HalfMoonUncropped_Full Created with Sketch. RectangleCropped_Outline Created with Sketch.
HalfMoonUncropped_Full Created with Sketch. RectangleCropped_Outline Created with Sketch.

Encaissement documentaire à l’exportation

Un moyen plus économique qui vous assurer d’être payé pour les biens que vous exportez utilisant des banques comme intermédiaires

Réduisez le risque de non-paiement 

En nous confiant vos documents d’expédition, vous avez la certitude que les acheteurs ne prendront possession des biens qu’après les avoir payés ou qu’une lettre de change ait été acceptée

Les banques agissent comme intermédiaires afin d’accélérer le processus de paiement et de réduire les délais de traitement

Les banques effectuent un suivi relatif aux paiements au nom du vendeur

Processus d’encaissement documentaire à l’exportation

1. Le vendeur expédie les biens à l’acheteur et reçoit les documents d’une entreprise de logistique responsable de l’expédition des marchandises (p. ex. connaissement ou lettre de transport aérien).

2. Le vendeur présente à la Banque Scotia les documents comportant les instructions pour l’obtention du paiement.

3. La Banque Scotia envoie les documents à la banque de l’acheteur.

4. La banque de l’acheteur communique avec ce dernier et l’informe des conditions relatives à la livraison des documents. L’acheteur peut alors vérifier si tous les documents ont été inclus conformément aux dispositions du contrat. La Banque de l’acheteur cède les documents à l’acheteur sur réception du paiement ou de l’acceptation de la traite.

5. Après avoir reçu le paiement, la banque de l’acheteur remet le produit à la Banque Scotia.

6. Une fois le paiement reçu, la Banque Scotia crédite le compte du vendeur.

Questions courantes

Pour toute question relative au financement du commerce international, communiquez avec :

Anupinder Singh
Premier directeur, Financement du commerce international – Ventes aux entreprises
Courriel : anupinder.singh@scotiabank.com
Téléphone : 1-437-237-4134