Protection fiscale REER/FERR

Ce produit vous convient si :

  • Vous êtes prêt à prendre votre retraite.
  • Votre employeur décide de mettre fin à son régime de retraite.
  • Vous avez la possibilité de transmettre l'intégralité de vos avoirs enregistrés à vos héritiers.
  • À défaut de disposer d'une protection adéquate, la moitié des avoirs enregistrés devra être versée en impôts.
  • Les avoirs générés sont nettement plus élevés que les fonds accumulés dans des placements non enregistrés.

PLUS:

Consultez un conseiller professionnel avant de prendre une décision finale, même si certaines stratégies et techniques courantes s'avèrent très efficaces.

Nous vous encourageons à consulter votre conseiller fiscal afin de déterminer si cette protection est souhaitable dans votre situation particulière.

Étude de cas

Prenons l'exemple d'un homme et d'une femme, tous deux âgés de 65 ans, dont la valeur des REER totalise 450 000 $. Ils retireront le montant minimum de leur FERR à compter de 71 ans, et on présume une croissance de 4 % de leur placement. S'ils décédaient à 87 ans (leur espérance de vie), leur FERR vaudrait environ 210 000 $. L'impôt exigible sur ce montant serait de 110 000 $, en supposant un taux d'imposition de 46,41 %.

Sans une planification adéquate, la succession du couple devra acquitter une dette fiscale de 110 000 $, ce qui aura pour effet de réduire considérablement le montant laissé aux héritiers. Il en coûterait au couple 1 553 $ par année pour assurer ses avoirs et ainsi préserver la valeur totale de son patrimoine.

Une planification efficace permettrait d'obtenir le montant nécessaire pour acquitter l'impôt exigible sur les avoirs enregistrés moyennant une prime annuelle équivalente à moins de 2 % de la dette fiscale éventuelle de 110 000 $.

Pour commencer

Besoin d’aide pour planifier votre retraite?

  • Par téléphoneCommuniquez avec l'un de nos conseillers 1-800-953-7441 Lun. - ven. : 8 h à 20 h HE