L’initiative Femmes de la Banque Scotia

Que votre entreprise soit bien établie ou à peine mise sur pied, il est important d’offrir vos produits et services là où se trouvent vos clients potentiels – or ils sont de plus en plus nombreux à magasiner en ligne. Donc, comment vendre efficacement vos produits sur le Web?

Le commerce électronique se présente sous tellement de formes qu’il est facile de s’y perdre. En fait, la question est la suivante : quelles sont les avenues et comment peut-on en tirer le maximum?

Des approches faciles

Il existe quelques façons simples de vous lancer dans le commerce électronique :

  • Vendre des articles dont vous n’avez plus besoin par les petites annonces de différentes plateformes de réseaux sociaux, par exemple le « Marketplace » de Facebook;
  • Créer des produits artisanaux et les offrir dans votre propre zone sur une plateforme d’hébergement de commerce électronique;
  • Choisir ce que vous voulez vendre : des articles que vous avez déjà, que vous fabriquez ou que vous achetez. Chacune de ces options a ses avantages. Par exemple, vendre vos meubles, vêtements ou autres articles inutilisés est une bonne façon de désencombrer la maison.

 

Vente locale sur les réseaux sociaux

Si vous ne voulez pas trop vous investir, vous pouvez penser à la vente locale sur un site de petites annonces ou un réseau social. D’ailleurs, cette formule vous donnera l’occasion de voir si le commerce électronique est pour vous. Aucune mise de fonds n’est requise, et personne ne se prendra une marge. Évidemment, le hic, c’est que tôt ou tard, vous n’aurez plus rien à vendre, donc difficile de vous développer. De plus, vous aurez à accepter différents modes de paiement : argent comptant, chèque, virement électronique, etc.

Plateforme de commerce électronique

Un autre angle serait de vendre des articles que vous fabriquez dans une boutique en ligne bien fréquentée. Cette approche est assez courante aujourd’hui. En effet, les artisans ont maintenant accès à des plateformes faciles à utiliser et visitées par des milliers de consommateurs qui vous offrent un espace en échange d’une commission. Il s’agit en quelque sorte d’un centre commercial virtuel, et à vous d’y louer un local. Il existe maintenant un marché considérable pour les articles personnalisés et artisanaux comme les bougies, les bijoux, les enseignes et les boiseries. Cette formule est idéale si vous êtes créatifs et avez un atelier. Les inconvénients, c’est qu’il faut y investir beaucoup de temps et s’occuper de l’expédition, sans oublier les frais postaux. Cette approche peut certainement être rentable et donne place au développement, mais vous devez la gérer comme une entreprise, comptabiliser vos dépenses et vendre vos articles à un prix suffisamment élevé pour réaliser un bénéfice. Par exemple, s’il vous faut trois semaines pour tricoter une couverture pour bébé et que vous la vendez 100 $, votre salaire horaire sera très bas.

Achat à bas prix, revente à profit

La troisième approche consiste à acheter des articles à bas prix pour les revendre plus cher. C’est la façon de faire la plus populaire sur les sites de ventes en ligne en raison de l’« expédition directe », qui élimine le besoin de s’occuper de la livraison. L’expédition directe est un système tripartite : vous choisissez un article et le commercialisez sur une plateforme comme Amazon, le client l’achète, et le fournisseur s’occupe de l’expédition directement au client.

Ainsi, vous n’avez pas à investir dans un stock ni à vous occuper de la poste. En gros, vous êtes un intermédiaire – à vous de choisir un produit et son marché. Après avoir mis le processus en place, tout devient relativement automatique. Avec le bon produit, le bon marketing et le bon marché, cette approche peut devenir rentable. Ces plateformes acceptent habituellement les cartes de crédits, ce qui facilite les ventes, mais peuvent exiger des frais de transaction.

 

Quoi vendre dans ma boutique en ligne?

Il n’y a littéralement aucune limite à ce que vous pouvez vendre! Si vous voulez suivre la voie de l’artisanat et de la créativité, pensez à ce que vous aimez acheter en ligne. Pour beaucoup de gens, il s’agit de quelque chose de personnalisé : une tasse gravée, un collier pour chien, un cadeau de demoiselle d’honneur, une peinture à l’aquarelle d’animaux domestiques, etc.

Pour vous guider, voici ce qui se vend le plus en ligne :

  1. Matériel d’art et artisanat
  2. Boiseries et poteries faites à la main
  3. Bijoux
  4. Accessoires de mariage
  5. Papier et accessoires de fête, p. ex., de la papeterie et des affiches

Si vous achetez et revendez, il n’y a pas de limite au type de produits qui peuvent être rentables. Cela dit, il vaut mieux s’en tenir à une petite fourchette de prix, entre 10 $ et 50 $. Voici certains des articles les plus populaires (en anglais):

  1. Jouets interactifs pour animal de compagnie
  2. Vêtements de maintien pour femmes
  3. Accessoires de renforcement de la posture
  4. Jouets-dentition en silicone pour bébé
  5. Accessoires pour appareils électroniques, p. ex., support à téléphone pour la voiture

Marketing pour votre commerce en ligne

Il faudra absolument faire de la promotion. Les stratégies marketing les plus souvent citées s’articulent autour des réseaux sociaux, du prix et du référencement. Sur le premier point, il peut s’agir de placer des annonces sur Facebook, de créer une page Facebook gratuite pour votre commerce, ou encore de vous doter d’une page Instagram. Le prix, quant à lui, fait bel et bien partie de la stratégie marketing : c’est à vous de le fixer, faible ou élevé, puis de le mettre en valeur. Enfin, grâce au référencement, vous captez tous les utilisateurs des moteurs de recherche.

Pour en savoir plus sur l’élaboration d’une stratégie de marketing, la vente en ligne et la manière de rentabiliser votre commerce, jetez un œil sur les réseaux sociaux et les plateformes de commerce électronique et utilisez leurs ressources pédagogiques, généralement gratuites.

Abonnez-vous à notre bulletin trimestriel