il fera chaud, il faudra être prêts, » dit-il.

Luca et ses jeunes coéquipiers de l’équipe U13 affiliée au Toronto Football Club (Toronto FC) se rendront à Toluca, au Mexique, pour participer au tournoi de la Ligue des champions de la CONCACAF de la Banque Scotia pour les moins de 13 ans.

L’équipe U13 du Toronto FC est l’une des deux équipes qui ont été choisies pour représenter le Canada à ce tournoi de 10 jours créé il y a trois ans par la CONCACAF (Confederation of North, Central American and Caribbean Association Football), en collaboration avec la Banque Scotia, commanditaire de l’événement.

L’équipe de Luca affrontera 15 autres clubs d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Antilles, y compris la seule autre équipe canadienne, celle des Whitecaps de Vancouver.

L’équipe du Toronto FC participe au tournoi pour la première fois, et elle disputera des matchs contre des équipes du Mexique, du Nicaragua et d’El Salvador durant les premiers jours. L’entraîneur, Jon Mondino, est impatient de voir son équipe à l’œuvre sur la scène internationale.

TolucaMexico_image

Cette année, le tournoi de la Ligue des champions de la CONCACAF de la Banque Scotia pour les moins de 13 ans a lieu dans la ville de Toluca, au Mexique.

« Cela nous permettra d’évaluer de façon précise la performance de nos joueurs contre d’autres jeunes du même âge originaires d’Amérique centrale, d’Amérique du Nord et des Antilles, » dit-il. « Ce sera pour eux une belle occasion d’interagir dans un climat de saine compétition. Ils sont impatients d’y être. »

Selon M. Mondino, les leçons que ses joueurs apprennent sur le terrain peuvent leur servir dans leur parcours scolaire, et plus tard, sur le marché du travail.

« On acquiert de nombreuses compétences transférables relatives à l’engagement, au dévouement et à la force de caractère. Nous avons un dicton avec les joueurs : je leur rappelle que la quantité d’efforts qu’ils fournissent doit toujours surpasser leur niveau de talent, » souligne M. Mondino. « Ils doivent continuer à travailler dur, même s’ils comptent parmi les joueurs les plus talentueux du pays, et je crois qu’ils l’ont bien compris. »

Jakeele Marshall-Rutly, 13 ans, est impatient de se mesurer à la crème de la ligue, en particulier aux équipes d’El Salvador et des Antilles.

Avec un sourire, il se risque à prédire l’issue du tournoi : « J’espère que nous finirons premiers; je ne tiens plus en place. »

Jon Mondino, coach du Toronto FC pour les moins de 13 ans, explique ce que les jeunes apprennent en jouant au soccer.
Visionnez la vidéo