Des frais pour insuffisance de fonds ont peut-être déjà été appliqués à l’une de vos opérations. Peut-être aviez-vous oublié de vérifier le solde de votre compte et n’aviez plus les fonds pour couvrir un paiement au moment du dépôt de l’un de vos chèques? Vous n’êtes pas seul!

En cas d’imprévu, les factures peuvent s’accumuler rapidement et vous faire perdre le contrôle de vos finances. Effectuer un suivi rigoureux des fonds dans votre compte-chèques n’est pas toujours une tâche facile.

Malheureusement, si votre paiement est décliné en raison d’un manque de fonds, vous devrez payer des frais pour insuffisance de fonds. Lisez ce qui suit pour vous en apprendre davantage sur ces frais et découvrir des astuces pour les éviter.

Qu’entend-on par insuffisance de fonds?

Des frais pour insuffisance de fonds s’appliquent lorsque vous effectuez un paiement, par chèque ou par débit préautorisé, mais que votre compte n’est pas suffisamment provisionné pour le couvrir.

Contrairement aux retraits effectués à un guichet bancaire automatique ou avec l’assistance d’un caissier, aucun mécanisme ne permet de vérifier sur-le-champ le solde de votre compte lorsque vous émettez un chèque. En ce qui concerne les prélèvements automatiques, les retraits sont effectués à partir de votre compte à des dates convenues préalablement. 

Que se passe-t-il si mon chèque n’est pas encaissable?

Si vous émettez un chèque, mais n’avez pas les fonds pour l’honorer au moment où il est encaissé, votre institution financière refusera l’opération (à moins que vous ayez une protection contre les découverts). C’est ce qu’on appelle un chèque sans provision.

Le fait qu’un chèque ne soit pas encaissable peut avoir des répercussions diverses. Le bénéficiaire du paiement par chèque ne recevra pas les fonds, ce qui pourrait lui occasionner des frais, tout comme vous. Si la banque ou la coopérative de crédit du bénéficiaire lui impose des frais (ce qui est habituellement le cas), vous pourriez avoir à les prendre à votre charge, en plus des fonds que vous lui devez déjà. En outre, votre banque ou votre coopérative de crédit pourrait elle aussi vous imposer des frais pour insuffisance de fonds (ce qui est également la norme) sur votre prochain relevé bancaire.

Ces frais peuvent-ils s’appliquer à une opération effectuée avec ma carte de débit?

Si vous tentez de régler un achat à un point de vente avec votre carte de débit, mais que les provisions dans votre compte ne sont pas suffisantes pour couvrir le coût de l’achat, l’opération sera refusée sans que cela n’entraîne de frais pour fonds insuffisants.

À combien s’élèvent les frais pour insuffisance de fonds?

Les frais pour insuffisance de fonds varient habituellement entre 45 $ et 50 $. Renseignez-vous auprès de votre banque pour obtenir des précisions sur les tarifs et politiques en vigueur.

Quelles pénalités s’appliquent en cas d’insuffisance des fonds?

Un paiement est refusé en raison d’un manque de provision pourrait entraîner les pénalités suivantes :

  • des frais pour insuffisance de fonds
  • la prise en charge des frais exigés par la banque du bénéficiaire
  • la fermeture de votre compte par la banque, si des manques de provision venaient à se produire fréquemment

Les opérations refusées pour insuffisance de provision ne sont pas déclarées aux agences d’évaluation du crédit et ne devraient pas avoir d’incidence sur votre cote de crédit.

Quelle est la différence entre les frais pour insuffisance de fonds et les frais de découvert?

Les banques et les coopératives de crédit appliquent des frais pour insuffisance de fonds lorsque le solde de votre compte n’est pas suffisamment provisionné pour couvrir un paiement. Parfois, votre banque pourrait couvrir temporairement votre paiement plutôt que de vous imposer des frais pour insuffisance de fonds. Dans ce cas, elle pourrait appliquer des frais de découvert, habituellement moins élevés que des frais pour insuffisance de fonds. Envisagez d’assortir une protection facultative contre les découverts à votre compte. Renseignez-vous auprès de votre institution financière pour connaître les solutions qui s’offrent à vous. 

Astuces pour éviter les frais pour insuffisance de fonds

La meilleure façon de gérer les frais pour insuffisance de fonds, c’est de les éviter; voici quelques astuces qui vous aideront à les garder à distance.

  • Gardez un œil sur le solde de votre compte-chèques : Que vous fassiez des opérations bancaires en ligne ou en personne, prenez l’habitude vérifier le solde de votre compte-chèques. Si votre solde est bas, vous pourriez le provisionner à partir de votre compte d’épargne. Si possible, habituez-vous à maintenir dans l’un de vos comptes des fonds que vous pourrez transférer facilement dans votre compte-chèques.
  • Activez les alertes liées à votre compte bancaire : Bon nombre de banques et de coopératives de crédit peuvent vous aider à effectuer le suivi du solde de vos comptes en vous proposant un service d’alertes automatiques qui vous avise lorsque des opérations sont effectuées sur votre compte, comme le service InfoAlertes Scotia. Activez vos alertes pour ne plus avoir besoin de jouer aux devinettes avec vos finances.
  • N’assumez pas que vos paiements seront traités en ordre chronologique : Le fait que deux de vos chèques soient datés respectivement du premier et du 15e jour d’un mois ne signifie pas que le bénéficiaire les déposera à ces dates ni que la banque les traitera dans cet ordre. Les processus de traitement des paiements par une banque, les délais de blocage de fonds et la date à laquelle les chèques sont déposés par le bénéficiaire influent sur le moment où sont traités les paiements. Assurez-vous de maintenir un solde suffisant pour couvrir l’ensemble de vos paiements en attente.
  • Dotez-vous d’une protection contre les découverts : La Protection contre les découverts est un service facultatif qui vous aide à effectuer vos paiements lorsque vous êtes temporairement à court de fonds, jusqu’à une limite préapprouvée, et qui peut vous éviter des frais pour insuffisance de fonds. Les plans de protection contre les découverts sont habituellement offerts sous forme de plan mensuel ou payable à l’utilisation. Renseignez-vous auprès de votre banque pour obtenir davantage de renseignements sur cette protection facultative et découvrir comment elle peut vous aider à avoir l’esprit tranquille. Renseignez-vous sur la protection contre les découverts de la Banque Scotia

Le moment est venu de planifier votre avenir financier? Venez rencontrer un conseiller de la Banque Scotia dès aujourd’hui