Quelle que soit la situation, il est toujours sage de faire des recherches et de prendre des décisions éclairées. Cela est d’autant plus important lorsqu’il s’agit de votre argent, car ces recherches vous éviteront des détours coûteux dans le parcours qui vous permettra d’atteindre vos objectifs financiers.

Voici une liste de choses à faire et à éviter pour continuer d’assurer votre bien-être financier.

À faire 

Garder le contrôle de votre compte de carte de crédit

Une utilisation judicieuse du crédit vous permet d’éviter de trop vous endetter ou de payer trop d’intérêts. En outre, elle pourrait vous permettre d’obtenir plus facilement un téléphone cellulaire, un prêt automobile, un prêt hypothécaire, ou même de profiter d’un meilleur taux d’intérêt.

Voici cinq conseils à suivre pour bien profiter de votre crédit :

√ Payez toujours vos factures à temps; faites toujours au moins le paiement minimum.
√ Tâchez de payer vos factures en entier, dans la mesure du possible, ou de verser tout ce que vous pouvez.
√ Ne dépensez pas plus que ce que votre carte de crédit vous permet de dépenser.
√ Lisez vos relevés de compte mensuels pour vous assurer qu’ils sont exacts et signalez les erreurs le plus tôt possible.
√ Renseignez-vous sur votre cote de crédit et surveillez les fluctuations. (Votre cote de crédit est généralement comprise entre 300 et 900 points; plus le chiffre est élevé, meilleure est votre cote.) 

Si vous avez l’impression que votre dette est un fardeau ou que vous voulez en savoir plus sur les options qui vous permettent de rembourser plus efficacement ou rapidement ce que vous devez, prenez rendez-vous avec un conseiller de la Banque Scotia pour faire le point sur votre situation et trouver la meilleure solution dans votre cas.

Commencer à constituer un fonds de prévoyance

La vie est pleine de surprises ― et certaines sont plus agréables que d’autres. Il est important d’être prêt financièrement pour les imprévus comme la perte d’un emploi, la maladie ou des réparations majeures de la maison.

De nombreux conseillers financiers suggèrent de se doter d’un fonds de prévoyance représentant l’équivalent de trois à six mois de frais de subsistance et auquel vous pourrez rapidement avoir accès en cas de malchance.

Vous doter d’un plan pour vos finances

Vous devez élaborer un plan pour vos finances dès que vous commencez à travailler et à déposer une déclaration de revenus. Si vous êtes jeune, votre plan ne sera pas nécessairement très étoffé, mais il est crucial de commencer tout de suite à y penser.

Un bon plan porte sur vos besoins actuels et sur vos objectifs d’avenir. Il vous aide à adopter des stratégies et à fixer des échéances qui vous permettront d’atteindre vos objectifs. Il dresse un tableau complet de votre valeur nette (l’actif moins le passif) et de vos liquidités (les revenus moins les dépenses) et vous permet de planifier votre retraite et vos assurances. 

Commencer à épargner tôt : le temps est votre allié

Quand il s’agit d’épargner pour la retraite, plus vous commencez tôt, meilleures seront vos chances d’atteindre vos objectifs, puisque vous aurez plus de temps pour faire fructifier vos fonds grâce aux intérêts composés. 

Le prélèvement automatique des cotisations (PAC) est un moyen facile et pratique de commencer à épargner pour la retraite : vous choisissez le montant de vos cotisations et leur fréquence (chaque semaine, aux deux semaines ou chaque mois). Consultez banquescotia.com/PAC pour en savoir plus sur le PAC. 

Évaluer attentivement l’état de vos finances

Avant de commencer à chercher une maison, demandez-vous ce que vous pouvez vous permettre d’acheter. Consultez la rubrique «Outils hypothécaires» sur banquescotia.com et utilisez le calculateur Combien pouvez-vous emprunter? afin de calculer le prix d’achat maximum que vous pourrez probablement réussir à financer. 

Si vos revenus ne vous permettent pas facilement de régler tous les frais liés à la propriété, pensez à acheter une maison plus abordable ou reportez votre achat, le temps d’épargner davantage.

Parfois, les locataires supposent que s’ils peuvent s’offrir un loyer, ils peuvent aussi se permettre de payer une hypothèque. Ce n’est pas malheureusement toujours le cas. Même si vos calculs indiquent que vous pouvez vous permettre un prêt hypothécaire, rappelez-vous que vous devrez aussi penser à la mise de fonds que vous devrez verser, aux frais d’entretien et de services publics, aux taxes foncières, à l’assurance habitation et à vos frais de subsistance en général.

Prenez rendez-vous avec un conseiller de la Banque Scotia pour discuter de vos plans d’accession à la propriété. Il vous aidera à déterminer le montant maximum que vous pouvez emprunter en tenant compte de toutes les autres dépenses.

Profiter pleinement du régime d’avantages sociaux

Si votre employeur vous propose de verser une cotisation complémentaire à votre REER ou qu’il vous offre de participer à son régime d’actionnariat, assurez-vous d’en profiter pleinement en versant la cotisation maximum si vous le pouvez.

Pour profiter au maximum de tous vos avantages sociaux, renseignez-vous auprès du responsable ou du service des Ressources humaines de votre employeur. Profitez de tous les avantages sociaux auxquels vous avez droit. Après tout, c’est votre argent!

Planifier sa succession

Vous travaillez fort toute votre vie pour assurer la sécurité financière de vos proches et vous voulez continuer de le faire quand vous ne serez plus là. 

Un plan financier complet doit également aborder la question de la planification successorale. Il s’agit de préparer un testament, d’établir une procuration et de mettre en œuvre des stratégies de planification fiscale pour vous aider à céder vos biens à ceux qui vous sont chers avec un minimum de conséquences fiscales.

En ayant accès à l’ensemble des outils, produits, ressources et spécialistes de la Banque Scotia, votre conseiller de la Banque Scotia peut vous aider à créer un plan adapté à vos besoins qui tiendra compte de la planification successorale.

À éviter 

Surcharger les cartes de crédit

L’une des erreurs financières les plus répandues, surtout chez les jeunes adultes, consiste à surcharger les cartes de crédit. 

Négliger d’épargner pour les urgences 

Malheureusement, de nombreux ménages canadiens vivent au rythme de leur chèque de paye. Si vous n’avez pas de fonds de prévoyance, un imprévu pourrait vous obliger à puiser dans votre épargne ou à vous servir de votre carte de crédit, ce qui pourrait éventuellement donner lieu à d’autres difficultés financières.

Attendre avant de vous doter d’un plan pour vos finances

Bien des gens croient qu’ils ont besoin d’être très riches pour établir un plan financier. Ce n’est pas du tout le cas. Si vous établissez un plan, c’est pour commencer à vous enrichir.

Ne tardez plus. Le moment est venu d’élaborer un plan pour vos finances.

Attendre avant d’épargner pour la retraite

Il semble toujours y avoir une bonne raison d’attendre pour épargner en prévision de la retraite, par exemple : vous devez rembourser un prêt d’études, vos économisez pour l’achat d’un logement ou vous attendez d’avoir une somme considérable pour cotiser à votre régime de retraite.

Contracter une dette hypothécaire trop importante

Acheter une maison est une étape financière importante. Le remboursement de votre prêt hypothécaire pourrait s’échelonner sur une période de 30 ans, voire plus. C’est pourquoi vous devez vous assurer d’être à l’aise de prendre un tel engagement financier.

Dire «non» à l’argent gratuit

Ne pas profiter pleinement des avantages sociaux offerts par votre employeur, c’est comme refuser de l’argent gratuit.

Même si les cotisations patronales font généralement partie des régimes d’avantages sociaux, nombreux sont les employés qui ne participent pas à ces régimes, ce qui est étonnant. Assurez-vous que vous n’êtes pas l’un d’eux. 

Éviter de parler de l’inévitable

La mort est souvent un sujet dont on évite de parler. Or, nous avons tous entendu parler de gens qui travaillent toute leur vie pour s’assurer que leur famille ne manquera de rien après leur décès et qui négligent malheureusement de bien planifier leur succession.

Renseignez-vous sur les stratégies financières qui vous permettront de prendre des décisions éclairées.

Consultez le centre ScotiaConseils+ sur le site banquescotia.com/conseilsplus où vous trouverez des articles, des outils et d’autres renseignements pertinents qui vous seront utiles aujourd’hui et pour l’avenir.

À la Banque Scotia, notre objectif est de vous offrir des conseils personnalisés sur mesure qui vous permettront d’atteindre vos objectifs financiers et d’améliorer votre situation, aujourd’hui et demain.

Le moment est-il venu de planifier votre avenir financier? Venez rencontrer un conseiller de la Banque Scotia dès aujourd’hui