Mahesh Shrestha

Transcription

Je m’appelle Mahesh, j’habite à Regina, en Saskatchewan, et je viens du Népal. Voici ma femme wife, Sashi, mon fils Rahul et ma fille Sara.

Quand nous sommes arrivés au Canada, Rahul n’avait que cinq mois et Sara avait trois ans et demi. Mon frère vivait déjà au Canada et lorsque j’ai songé à venir ici, il a été très heureux et il m’a invité à venir le rejoindre. Puis, j’ai commencé à faire des recherches sur Internet et j’ai constaté que le Canada était un pays multiculturel et accueillant pour les immigrants.

J’aimerais vous dire pourquoi Regina est une bonne ville pour une famille et pour les nouveaux arrivants. Nous avons vu que beaucoup d’immigrants ont tendance à choisir Toronto ou Vancouver. Or, des villes plus petites comme Regina sont aussi de très bons endroits pour élever des familles. Ici, on trouve de tout à 15 minutes en voiture. Par exemple, je vais manger le midi à la maison, car c’est à 10 minutes de mon travail.

J’ai d’abord présenté une demande d’admission à l’Université de Regina pour obtenir un diplôme de maîtrise, car j’avais déjà un diplôme de premier cycle de mon pays d’origine. Je suis donc arrivé au Canada comme étudiant et, après trois ans d’études, j’ai obtenu ma maîtrise en science informatique. Ensuite, j’ai commencé à chercher du travail.

Je travaille pour iQmetrix Software comme concepteur principal d’intelligence d’affaires. Quand j’ai commencé, il y a deux ans, j’ai constaté que la façon de communiquer des gens était différente par rapport à mon pays natal. Pour moi, ce fut une excellente occasion d’apprentissage que d’observer mes collègues communiquer entre eux, dans des réunions ou par courriel. Ainsi, pour trouver un emploi, ils doivent faire les recherches nécessaires, connaître le marché de l’emploi, cerner les postes qui sont en demande et s’informer sur les qualifications requises.

Ma femme a eu de la difficulté à trouver un emploi et on l’a inscrite au programme Bridge to Employment. Avec ce programme, on forme des gens en recherche d’emploi durant six à huit semaines. Par la suite, ces personnes effectuent un stage de deux ou trois mois en entreprise. Les employeurs peuvent donc juger des qualifications des stagiaires. La possibilité de trouver un emploi sera plus élevée si les stagiaires font bonne figure.

Il m’a fallu dix mois pour trouver un emploi et, à ce point, ce fut grâce au réseautage. Je rencontrai quelqu’un dans un temple qui me parla de cette entreprise, pour laquelle lui et ses amis travaillaient. Il me recommanda à son employeur et j’ai grandement apprécié ce qu’il a fait pour moi.

Voici le temple hindou où nous venons à chaque dimanche. Nous avons aussi l’école du dimanche, qui enseigne à mes enfants la culture et les valeurs indienne. Évidemment, Regina compte aussi des églises, des mosquées, des temples bouddhistes et des synagogues.

Lorsque nous sommes allés au temple pour la première fois, plusieurs personnes nous ont abordé et nous ont demandé si nous allions vivre ici pour de bon. Ils nous ont aussi proposé leur assistance en cas de besoin. Nous avons été très touchés par leur solidarité et c’est une des principales raisons de notre attachement à Regina.

Regina est une petite ville et ses citoyens sont très amicaux. De plus, comme notre communauté est moins nombreuse qu’à Toronto ou Vancouver, les liens y sont plus serrés. Ainsi, en cas de problème, je peux contacter dix amis et ils peuvent tous m’aider. J’aime donc la façon dont les choses se sont passées pour nous et je n’hésiterais pas à revivre la même expérience.