Liang Dong

Étudiante étrangère

Une ex-immigrante aide les étudiants étrangers à s’installer à Montréal

En parlant de ses études à Montréal, Liang Dong se dit comblée. «C’est un peu différent de ce que je connaissais à Shanghai, mais j’adore vivre ici», explique l’étudiante en comptabilité, qui a dû s’habituer à un style d’enseignement différent et aux conversations en français dans le métro chaque matin.

«Au début, c’était un peu difficile, mais après une semaine ça allait déjà mieux», ajoute Liang, qui s’est rapidement fait de nouveaux amis espagnols, argentins et philippins dans la famille d’accueil qui l’héberge.

L’expérience de Liang évoque des souvenirs à Cindy Bong, spécialiste, Gestion des avoirs à la succursale du 437, rue Saint-Jacques de la Banque Scotia. Avant d’intégrer les rangs de la Banque, il y a plus de dix ans, Mme Bong est arrivée de Malaisie avec sa soeur, et toutes deux ont été enchantées par Montréal.

«Pour nous, c’était l’aventure, car tout était nouveau», se rappelle Mme Bong, qui a étudié à l’Université Concordia. «Ça a été un peu difficile de s’adapter à une langue et une culture nouvelles, mais les gens ont été vraiment très aimables et accueillants avec nous.»

Aujourd’hui, Mme Bong fait preuve de la même hospitalité envers les étudiants étrangers et les autres nouveaux arrivants. Elle a rencontré Liang pour la première fois lorsque l’étudiante est venue activer son compte bancaire, et Mme Bong lui a donné des conseils en mandarin sur toutes sortes de sujets allant des cartes de crédit aux appartements abordables.

«Mes conversations avec les nouveaux arrivants vont bien au-delà des services bancaires», souligne Mme Bong, qui parle par exemple à ses clients des soldes et des activités locales comme la course de bateaux-dragons et les ventes en plein air dans le quartier chinois.

Liang était prête à en apprendre davantage sur la vie à Montréal, puisqu’elle avait fait sa demande d’ouverture de compte bancaire au Canada avant de quitter la Chine dans le cadre de l’alliance conclue entre la Banque Scotia et la China Everbright Bank. Par conséquent, dès son arrivée au Canada, elle a pu se prévaloir du programme BonDébut de la Banque ScotiaMD1 pour les étudiants étrangers, qui comprend des opérations bancaires sans frais, des options de cartes de crédit2 et plusieurs services et avantages personnalisés.

«Cela m’a rendu la vie beaucoup plus facile. J’ai des amis qui ont dû ouvrir des comptes bancaires eux-mêmes et cette étape peut être complexe», affirme Liang. Elle a depuis aidé d’autres étudiants étrangers à ouvrir des comptes bancaires et ces étudiants constatent que la Banque Scotia se compare avantageusement à d’autres banques canadiennes, car ces dernières mettent trop de limites sur les comptes d’étudiants.

Mme Bong prend aussi le temps de donner aux étudiants étrangers des conseils financiers judicieux, tels que l’utilisation d’une carte de débit et des GAB et les façons de réduire les frais de service. «Les étudiants gèrent toujours leur budget de façon rigoureuse. Ils apprécient donc nos options sans frais et notre Carte ScotiaMD SCÈNE, qui leur rapporte des points échangeables contre des places de cinéma gratuites.»

Mme Bong se rappelle en souriant sa propre vie d’étudiante à Montréal. «Je comprends ce qu’ils ressentent, ajoute-t-elle, alors je leur parle de ma propre expérience pour les aider à prendre un bon départ au Canada.»