Questions courantes sur le RER

Quels sont les avantages de cotiser à un RER?

Bien entendu, vous pourrez compter sur les placements de votre RER à la retraite. Mais d'autres avantages doivent être pris en compte :

  • Vos cotisations sont déductibles d'impôt et vous permettront probablement d'encaisser un remboursement d'impôt.
  • Le revenu de votre RER croît à l'abri de l'impôt à l’intérieur du régime.
  • Vous pouvez cotiser à n'importe quel moment pendant l'année en cours et jusqu'à 60 jours après la fin de l'année.
Qui peut cotiser?

Les contribuables canadiens ayant reçu un «revenu gagné» au cours de l'année d’imposition précédente ou ayant accumulé des droits de cotisation inutilisés au cours des années précédentes.

Quelle est la cotisation maximale?

En règle générale, la cotisation maximale correspond à 18 % de votre «revenu gagné» de l'année précédente, jusqu'à concurrence d'un plafond déterminé par le gouvernement, plus toute cotisation RER inutilisée au cours des années antérieures, moins le facteur d'équivalence, pour l'année d’imposition précédente. Pour connaître les limites de cotisation pour cette année et pour les années précédentes, veuillez visiter le site Web de l’Agence du revenu du Canada.

Peut-on cotiser pour les années précédentes?

Oui. Vous pouvez reporter indéfiniment vos droits de cotisation non exercés depuis l'année 1991.

Peut-on dépasser le plafond de cotisation?

Oui, vous pouvez verser des cotisations excédentaires, jusqu'à concurrence d'un total viager de 2 000 $. Les années d'imposition suivantes, vous pourrez déduire une cotisation excédentaire à condition d'avoir un droit de cotisation auquel la déduction peut s'appliquer.

Si vous dépassez la cotisation excédentaire admissible de 2 000 $, une pénalité de 1 % par mois sur l'excédent s'applique.

Jusqu’à quel âge peut-on cotiser à un RER?

Vous pouvez cotiser jusqu'au 31 décembre de l'année qui marque votre 71e anniversaire de naissance.

Qu’advient-il de mon RER après l’âge de 71 ans?
  • Vous pouvez encaisser votre RER.
  • Vous pouvez transférer les fonds de votre RER dans un Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou demander la souscription d’une rente enregistrée et recevoir par la suite un revenu de retraite.
  • Vous pouvez choisir n’importe quelle combinaison de ces deux options.
Qu’en est-il des retraits en espèces de mon RER?

Quand vous cotisez à un RER, le montant de votre cotisation devient déductible (sous réserve de votre limite personnelle) de votre revenu imposable. De même, quand vous retirez des fonds d’un RER, ceux-ci font partie de votre revenu imposable de l’année du retrait. Quand vous retirez un montant quelconque, un montant minimum et obligatoire d’impôt sera retenu en votre nom. Vous devrez indiquer le montant brut du retrait sur votre déclaration de revenu de cette année-là.

Qu’est-ce que le Régime d’accession à la propriété?

Selon le Régime d’accession à la propriété (RAP), vous pouvez, depuis le 27 janvier 2009, retirer de votre RER jusqu'à 25 000 $ et utiliser ce montant comme versement initial sur l'achat d'une première maison pour vous ou pour une personne handicapée qui vous est liée. Vous ne serez pas imposé sur ce retrait pour un RAP.

Vous devrez néanmoins remettre cet argent dans votre RER dans un délai de 15 ans. Mais, c'est un bon moyen pour passer d'un statut de locataire à celui de propriétaire, surtout quand les taux hypothécaires sont avantageux.

Comment utiliser mon RER pour retourner aux études?

Selon le Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP), vous pouvez retirer jusqu'à 10 000 $ par an, avec un plafond viager de 20 000 $. Vous devez seulement replacer un minimum de 10 % de cet argent par année pendant un maximum de 10 ans. En règle générale, vous devrez commencer à rembourser l'argent cinq ans après la date du premier retrait.

Est-il préférable d’investir dans un RER le plus tôt possible?

Bien sûr! Dès que vous investissez dans votre RER, les revenus sont à l'abri de l'impôt et ils font augmenter la valeur de vos placements grâce à la puissance de la capitalisation. Autrement dit, plus vous commencerez tôt à cotiser et plus longtemps vous laisserez vos cotisations fructifier, plus intéressants seront les résultats potentiels.

Puis-je réclamer plus tard les cotisations non déduites cette année?

Bien sûr! Vous pouvez réclamer plus tard les cotisations non déduites même si vous avez plus de 71 ans.

Si vous prévoyez que votre revenu augmentera considérablement dans l'avenir, et si vos revenus actuels vous permettent d'obtenir une déduction, alors il peut être judicieux de contribuer à votre RER maintenant, sans toutefois réclamer la déduction maximale.

Votre argent commencera tout de suite à croître à l'abri de l'impôt, et vous pourrez réclamer le reste de vos déductions plus tard, lorsque votre revenu sera plus élevé. Assurez-vous toutefois de bien respecter les plafonds de cotisation en vigueur.

Des moyens commodes pour ouvrir votre RER maintenant!

  • Par téléphoneAppelez un de nos conseillers, Gestion des avoirs 1-800-268-9269 Lun-ven (8 h - 20 h HE) 1-800-268-9269

Déjà client de la Banque Scotia?

Ouvrez une session pour continuer.

Accédez à Scotia en direct

Pas encore client de la Banque Scotia?

Parlez à un conseiller.

Trouvez une succursale