Daniel Bagheri

Transcription

Bonjour, je m’appelle Daniel Bagheri et je suis ingénieur de structures avec Stantec à Edmonton, en Alberta. Je viens de l’Iran, j’ai vécu à Téhéran où j’y ai obtenu mon diplôme de maîtrise au Sharif University of Technology et j’ai immigré au Canada le 31 décembre 1997.

Avant d’arriver au Canada, j’ai communiqué avec le Conseil canadien des ingénieurs (CCI) pour savoir si cet organisme pouvait m’aider à trouver un emploi. Le CCI me fit parvenir de l’information sur les associations professionnelles de plusieurs provinces. Je savais donc que je devrais présenter une demande pour obtenir mon titre d’ingénieur lorsque j’arriverais au Canada. Et, quelques jours après mon arrivée à Vancouver, j’ai contacté l’Association of Professional Engineers and Geoscientists of the Province of British Columbia (APEGBC) pour me présenter, demander plus d’information et savoir comment demander mon titre d’ingénieur ici au Canada. L’APEGBC m’a donc fait parvenir une trousse d’information pour m’aider dans mes démarches. Après avoir consulté ces documents, je suis retourné à l’APEGBC pour leur montrer mes propres documents. Une représentante de l’APEGBC constata que ma formation était adéquate et qu’il suffisait d’une année d’expérience pratique pour obtenir mon titre d’ingénieur.

Dans ce genre de situation, il est essentiel de se créer un réseau de contacts professionnels afin de rencontrer des employeurs potentiels. Je devais absolument me trouver un premier emploi et c’est pourquoi je profitais de toutes les occasions pour parler à des gens, me familiariser avec une nouvelle culture et me faire des amis. Je pensais que c’était le seul moyen de trouver du travail. Cela a été difficile, car après avoir envoyé près de 500 curriculums vitæ au cours des six premiers mois, je ne recevais que des réponses négatives. Néanmoins, je continuais d’envoyer des curriculums vitæ et, un jour, je me suis dit que si je ne pouvais pas trouver un emploi à Vancouver, je pourrais peut-être avoir de meilleures chances ailleurs

Je commençai donc à rechercher des entreprises dans les petites villes à l’extérieur de Vancouver, pour avoir au moins un an d’expérience professionnelle au Canada. Je réussis enfin à trouver une entreprise dans le nord de la Colombie-Britannique qui m’embaucha. Je travaille donc avec Stantec Consulting. C’est une grande entreprise, qui est bien connue au Canada. L’Institut de cardiologie de l’Alberta est un exemple de projet sur lequel je travaille. Nous avons commencé ce projet en 2003 et nous pourrons visiter le chantier de construction cet après-midi.

Ici, la culture d’entreprise est différente de l’endroit où je travaillais. Vous apprenez davantage et parfois vous apportez une contribution à ce que vous faites avec vos collègues de travail. Les gens avec qui je travaille connaissent leur métier. Ils m’aident à m’habituer au nouveau système et ils me donnent toute l’information nécessaire pour que je puisse réussir dans mon travail. Comme vous le voyez, j’ai des contacts avec de nombreuses personnes ici. Cette section est un groupe de design qui produit les esquisses qui montrent l’état des travaux aux clients. Nous effectuons les calculs pour ces esquisses et la construction du bâtiment se déroule selon ces esquisses.

Lorsque je suis arrivé ici, j’ai réalisé que je pouvais conserver ma culture et qu’en rencontrant des personnes d’origine différente, je découvrais une nouvelle culture. Aussi, le fait de pouvoir m’exprimer en anglais me permet de voyager à ma guise au Canada, aux É.-U. ou ailleurs et d’élargir mes horizons et d’aller de l’avant.

Nous voici au quatrième étage de l’Institut de cardiologie de l’Alberta (AHI) et vous pouvez voir la progression des travaux

L’obtention du titre d’ingénieur n’est ni facile ni difficile. Il s’agit plutôt d’une démarche logique. Vous devez suivre une procédure établie, soumettre des documents et fournir les renseignements qu’on vous demande. On sait d’où vous venez et il faut avoir toute l’information disponible à votre sujet. Cela exige du temps mais, avec de la patience, vous pouvez atteindre votre but.