Enfants tenant Merci signes

Préparez leur avenir avec un REEE.

Ils vous remercieront.

Vous voulez bien sûr aider votre enfant à réaliser ses rêves.
Et un REEE peut vous en donner les moyens. Allez-y!

Prenez un rendez-vous

Qu’est-ce qu’un REEE au juste?

Un régime enregistré d’épargne-études (REEE) constitue un moyen simple d’épargner en vue des études de votre enfant dans un collège, une université, une école de métiers ou un cégep. Quand vous ouvrez un REEE, vous avez le choix entre différents produits de placements. Et vous profitez des avantages suivants :

  1. Vous ne payez aucun impôt sur vos revenus de placements tant que vos fonds demeurent dans le REEE.
  2. Vous pouvez bénéficier de subventions du gouvernement fédéral d’un montant maximum de 7 200 $ à vie par enfant (et de bons d’études si vous y êtes admissible en fonction de votre revenu).
  3. Vous pouvez profiter d’autres incitatifs provinciaux si vous habitez au Québec, en Saskatchewan ou en Colombie-Britannique.

Comment procéder?

Vous devez tout d’abord ouvrir un compte REEE dans une succursale de la Banque Scotia. Vous pourrez ensuite choisir comment investir votre argent. Si vous avez des doutes, nous pourrons vous aider à choisir les produits de placement qui vous conviennent le mieux. Nous verrons ensuite quelles subventions gouvernementales vous pouvez demander au nom de votre enfant, en fonction des critères d’admissibilité. Une fois ces montants reçus, nous les ajouterons automatiquement au compte REEE.

Le REEE de votre enfant fructifiera au fil du temps. Et quand ce dernier commencera l’université ou le collège, vous pourrez retirer l’argent nécessaire pour l’aider à payer ses études.

Quels placements puis-je avoir dans un REEE?

Une fois le REEE ouvert, vous pouvez y détenir différents types de placements, dont des comptes d’épargne à intérêt élevé, des CPG ou des fonds communs*. Si vous ne savez pas pour quels placements opter, nous pourrons vous aider à faire les bons choix pour l’avenir de votre enfant en fonction de votre situation financière personnelle.

Et si je n’ai pas les moyens d’avoir un REEE?

En partenariat avec SmartSAVER, un organisme communautaire, nous aidons les familles canadiennes à se renseigner sur le Bon d’études canadien et y accéder au moyen d’un REEE. Le Bon d’études canadien est offert par le gouvernement fédéral aux familles qui reçoivent le Supplément de la prestation nationale pour enfants. Vous pourriez obtenir 2 000 $ à investir dans le REEE de votre enfant sans avoir à débourser quoi que ce soit. Alors même si vous n’avez pas d’argent à investir dans un REEE, venez nous voir!

Outils

Diagnostic REEE

Obtenez un carnet de bord personnalisé qui vous aidera à planifier les études de votre enfant.

Allez-y!

Calculateur Trouver l’argent

Examinez vos habitudes de consommation actuelles pour voir comment vous pourriez épargner davantage.

Allez-y!

Outil Payez-vous d’abord

Voyez comme il est facile de réaliser vos objectifs d’épargne par des prélèvements automatiques réguliers.

Allez-y!

6 bonnes raisons d’ouvrir un REEE

Tous les parents veulent ce qu’il y a de mieux pour leur enfant. Avec un REEE, vous pouvez aider votre enfant à réaliser ses rêves.

Vous profitez d’incitatifs gouvernementaux.

Voilà l’une des principales raisons qui motivent les gens à ouvrir un REEE. Le gouvernement canadien offre plusieurs programmes de subventions qui peuvent vous aider à investir davantage dans le REEE de votre enfant. Il suffit de faire une demande de subvention ou de bon. Si votre enfant répond aux critères d’admissibilité, l’argent sera déposé automatiquement dans son REEE.

  • Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE)
    Pour chacune de vos cotisations au REEE d’un enfant répondant aux critères d’admissibilité, le gouvernement canadien vous offrira un montant correspondant à 20 % du montant que vous cotisez, jusqu’à concurrence de 500 $ par année. Un bénéficiaire peut recevoir un montant maximum de 7 200 $ à vie au titre de la SCEE pour l’ensemble de ses REEE.
  • Bon d’études canadien (BEC)
    Si votre enfant est né en janvier 2004 ou après et répond aux autres critères d’admissibilité, vous pourriez recevoir 500 $ pour son REEE. À chaque année subséquente, si votre enfant est toujours admissible, vous recevrez 100 $ par année. Un bénéficiaire peut recevoir un montant maximum de 2 500 $ à vie au titre du BEC pour l’ensemble de ses REEE.
  • Subvention pour l’épargne-études Avantages Saskatchewan (SEEAS)
    Votre enfant habite en Saskatchewan? S’il répond aux critères d’admissibilité, le gouvernement vous offrira un montant correspondant à 10 % de vos cotisations annuelles à son REEE, jusqu’à concurrence de 250 $ par année. Un bénéficiaire peut recevoir un montant maximum de 4 500 $ à vie au titre de la SEEAS pour l’ensemble de ses REEE.
  • Incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE)
    Si votre enfant habite au Québec et répond aux critères d’admissibilité, le gouvernement vous offrira un montant correspondant à 10 % de vos cotisations annuelles, jusqu’à concurrence de 250 $ par année. Un bénéficiaire peut recevoir un montant maximum de 3 600 $ à vie au titre de l’IQEE pour l’ensemble de ses REEE.
  • Subvention pour l’épargne-études et l’épargne-formation de la Colombie-Britannique (SEEEFCB)
    Le gouvernement vous offrira une subvention unique de 1 200 $ si votre enfant est né en 2007 ou après et répond à d’autres critères d’admissibilité.
Votre épargne fructifie à l’abri de l’impôt.

Voilà un autre avantage non négligeable des REEE. Tant que votre argent demeure investi, vous ne payez aucun impôt sur les intérêts, dividendes ou gains en capital que vous réalisez. Ainsi, au moment où votre enfant commencera ses études collégiales ou universitaires, vous aurez plus d’argent à lui offrir.

Vous bénéficiez d’une grande souplesse.

Si votre enfant décide de ne pas faire d’études postsecondaires, différentes options s’offriront à vous. Si vous avez un REEE familial, vous pourrez utiliser les fonds pour d’autres bénéficiaires. Si vous avez un REEE individuel, vous pourriez être en mesure de transférer l’argent au régime du frère ou de la sœur du bénéficiaire.

Vous pouvez aussi choisir de retirer les fonds que vous avez investis. Toutefois, vous perdrez alors les montants de subventions gouvernementales reçus. Pour ce qui est de vos revenus de placements, il y a différentes options :

  1. Vous pourriez être en mesure de transférer jusqu’à 50 000 $ dans votre REER.
  2. Si le bénéficiaire du REEE est également bénéficiaire d’un régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI), vos revenus de placements pourront éventuellement être transférés à ce dernier.
  3. Il est possible que vous puissiez retirer le montant de vos revenus de placements; toutefois, il fera l’objet de retenues et de pénalités fiscales.
Vous retirez des fonds quand vous le voulez.

Dès que vous avez en main la preuve d’inscription de votre enfant dans un collège ou une université, vous pouvez commencer à retirer les fonds dont il a besoin. Les montants de subventions et les gains de placements seront imposés au taux d’imposition de l’étudiant.

Si votre enfant est inscrit dans un programme à temps plein, vous pouvez retirer 5 000 $ de subventions et revenus de placements au cours de ses 13 premières semaines d’études. Si votre enfant a besoin de fonds supplémentaires après cette période, vous pourrez en retirer davantage.

Si votre enfant est aux études à temps partiel, vous pouvez retirer 2 500 $ de subventions et revenus de placements pour chaque période d’études de 13 semaines.

Vous pouvez utiliser les fonds pour toutes les dépenses scolaires.

Il n’y a pas de restrictions quant à l’usage que vous faites des fonds retirés, en autant qu’il s’agisse de dépenses directement associées aux études postsecondaires de l’enfant. Vous pouvez utiliser les fonds pour payer ses frais de scolarité, ses manuels scolaires, son ordinateur, son transport ou son hébergement.

Tout le monde peut investir dans un REEE.

D’autres personnes voudraient contribuer à financer l’éducation de votre enfant? Les grands-parents, beaux-parents, tantes et oncles, et même les amis, peuvent ouvrir un REEE pour celui-ci. Il leur faut simplement la permission du parent et le numéro d’assurance sociale de l’enfant.

Venez nous rencontrer pour en savoir plus. Votre enfant vous remerciera.

Prenez rendez-vous