Escroqueries courantes

Voyez les dernières trouvailles des magouilleurs et autres escrocs.

Vous soupçonnez des
activités frauduleuses?

Signalez-les-nous

Carte perdue ou volée?
Appelez-nous pour nous le signaler : 1-800-575-2424

Hameçonnage par courriel

Il s'agit d'un type de vol d'identité par lequel des criminels utilisent le courriel pour vous appâter dans le but de vous amener sur de faux sites Web. Une fois que vous êtes sur ces sites, on vous demande de divulguer des renseignements financiers et personnels, comme vos mots de passe, vos numéros de carte de crédit, vos codes d'accès ou votre numéro d'assurance sociale.

Ces courriels ont souvent l'air authentique, comportant des logos et un graphisme similaire à ceux utilisés par des institutions pour des communications légitimes. Parce que ces courriels semblent parfois vraiment officiels, les destinataires sans méfiance risquent d’y répondre, s'exposant du coup à des pertes financières, à un vol d'identité et à d'autres formes de fraude.

Apprenez à reconnaître un faux courriel et évitez de devenir victime de fraude.

Hameçonnage par message texte

Les spécialistes de la fraude ont trouvé le moyen d'envoyer des messages textes frauduleux à des téléphones mobiles.

Gardez à l'esprit l'ensemble des points indiqués plus haut à propos de l'hameçonnage par courriel. L'intention derrière l'hameçonnage par message texte est la même que dans le cas de l'hameçonnage par courriel. De plus, le contenu ainsi que le ton des messages sont très similaires.

Hameçonnage par téléphone

Ce type d'hameçonnage combine les communications téléphoniques au courriel ou à Internet afin de dérober de l'information et de l'argent à des consommateurs sans méfiance. Les artistes de la fraude utilisent différentes méthodes. Règle générale, vous recevez un appel d'un système automatisé ou un courriel vous indiquant de composer un numéro de téléphone ou encore de vous rendre sur un site Web et d'y entrer des renseignements personnels.

Souvenez-vous que la Banque Scotia ne vous enverra jamais de courriels ou de messages textes non sollicités vous demandant des renseignements confidentiels, comme votre mot de passe, votre NIP, votre code d'accès, votre numéro de carte de crédit ou votre numéro de compte. Nous ne vous demanderons jamais de valider ou de restaurer l'accès à votre compte au moyen de courriels ou de fenêtres flash.

Les concepteurs de faux sites Web cherchent à ce que ceux-ci ressemblent en tous points aux vrais sites. Ils font tout leur possible pour en copier les couleurs, les logos et le texte. Cependant, il y a souvent des indices évidents susceptibles de vous prévenir qu'il s'agit d'un faux site.

Ces sites sont créés comme deuxième étape de l'hameçonnage par courriel et visent à recueillir vos renseignements personnels.

Sachez reconnaître un faux site Web

  • Portez attention à l'adresse de chaque site Web que vous consultez et vérifiez deux fois plutôt qu'une l'exactitude de l'orthographe et de l'adresse.
  • Recherchez des fautes d'orthographe courantes dans le nom de l'entreprise.
  • Faites attention aux liens qui ne fonctionnent pas ou qui ouvrent sur une page vide. Le plus souvent, les créateurs de faux sites ne perdent pas de temps à faire des répliques complètes de sites où tout fonctionne bien.
  • Sachez reconnaître les couleurs, logos et formatage qui ne sont pas conformes à ceux de la marque ou du site que vous consultez habituellement. C'est souvent le signe que vous êtes sur un faux site.

Des moyens de vous protéger

  • Accédez directement au site Web – Tapez vous-même l'adresse (URL) dans votre navigateur, puis créez un signet.
  • Ne cliquez pas sur des liens douteux – Par exemple, des liens contenus dans un courriel ou un message texte suspect, ou paraissant durant une séance de clavardage ou dans une fenêtre flash.
  • Recherchez le préfixe «https» – Sur n'importe quel site vous demandant d'entrer des renseignements de nature sensible, comme les sites Web d'institutions bancaires ou les sites Web transactionnels, recherchez le «s» après le préfixe «http» au début de l'adresse Web. Cela vous indique que le serveur est sécurisé.
  • Recherchez le symbole de cadenas – Il se trouve normalement dans le coin inférieur droit de la fenêtre de votre navigateur ou à côté de la barre d'adresse. Dans le cas de Scotia en direct, le cadenas paraît dans la barre d'adresse.
  • Installez le logiciel de sécurité Rapport de Trusteer – Une fois que le logiciel est installé, une icône verte s'affichera dans (ou près de) la barre d'adresse de votre navigateur lorsque vous visiterez un site protégé.

Si vous n'êtes pas certain qu'un site est vrai ou non, communiquez par courriel ou par téléphone avec l'entreprise en utilisant les coordonnées indiquées sur le site.

En raison de l’omniprésence du courriel et d'Internet, nous oublions souvent notre bon vieux système postal. Mais les fraudeurs professionnels, eux, ne l'oublient pas et l'utilisent toujours pour commettre leurs méfaits.

Le type de fraude le plus courant est de vous faire solliciter de l'argent et de ne rien recevoir en retour. Par exemple :

  • Des combines où l'on vous fait miroiter la possibilité de devenir riche rapidement.
  • La sollicitation de dons par de faux organismes de bienfaisance.
  • L'attribution de faux prix pour lesquels vous devez payer les frais de livraison.

L'enveloppe et la lettre peuvent sembler officielles, mais n'oubliez jamais ceci : vous ne devriez jamais fournir de renseignements personnels dans une enveloppe préadressée, ni joindre un chèque ou de l'argent en espèces, à moins que vous n'ayez amorcé vous-même la correspondance ou formellement vérifié la source.

Vol d'identité

Une fois que les malfaiteurs ont mis la main sur votre nom et vos renseignements personnels, ils peuvent faire des demandes de cartes de crédit et d'autres produits financiers en utilisant votre nom, au point de contracter des dettes importantes. Plus de détails sur le vol d'identité.

Mesures préventives

  • Recueillez votre courrier sans tarder, après la livraison.
  • Avisez immédiatement votre bureau de poste si vous changez d'adresse.
  • Demandez à votre bureau de poste de retenir votre courrier si vous vous absentez durant quelques jours.
  • Assurez-vous que votre boîte aux lettres est verrouillée et que personne d'autre que vous n'y a accès.
  • Portez attention aux factures qui vous parviennent en retard ou qui sont perdues dans le courrier, et faites un suivi auprès de la société émettrice.

Chaque fois que vous répondez au téléphone et que vous ne connaissez pas l'interlocuteur, prenez des précautions. Des fraudeurs pourraient se présenter comme des représentants d'institutions financières légitimes ou d'autres types de sociétés. Les types les plus courants de fraude par téléphone sont :

  • Des combines où l'on vous fait miroiter la possibilité de devenir riche rapidement.
  • La sollicitation de dons par de faux organismes de bienfaisance.
  • L'attribution de faux prix pour lesquels vous devez payer les frais de livraison.

Mesures préventives

  • Raccrochez immédiatement si l'appel vous semble suspect.
  • Ne donnez jamais vos numéros de compte ou vos renseignements personnels par téléphone.
  • Si vous doutez de l'authenticité de l'entreprise ou de la personne qui vous a appelé, vérifiez le numéro de téléphone sur Internet ou dans l'annuaire téléphonique, puis rappelez.
  • Si vous doutez que l'appel provient vraiment de la Banque Scotia, raccrochez et composez le 1-800-575-2424.
  • Signalez-le-nous.

Un autre type de fraude semblable est l'hameçonnage par téléphone. Plus de détails sur l'hameçonnage.