Exprimée en pourcentage annuel, l’inflation, qui est un indicateur important du pouvoir d’achat de la monnaie d’un pays, a des incidences sur le coût de la vie des ménages et sur le rythme de la croissance économique dans l’ensemble.

Qu’est-ce que l’inflation?

Si vous venez de faire votre épicerie ou un plein d’essence, il y a fort à parier que vous avez subi de plein fouet les effets de l’inflation. L’inflation mesure l’augmentation du prix des biens et services au fil du temps. Quand les prix augmentent, votre pouvoir d’achat diminue.

Comment mesure-t-on l’inflation?

Les économistes tâchent de mesurer l’inflation grâce à des méthodes comme l’Indice des prix à la consommation (IPC). L’IPC fixe le prix d’un panier de biens achetés par des consommateurs types, par exemple des produits alimentaires, un logement et des vêtements, et mesure la variation des prix de ce panier sur une période donnée. La variation en pourcentage du prix du panier sert à estimer l’inflation pour l’ensemble de l’économie.

Qu’est-ce que l’érosion du pouvoir d’achat?

L’érosion du pouvoir d’achat est le problème le mieux connu de l’inflation. Quand l’inflation augmente et fait monter les prix des objets ménagers qu’on achète couramment, la monnaie se dévalorise et perd son pouvoir d’achat de biens et de services, ce qui se répercute sur le coût de la vie des particuliers, dont le pouvoir d’achat baisse lui aussi. Reportez-vous au graphique ci-dessous pour constater l’incidence de l’inflation sur un pouvoir d’achat de 100 $ après 50 ans.

Les investisseurs qui obtiennent moins de leurs placements que le taux d’inflation souffriront d’un pouvoir d’achat réduit lorsqu’ils convertiront leurs placements en argent. À long terme, cela signifie que le coût d’une retraite confortable pourrait continuer de grimper.

Les répercussions de l’inflation sur l’épargne à long terme

Quand on épargne pour réaliser un objectif à long terme, on planifie généralement en fonction de la réalité actuelle. Souvent, la valeur en dollars que nous attribuons à notre objectif ultime correspond au coût des biens aujourd’hui, sans tenir compte de l’incidence de l’inflation sur le pouvoir d’achat de notre épargne à terme.

L’inflation réduit le pouvoir d’achat des actifs à investir des épargnants et des investisseurs. Cette affirmation se vérifie surtout pour les liquidités. En matière d’épargne, selon la méthode du bas de laine, 100 $ aujourd’hui ne vaudront plus que 97,09 $ l’an prochain, à un taux d’inflation de 3 %. À la longue, l’impact de l’inflation est considérablement amplifié, puisque la même somme de 100 $ ne vaudra plus que 74,41 $ dans 10 ans. En faisant appel à une approche très prudente, quiconque épargne pour acheter une maison, financer les études de ses enfants ou prendre sa retraite constatera presque certainement que le rendement réel de ses placements ne suit pas le rythme de la hausse des coûts et ne lui permettra pas de financer son objectif. Dans la pratique, les épargnants et les investisseurs doivent donc épargner davantage ou réaliser un meilleur taux de rendement sur leurs placements pour compenser l’inflation.

Hausse des coûts à long terme

L’inflation peut avoir une incidence considérable sur les coûts, qui ne se matérialise qu’après plusieurs années. Pour les jeunes investisseurs, qui ont bien du temps devant eux, l’inflation peut se composer au fil des ans, en augmentant au rythme du coût de la vie. Par exemple, si l’inflation s’établit à 3 % par an, la tasse de café qui coûte 2 $ aujourd’hui coûtera 2,69 $ dans 10 ans et son prix ne cessera d’augmenter avec le temps. En reprenant le même exemple à un taux annuel d’inflation de 5 %, la même tasse de café coûterait 3,26 $ dans 10 ans, 5,31 $ dans 20 ans et 8,64 $ dans 30 ans. Personne ne devrait donc être étonné d’apprendre qu’il faudra beaucoup plus d’argent demain pour maintenir le même niveau de vie.

Se protéger contre l’inflation

Personne ne peut éviter complètement les effets de l’inflation.Toutefois, en misant sur une stratégie de placement rigoureuse dans le cadre de votre plan financier, vous pouvez vous prémunir contre l’inflation et vous aider à protéger votre pouvoir d’achat et préserver votre train de vie à la retraite.

Nous vous invitons à discuter dès maintenant avec votre conseiller de la Banque Scotia qui vous aidera à élaborer une stratégie financière grâce à laquelle vous parviendrez à maîtriser l’inflation à long terme.

 

Avertissement : Le présent document est publié à titre informatif seulement. Il ne doit pas être réputé offrir des conseils en placement, une garantie pour l’avenir ou des recommandations d’achat ou de vente. Les renseignements présentés, notamment ceux ayant trait aux taux d’intérêt, à la conjoncture des marchés, aux règles fiscales et à d’autres facteurs liés aux placements, peuvent changer sans préavis, et La Banque de Nouvelle-Écosse n’est pas tenue de les mettre à jour. Même si les renseignements de tiers contenus dans le présent document proviennent de sources jugées fiables à la date de publication, La Banque de la Nouvelle-Écosse ne garantit pas leur fiabilité ni leur exactitude. Les lecteurs sont invités à consulter leur propre conseiller professionnel pour obtenir des conseils financiers, des conseils de placement ou des conseils fiscaux adaptés à leurs besoins. Ainsi, il sera tenu compte de leur situation, et les décisions seront fondées sur l’information la plus récente.