Brian Porter - 9 avril 2013

Allocution de Brian Porter
Président
Banque Scotia

Introduction


Merci, et bonjour à tous.

C'est un honneur pour moi de prendre la parole à l'assemblée annuelle de la Banque pour la première fois en tant que président.

Pour commencer, j'aimerais remercier le conseil d'administration et Rick Waugh de m'avoir donné cette occasion.

C'est un grand privilège, et je suis très reconnaissant du fait que l'on m'ait confié ce poste important.

En tant que nouveau président et dans le cadre de mes fonctions antérieures au sein des Opérations internationales, de la Gestion du risque global et des Services bancaires et marchés mondiaux, j'ai beaucoup voyagé afin de rencontrer un grand nombre d'employés, de clients et d'intervenants.

Chaque fois, lors de mes réunions avec les employés, j'ai été étonné de faire les deux importantes constatations suivantes :

  • Premièrement, je suis impressionné par l'expertise de nos employés, leur diversité, ainsi que par la passion et l'enthousiasme qu'ils ont pour leur travail avec nos clients.
  • Et deuxièmement, où que je me trouve, la culture solidement ancrée de la Banque Scotia est manifeste.

En fait, nous croyons que nos employés et notre culture sont et continueront d'être le véritable moteur de notre succès.

Quant à nos clients, j'ai à cœur de les rencontrer aussi souvent que possible.

Il est essentiel que tous les membres de la haute direction de la Banque échangent fréquemment avec les clients pour que nous comprenions leurs préoccupations et que nous soyons sûrs de respecter nos engagements.

Je rencontre aussi régulièrement nos actionnaires, les dirigeants communautaires, les autorités de réglementation, les représentants gouvernementaux et bien d’autres.

Je reviens de ces rencontres marqué par une impression tenace, soit que la Banque Scotia est tenue en haute estime dans tous les milieux, tant au Canada qu’à l’étranger.

À mon sens, cette bonne opinion renforce la solide réputation que tout le personnel de la Banque a travaillé d’arrache-pied à bâtir et à préserver.

Le reste de mon discours porte sur trois sujets importants.

D'abord, je vous parlerai brièvement du rendement récent de la Banque en expliquant en quoi notre succès actuel est vraiment positif.

Deuxièmement, je soulignerai quelques occasions importantes que nous envisageons dans chacun de nos quatre secteurs d’activité.

Enfin, je parlerai de notre stratégie.

Commençons par notre rendement de ces derniers temps.

La Banque a connu une année 2012 couronnée de succès, une année record où nous avons atteint ou dépassé tous nos objectifs financiers.

Nous croyons que nous connaissons une réussite vraiment positive, et ce, pour trois raisons principales :

  • Notre rendement continue d’être stable et prévisible.
  • L’apport de nos quatre secteurs d’activité est bien équilibré.
  • Nous avons encore en vue beaucoup d’occasions intéressantes attribuables en parts égales à des initiatives internes et à des acquisitions avisées.

Nous avons donc toutes les raisons de croire que nous pouvons continuer de générer des revenus de grande qualité sur une base durable.

Pour moi, la qualité des revenus est tout aussi importante que leur quantité, et la qualité recherchée était encore une fois au rendez-vous.

Au cours des années qui ont suivi la crise financière, nous avons réussi à tirer profit des occasions sur le marché en nous appuyant sur :

  • un bilan solide;
  • une culture de gestion du risque omniprésente et bien ancrée; et
  • une approche disciplinée en matière d'acquisition.

Ce faisant, nous avons poursuivi notre expansion en concluant quelque 40 transactions d’une valeur totale supérieure à 13 milliards de dollars; y compris notre récente acquisition d’ING DIRECT, au Canada, et nos investissements dans Banco Colpatria, en Colombie.

Nous nous retrouvons donc on ne peut mieux positionnés, avec une présence qui fait l'envie de nombreuses institutions financières dans le monde ce qui m'amène à vous parler de quelques-unes des occasions importantes qui se présentent dans chacun de nos secteurs d'activité.

Commençons par le Réseau canadien. Nous voulons mettre davantage l’accent sur les dépôts et les paiements.

Les dépôts sont le moteur et l'engrenage de toute institution bancaire.

Nous devons donc absolument veiller à ce qu'ils augmentent proportionnellement aux prêts.

Nous devons constituer un portefeuille de dépôts stable et bien diversifié pour que notre croissance soit prudente, durable et que son financement soit suffisant.

Si nous nous félicitons autant de l'acquisition d'ING DIRECT Canada, c'est qu'elle nous a permis de consolider notre position comme troisième portefeuille de dépôts en importance au Canada.

Mais les dépôts ne sont qu'un volet des bienfaits associés à ING DIRECT car les possibilités sont bien plus grandes.

ING DIRECT a su mettre au point une proposition de valeur unique.

La croissance solide et rentable qu'elle a atteinte au cours des dernières années prouve hors de tout doute le succès de son modèle d'affaires.

Nous croyons que l’adoption progressive d’un modèle similaire dans certains de nos réseaux à l’étranger ouvre des perspectives plus qu’intéressantes.

Les paiements sont une autre priorité.

Les paiements couvrent toutes les méthodes de transfert de fonds entre parties, dont les cartes de débit et de crédit, les transferts électroniques de fonds, les services bancaires par Internet et les services bancaires mobiles.

On assiste dans ce domaine à un feu roulant d'innovations et à une concurrence de plus en plus féroce de la part des institutions financières traditionnelles et de nouveaux joueurs.

Étant l'une des premières banques canadiennes à avoir offert des services bancaires mobiles, nous continuons de développer notre technologie dans ce domaine et, à court terme, comptons bien offrir à nos clients encore plus de possibilités de paiement pour leurs emplettes.

Nous sommes aussi parvenus à générer une croissance novatrice des ventes de cartes de crédit.

L'an dernier, nous avons annoncé le lancement de trois cartes American Express de la Banque Scotia qui comptent parmi les meilleures cartes de récompenses voyages au Canada.

Tournons-nous maintenant vers les Opérations internationales.

Nous continuons d'étendre notre offre de services bancaires diversifiés, axés sur le client et destinés aux particuliers et aux entreprises en nous concentrant sur les marchés à forte croissance d'Amérique latine et d'Asie.

Nous sommes actifs en matière d'acquisitions. Depuis 2007, nous avons gagné plus de 8 millions de clients hors Canada, doublé le nombre de succursales qui s'élève maintenant à 2 900 et augmenté les revenus d'un solide 13 % par année.

Cette forte croissance de notre réseau international s'est faite sans que nous ne perdions rien de la patience, de la discipline et de la réflexion stratégique qui caractérisent notre approche en matière d'acquisitions.

Ces dernières ne font pas que participer à notre expansion et accroître notre clientèle; elles nous permettent aussi de multiplier les possibilités de croissance interne.

Et nous veillons bien sûr à ce que toutes les acquisitions respectent les normes élevées de la Banque Scotia dans des domaines décisifs tels que le risque, la gouvernance, les contrôles financiers et opérationnels, et les ventes et service.

Permettez-moi maintenant de commenter quelques-unes des perspectives en Gestion de patrimoine mondiale.

Nous continuons de développer notre secteur d'activité le plus récent en stimulant fortement la croissance interne.

L'acquisition de Patrimoine Dundee ne remonte qu'à deux ans et elle continue de faire évoluer nos activités.

Nous sommes maintenant solidement positionnés parmi les plus grands prestataires de services de gestion de patrimoine au Canada.

À la fin de l'exercice, nos fonds communs de placement se sont classés au deuxième rang des banques canadiennes pour ce qui est des actifs sous gestion.

Sur la scène internationale, l'Amérique latine est un marché cible pour l'expansion de nos activités de gestion de patrimoine et d'assurance. Nous avons récemment fait l'acquisition d'une participation majoritaire dans Colfondos, la quatrième société de gestion de caisses de retraite en importance en Colombie.

Cette acquisition complète bien nos investissements dans Profuturo, au Pérou, et Scotia Crecer, en République dominicaine, et enrichit considérablement notre expertise générale en gestion de caisses de retraite.

Nous entrevoyons d’excellentes occasions pour nos activités de gestion de patrimoine, d’assurance et de gestion de trésorerie, au Canada comme à l’étranger.

Enfin, passons à notre quatrième secteur d'activité, les Services bancaires et marchés mondiaux, qui offrent des services bancaires de gros.

n ces temps de volatilité persistante des marchés, ce secteur se démarque par la stabilité, la prévisibilité et la qualité supérieure des revenus qu’il génère.

Nous sommes convaincus que notre équilibre entre opérations bancaires de gros et de détail est adéquat et qu’il nous aide à obtenir des résultats à la fois positifs et stables.

La qualité de nos activités tient à notre gamme de produits bien diversifiée et aux relations solides et de longue date que nous entretenons avec nos meilleurs clients.

Nous sommes là pour servir l'économie réelle, en nous tournant en priorité vers des secteurs de base comme l'exploitation minière, l'énergie et les infrastructures.

En outre, les bases que nous avons jetées en Amérique latine et en Asie offrent un potentiel d'expansion immense pour nos opérations de gros.

Enfin pour terminer, permettez-moi de parler un peu de notre stratégie.

À mon avis, il ne fait aucun doute que nous avons adopté la bonne stratégie.

Nous allons dans la bonne direction et, selon nous, notre stratégie est parfaitement claire. De plus, notre modèle d’affaires efficace et bien équilibré nous promet un bel avenir.

Les éléments clés de la réussite sont au rendez-vous :

  • Nous disposons d’un bilan solide.
  • Nous sommes déterminés à être efficaces et à bien gérer les dépenses; et
  • Nous avons une culture de gestion du risque forte et bien établie.

Et nous surveillons de près trois éléments critiques dont dépend notre succès.

D'abord et avant tout : nos clients.

  • Nous nous efforçons d’offrir des solutions plus variées et mieux intégrées, et ce, dans l’ensemble de la Banque.
  • Nous cherchons à exploiter pleinement les avantages de notre réseau international dans l'intérêt de nos clients.

Deuxièmement : notre personnel.

Nous nous démarquons par la force de notre équipe et c’est ce qui nous porte à accorder une grande importance à la diversité et au talent de nos employés, ainsi qu’au perfectionnement de l’expertise et des compétences en leadership.

Pour qu’une organisation comptant quelque 82 000 employés connaisse une réussite durable, elle doit disposer d’une équipe qui possède les valeurs, les compétences et l’expérience adéquates.

Plus que tout, c'est ce qui déterminera notre capacité à mettre en œuvre notre stratégie, à court et à long terme.

J’ai eu le privilège de voir notre équipe en action au cours de mes nombreux déplacements à l'échelle de la Banque.

J'ai été témoin de l'efficacité et du dévouement des BanquiersScotia qui travaillent de concert à la poursuite d'un même objectif – et nos clients comme nos actionnaires y gagnent énormément.

Avec une équipe pareille, nous sommes tous persuadés que l’avenir de la Banque est prometteur.

J'aimerais conclure par un mot au sujet de notre culture d'entreprise.

Nous savons que la culture de la Banque Scotia est un des facteurs décisifs de notre réussite, et je sais aussi qu'elle pourrait bien être notre plus grand avantage concurrentiel.

C'est notre culture qui dicte la façon dont nous fonctionnons, agissons avec nos clients et nos employés, et nous engageons dans les collectivités où nous vivons et travaillons.

Nous pouvons tous être très fiers de nous à l’égard de chacun de ces aspects.

Je tiens donc à remercier toute l'équipe de la Banque Scotia pour son dévouement envers nos clients, nos collègues et nos collectivités.

Enfin, un grand merci également à nos actionnaires pour la confiance, la loyauté et le soutien que vous nous accordez.

Merci.