Déductions d’impôt pour les entreprises à domicile

En conservant vos reçus et en prenant un moment pour vous familiariser avec les stratégies d’économie fiscale suivantes, vous parviendrez facilement à établir quelles sont vos dépenses admissibles en vue de réclamer des déductions d’impôt. Bien entendu, il convient de demander conseil à un fiscaliste compétent.

Les avantages du travail à la maison

Les avantages du travail à la maison dépassent le simple fait de ne pas avoir à se déplacer pour se rendre au travail.

En effet, vous avez la liberté de travailler quand vous le voulez, d’établir un équilibre qui vous convient entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle et de déduire de votre impôt certaines - dépenses de votre ménage.

En vous lançant en affaires à partir de la maison, vous pourriez être agréablement surpris de découvrir l’ensemble des dépenses que vous pouvez déduire de vos revenus aux fins de l’impôt.

Des lignes directrices détaillées de l’Agence du revenu du Canada (ARC) régissent les dépenses admissibles des entrepreneurs qui choisissent de travailler de la maison.

Que pouvez-vous déduire?


Tout d’abord, calculez l’espace occupé par votre entreprise à la maison.

Supposons que vous aménagez votre bureau dans une chambre jusque-là inoccupée et que vous entreposez vos produits, votre matériel promotionnel et vos fournitures au sous-sol. Calculez l’aire totale ainsi occupée et divisez-la par la superficie totale de votre résidence. Prenons l’exemple suivant :

  • Chambre inoccupée/bureau : 20,00 m2
  • Espace de rangement au sous-sol : 10,00 m2
  • Divisez l’espace total occupé (30,00 m2) par la superficie totale de votre résidence (disons, 170,00 m2)
  • Votre entreprise occupe donc 17,6 % de la superficie totale de votre résidence.

Toujours selon cet exemple, vous pourriez déduire 17,6 % de tous les coûts d’entretien admissibles relatifs à votre résidence à titre de dépenses pour une entreprise à domicile. (Assurez-vous de consulter régulièrement le site Web de l’ARC pour vous garder à jour sur les coûts admissibles.)

Vous pourriez aussi profiter de déductions importantes supplémentaires en conservant les reçus se rapportant aux services et produits suivants :

  • Services de nettoyage à domicile, services publics, surveillance et gestion de systèmes d’alarme, et services de téléphonie.
  • Articles ménagers, comme le savon, les mouchoirs et le papier hygiénique.
  • ssurances et entretien.

Une pluie de reçus à conserver


Pensez à tous les articles et produits qu’il vous faut pour travailler à la maison. Comme pour toute autre entreprise, les dépenses liées aux articles suivants sont déductibles d’impôt :

  • Fournitures de bureau, y compris les cartouches d’encre, le papier, l’accès Internet, les classeurs, les stylos, les crayons et les timbres.
  • Honoraires versés à des avocats, des comptables ou autres conseillers.
  • Dépréciation du matériel de bureau, notamment des chaises, des bureaux, des lampes, des ordinateurs et des appareils mobiles.
  • Dépenses liées aux activités de promotion, y compris les services de marketing, la publicité, le graphisme et les articles promotionnels (articles au nom de votre entreprise)
  • Frais d’admission engagés pour participer à des conférences ou à des activités de réseautage.
  • Dépenses de repas et de divertissements.

Les frais de véhicule sont déductibles d’impôt


Certains frais relatifs à l’utilisation d’un véhicule à moteur sont déductibles d’impôt, en vertu de conditions clairement définies par l’ARC.

  • Une part des frais liés à l’utilisation de votre véhicule découle des activités se rapportant à votre entreprise. Prenez en note les distances parcourues pour rencontrer vos clients ou des clients potentiels, pour participer à des conférences, pour vous approvisionner, pour assister à des activités de réseautage, pour rencontrer votre comptable ou pour mener des études de marché.
  • Comme pour le calcul du taux d’occupation de votre résidence, divisez la distance que vous avez parcourue pour des raisons d’affaires par votre kilométrage annuel total et appliquez le taux ainsi obtenu à l’ensemble des frais relatifs à l’utilisation de votre véhicule.
  • Ce taux s’applique entre autres aux dépenses liées au carburant, à l’entretien, aux réparations, aux assurances et aux frais de location.

 

(Avant de prendre des mesures concernant l’une des informations ci-dessus, nous vous recommandons de consulter un conseiller – Petites entreprises qualifié qui comprend vos besoins et votre situation propres à votre entreprise et / ou à vos projets personnels.)

 

(Avant de prendre des mesures concernant l’une des informations ci-dessus, nous vous recommandons de consulter un conseiller – Petites entreprises qualifié qui comprend vos besoins et votre situation propres à votre entreprise et / ou à vos projets personnels.)