Chroniques bancaires

Vous vous réveillez un jour et vous réalisez que vous êtes devenu adulte. Vous produisez votre déclaration de revenus et vous votez. Bref, vous êtes un membre à part entière de la société active. Le moment est venu de vérifier votre cote de crédit.

Beurk! Je n’en ai vraiment pas envie…

Du calme. Le processus est en fait tout simple et ces renseignements financiers vous seront utiles au moment de demander une carte de crédit ou un prêt pour une auto, ou lorsque vous déciderez de vous acheter une maison.

Question gênante : Qu’est-ce qu’une cote de crédit?

Une cote de crédit est un nombre qui reflète la solvabilité d’un particulier. Elle donne un aperçu de vos antécédents de crédit sur lequel s’appuient les prêteurs pour évaluer la probabilité que vous remboursiez un prêt. Au Canada, les cotes de crédit se situent entre 300 et 900 points (la cote optimale).

Qu’est-ce qu’une bonne cote de crédit?

Idéalement, la valeur de votre cote de crédit devrait se situer dans une fourchette de 700 à 900 points; plus votre cote est élevée, meilleure est votre réputation d’emprunteur. Les cotes considérées comme «bonnes» (risque de crédit faible) et les cotes considérées comme «mauvaises» (risque de crédit élevé) varient selon les prêteurs. Toutefois, la cote de crédit n’est qu’un des éléments pris en compte par les prêteurs dans l’évaluation du risque lié au crédit.

À quoi sert une bonne cote de crédit? 

Le fait d’avoir une bonne cote de crédit ne vous aide pas seulement à obtenir un prêt hypothécaire; cela pourrait aussi entre autres vous permettre de louer un appartement, de louer une voiture ou de démarrer une entreprise.

Mais il paraît qu’une vérification de mon dossier de crédit peut faire baisser ma cote de crédit!

La bonne nouvelle, c’est que le suivi de votre dossier de crédit ne nuira pas nécessairement à la cote qui vous est attribuée. Renseignez-vous auprès de l’agence qui gère votre dossier de crédit pour déterminer si une telle vérification est enregistrée à votre dossier et influe sur votre cote de crédit. Les enquêtes de solvabilité sont habituellement enregistrées à votre dossier lorsqu’une institution financière vérifie votre dossier de crédit pour prendre une décision de prêt, par exemple dans le but d’approuver une demande de prêt hypothécaire ou de carte de crédit. Les demandes de vérification faites par un particulier ou une entreprise, par exemple dans le cadre d’un processus d’embauche, n’ont aucune incidence sur votre cote de solvabilité. Les enquêtes de solvabilité enregistrées à votre compte peuvent abaisser légèrement votre pointage, contrairement à celles qui ne sont pas enregistrées à votre dossier. Certains services vous permettent de vérifier votre cote de solvabilité sans aucune répercussion sur celle-ci, comme le service CreditView℠ de TransUnionMD* offert aux clients de la Banque Scotia.

J’ai consulté ma cote de crédit il y a quelques années. Plus besoin de la vérifier, n’est-ce pas?

Les cotes de crédit peuvent changer au fil du temps. C’est pourquoi il est important de la vérifier régulièrement. Votre cote, selon qu’elle augmente ou diminue, devrait vous servir de barème et vous encourager à modifier certaines de vos habitudes en conséquence.

Le fait de détenir une carte de crédit peut-il nuire à ma cote de solvabilité?

En fait, une gestion responsable de vos cartes de crédit améliore votre cote de crédit, surtout lorsque vous êtes jeune et qu’il vous faut vous monter un historique de solvabilité. Vous voulez un dossier rutilant? Commencez par rembourser à temps le solde mensuel de votre carte de crédit.

Une cote de solvabilité élevée dépend-elle de revenus élevés? 

Votre cote de crédit dépend du fait que vous faites vos paiements à temps, et non de vos revenus. Donc, pour maintenir une cote de solvabilité élevée, assurez-vous de respecter vos engagements de paiement dans les délais convenus.

Si ma cote de solvabilité est faible, puis-je corriger le tir? 

Bien sûr! En gérant mieux votre crédit, vous améliorerez votre pointage de solvabilité au fil du temps. Voici quelques trucs pour vous aider :

  • Établissez un budget mensuel : dressez une liste de vos dépenses et de vos revenus pour préciser vos dépenses les plus importantes. Chaque mois, assurez-vous aussi d’effectuer au moins le paiement minimum sur vos cartes de crédit.
  • Soyez ponctuel : Établissez des rappels pour toujours payer vos factures à temps. Les paiements en retard ont un effet négatif sur votre cote de crédit.
  • Limiter vos dettes : Maintenez le solde de vos comptes à moins de 35 % du crédit disponible. Par exemple, si vous êtes titulaire d'une carte de crédit assortie d'une limite de 1 000 $, tentez de maintenir le solde à payer à moins de 350 $.

Comment puis-je voir ma cote de crédit?

Les clients de la Banque Scotia ont accès à leur cote de crédit grâce au service CreditView de TransUnionMD, accessible à partir de l’appli mobile de la Banque Scotia ou de Scotia en direct. Ce service permet aux clients de la Banque Scotia de consulter leur cote de crédit, d’obtenir des conseils pour améliorer leur pointage et de recevoir des mises à jour mensuelles de TransUnionMD. 

 

*Le service CreditView est offert par TransUnionMD. La Banque de Nouvelle-Écosse et ses sociétés affiliées ne sont pas responsables de ce service.

Avertissement : Le présent document est publié à titre informatif seulement. Il ne doit pas être réputé offrir des conseils en placement, une garantie pour l’avenir ou des recommandations d’achat ou de vente. Les renseignements présentés, notamment ceux ayant trait aux taux d’intérêt, à la conjoncture des marchés, aux règles fiscales et à d’autres facteurs liés aux placements, peuvent changer sans préavis, et La Banque de Nouvelle-Écosse n’est pas tenue de les mettre à jour. Même si les renseignements de tiers contenus dans le présent document proviennent de sources jugées fiables à la date de publication, La Banque de la Nouvelle-Écosse ne garantit pas leur fiabilité ni leur exactitude. Les lecteurs sont invités à consulter leur propre conseiller professionnel pour obtenir des conseils de placement ou des conseils fiscaux adaptés à leurs besoins. Ainsi, il sera tenu compte de leur situation, et les décisions seront fondées sur l’information la plus récente.