Historique de la Banque Scotia

ancienne salle de banque

La Banque de Nouvelle-Écosse (Banque Scotia) ouvre ses portes en 1832 à Halifax afin de faciliter le commerce florissant entre la Grande Bretagne, l'Amérique du Nord et les Antilles. Peu de temps après, elle se dote d'agents à New York, à Boston et à Londres, ce qui lui permet de mieux structurer ses opérations. Cette croissance est également le signe avant-coureur des aspirations de la Banque vers une présence mondiale. Un an plus tard, la Banque Scotia distribue ses premiers dividendes à ses actionnaires - et elle continue toujours de le faire à ce jour.

Expansion nationale

Dans les années suivant 1880, la Banque Scotia élargit son champ d'activités au Canada vers l'Ouest du pays. Au début du XXe siècle, son réseau de succursales s'étend d'un océan à l'autre, et son siège social est déménagé à Toronto. Cette expansion est accélérée par ses fusions avec l'Union Bank of PEI (1882), The Bank of New Brunswick (1913), The Metropolitan Bank (1914) et The Bank of Ottawa (1919).

À la suite de la Deuxième Guerre mondiale, le boom économique marque le début d'une nouvelle période de croissance pour la Banque Scotia. Parmi les nombreuses innovations mises de l'avant par la Banque, citons les Prêts personnels Scotia, l'un des premiers produits de crédit aux particuliers offerts au Canada; la négociation publique de l'or et la nomination de femmes au poste de directrice de succursale, pour la première fois au Canada.

Dans le cadre de la déréglementation du secteur des services financiers à la fin des années 1980 et dans les années 1990, la Banque en a profité pour diversifier davantage ses activités au Canada en procédant à d'importantes acquisitions, notamment de McLeod Young Weir, courtier en valeurs mobilières (1987), et de deux sociétés de fiducie, le Montréal Trust (1994) et le Trust National (1997).

Rayonnement international

En 1885, la Banque Scotia ouvre son premier bureau à l'extérieur du Canada dans la capitale du commerce des céréales, Minneapolis (Minnesota) aux États-Unis, relocalisé à Chicago en 1892. En 1889, une succursale de la Banque est inaugurée à Kingston en Jamaïque, afin de tirer profit du commerce du sucre, du rhum et du poisson. C'est la première banque canadienne à s'installer à l'extérieur des États-Unis et du Royaume-Uni pour former les assises de ce qui est devenu un réseau florissant dans plus de vingt pays des Antilles et d'Amérique centrale - faisant de la Banque Scotia la plus importante de cette région.

Dans les années 1960 et 1970, la Banque Scotia étend son réseau en Asie et, à l'aube des années 1990, elle se sera établie en Amérique centrale et en Amérique du Sud, ce qui fait réellement d'elle l'une des plus internationales des banques du monde.

En 2006, la présence du Groupe Banque Scotia en Amérique latine est de plus en plus visible par le truchement de notre participation majoritaire dans Grupo Financiero Scotiabank au Mexique, Scotiabank El Salvador, Scotiabank de Costa Rica, Banco Sud Americano au Chili et Scotiabank Peru, ainsi que de notre société affiliée, Banco del Caribe au Venezuela.