Viser le marché mondial

Étendre vos activités sur les marchés étrangers peut vous permettre notamment d’augmenter vos ventes et vos profits et de rendre votre entreprise plus concurrentielle, mais aussi de réduire votre dépendance au marché national.

Par contre, ce type d’expansion comporte divers risques, qu’ils soient financiers, juridiques ou culturels (mauvaise connaissance des gens ou des pratiques dans un marché donné). Vous pourriez aussi voir vos coûts augmenter avant que vous ne réalisiez des profits.

Voici quelques-uns des principaux risques dont vous devez tenir compte.

Risques liés à la diversification

Pour augmenter vos chances de réussite, misez d’abord sur un seul marché avant d’en cibler d’autres. Exporter implique différentes contraintes, par exemple :

  • Coûts – Vous pourriez avoir à vous endetter pour financer votre entrée sur les marchés étrangers avant d’en dégager des profits.
  • Temps – Comme il est peu probable que tout aille comme sur des roulettes dès le début, vous serez plus sollicité.
  • Charge de travail – En étendant vos activités à l’étranger, vous alourdirez votre charge de travail.

En ne visant qu’un marché, vous pourrez conserver une assise solide chez vous, ce qui vous permettra de soutenir, voire de financer vous-même vos exportations.

Maintien d’une assise solide au Canada

Mesurez les risques pour vos activités actuelles, qui consistent probablement à servir une clientèle locale – celle-là même qui est au cœur de votre réussite. Une expansion à l’étranger serait-elle une distraction? Avez-vous les ressources nécessaires pour y arriver? Votre équipe est-elle prête à relever le défi? Avez-vous assez d’argent?

Vous devez donc voir si votre entreprise est capable de continuer à servir sa clientèle actuelle tout en l’élargissant à l’étranger.

Réduction de la dépendance

En principe, la diversification est une bonne stratégie de gestion, car l’entreprise ne dépend plus d’une seule source de revenus. Voici quelques exemples de diversification :

  • Offrir plusieurs gammes de produits.
  • Avoir des clients appartenant à différents segments.
  • Étendre ses activités sur plusieurs marchés étrangers.

Découvrez notre éventail de services à l’exportation, qui peuvent ajouter de la valeur à vos activités à l’étranger.

Protection de la propriété intellectuelle

Il peut vous coûter cher de penser que les marques, les brevets ou les dessins industriels protégés au Canada le sont aussi à l’étranger. En fait, les droits de propriété intellectuelle (PI) reconnus dans un pays ne le sont pas nécessairement ailleurs.

Quant aux droits d’auteur, ils offrent une protection plus large dans nombre de pays. Cela dit, le marché où vous introduirez votre propriété intellectuelle inédite peut être exempt de réglementation – et le piratage pourrait alors entraîner la faillite de votre entreprise.

Par exemple, épargnez-vous de sérieuses difficultés en vous assurant qu’aucune autre entreprise active sur le marché que vous visez n’utilise une marque semblable à la vôtre.

Consultation d’un expert

Adressez-vous à un expert, un avocat spécialisé par exemple, pour obtenir des renseignements et des conseils sur la protection de votre PI à l’étranger.

Pour en savoir plus sur les questions de PI, visitez le site de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle.