Options de financement à l'achat d'un immeuble de placement

Acheter un immeuble de placement.

Il arrive souvent que des propriétaires – particulièrement ceux dont la valeur de leur résidence principale s'est fortement appréciée – songent à investir dans une autre propriété. Le placement immobilier peut s'intégrer parfaitement à un portefeuille financier, à condition de planifier adéquatement pour vous assurer que cet ajout cadrera avec vos autres placements et vos objectifs financiers à court et à long terme.

Commencez d'abord par déterminer votre principal objectif. Par exemple, vous voulez peut-être investir dans un immeuble en vue de le louer pour en tirer un revenu mensuel stable. Ou encore, vous pourriez vouloir profiter de l'appréciation de la valeur des biens immobiliers en acquérant une maison dans le but de la rénover et de la revendre à profit.

Or, avant de compter sur ces profits, commencez par peser le pour et le contre de ces stratégies. Par exemple, avez-vous les compétences et le temps nécessaires pour devenir concierge? Si vous songez à rénover et revendre la propriété, avez-vous toutes les ressources – techniques et financières – pour mener votre projet à bien?

Déterminez également les types d'avis qu'il vous faudra obtenir, notamment des conseils juridiques, fiscaux et financiers, pour bien comprendre les questions importantes, comme l'accessibilité de la propriété, l'incidence d'un tel achat sur vos flux de revenu ainsi que le potentiel de location et la valeur de revente de l'immeuble.

Il est essentiel d'obtenir de judicieux conseils financiers, puisque l'achat d'un immeuble de placement a pour effet d'ajouter une autre classe d'actif à votre portefeuille, ce qui pourrait modifier le degré de risque associé à votre plan financier, y compris votre épargne-retraite. À titre d'exemple, si vous êtes déjà propriétaire, l'achat d'un immeuble de placement pourrait causer une surpondération de vos avoirs dans le secteur immobilier, ce qui pourrait poser problème advenant un repli du marché immobilier.

Il vous faut également évaluer les modes de financements possibles. La majorité des prêteurs proposent des programmes de financement spéciaux pour l'acquisition d'une résidence secondaire, mais rappelez-vous que ces derniers ne sont pas assujettis aux mêmes conditions que les prêts hypothécaires à l'habitation.

Si vous envisagez d'acquérir un immeuble de placement, votre résidence principale peut constituer une bonne source de financement. Par exemple, si la valeur de votre maison est supérieure au solde de votre prêt hypothécaire actuel, vous pourriez être en mesure d'utiliser une portion de la valeur acquise sur votre demeure. Selon la valeur acquise que vous avez accumulée, le programme Crédit intégré ScotiaMD* vous permet d'emprunter jusqu'à 80 % de la valeur de votre résidence pour financer l'achat d'un immeuble de placement.

Dans vos démarches en vue de l'achat d'un immeuble de placement, pensez à inclure un conseiller de la Banque Scotia dans votre équipe d'experts. En travaillant de concert avec un agent immobilier, des entrepreneurs, un comptable et autres professionnels, il pourra vous aider à prendre des décisions éclairées qui tiendront compte de vos objectifs financiers.